X

À La Une

Hydrocarbures offshore : Berry met en garde contre les velléités d'Israël

Liban Le ministère israélien de l’Énergie a attribué une licence d’exploration et de production dans une zone qui empiète, selon le président du Parlement, sur le bloc 9.
OLJ avec Reuters
07/02/2019

Le président du Parlement libanais, Nabih Berry, a mis en garde ces deux derniers jours contre Israël qui a octroyé une licence d'exploitation des ressources d'hydrocarbures au large de ses côtes dans le Nord, risquant d'empiéter, selon M. Berry, sur le bloc 9 de la Zone économique exclusive (ZEE) du Liban, située, elle, au large des côtes du Liban-Sud, dans une zone disputée entre les deux pays.

Le président de la Chambre a évoqué ce dossier dans la journée avec le chef du gouvernement italien, Giuseppe Conte, qui effectue une visite au Liban. "Israël menace de drainer une large part de nos ressources pétrolières alors que le Liban n'a pas débuté leur exploitation", a déclaré M. Berry à l'issue de cette rencontre. "A partir de là, il était nécessaire pour nous de prévenir les compagnies, y compris Eni. Je soulèverai cette question en France avec le président français" Emmanuel Macron", a-t-il ajouté.

Mercredi, le député du mouvement Amal, Ali Bazzi, avait indiqué que le président du Parlement avait exprimé les mêmes mises en garde lors de la réunion hebdomadaire des députés qu'il préside. "Il s'agit d'une violation de la souveraineté libanaise visant nos richesses pétrolières et nos eaux territoriales", avait dénoncé M. Berry.

Contacté par l'agence Reuters, le ministère israélien de l’Énergie n'a pas voulu commenter.

En février 2018, le Liban avait signé un premier contrat d’exploration et de production d’hydrocarbures offshore avec le consortium composé des compagnies pétrolières Total (France), Eni (Italie) et Novatek (Russie) pour le bloc 9 et le bloc 4 (centre-ouest).

Le texte de la déclaration ministérielle, adopté dans la journée par le nouveau gouvernement, prévoit la tenue du deuxième round d'attribution des licences d’exploration et de production d’hydrocarbures offshore du Liban avant la fin de l'année en cours.

En décembre dernier, l’Autorité de l’énergie (LPA, rattachée au ministère de l’Énergie) avait recommandé l’ouverture de quatre nouveaux blocs, sur les dix que la ZEE, pour le deuxième round d’attribution des licences d’exploration et de production d’hydrocarbures offshore.

Israël revendique également une partie du bloc 9. Ce litige découle du fait qu'Israël a décidé en 2011 d’officialiser sa Zone économique exclusive en empiétant d’environ 850 km² sur celle déclarée un an plus tôt par Beyrouth à l’ONU (totalisant 22 730 km²). Les États-Unis avaient tenté une médiation entre les deux parties il y a quelques mois.

En novembre dernier, le ministère israélien de l’Énergie avait annoncé qu’il allait lancer un nouvel appel d’offres pour l’exploration des ressources d’hydrocarbures offshore pour 19 nouveaux blocs situés au large de ses côtes méditerranéennes, où Israël avait découvert en 2009 de larges réserves de gaz naturel. Ces deux dernières années, Israël a signé des accords d’exportation avec la Jordanie et l’Égypte, ouvrant de nouveaux marchés pour les sociétés cherchant à vendre du gaz israélien.



À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DORMEZ ENCORE... LE SOMMEIL VOUS VA BIEN A TOUS... EGYPTE, ISRAEL, CHYPRE ET GRECE SE SONT MIS DEJA D,ACCORD POUR CANALISER PETROLE ET GAZ VERS L,EUROPE ... OU EST LE LIBAN ? LAISSE SEUL A CAUSE DU PROFOND SOMMEIL QUI FRAPPE TOUS NOS ABRUTIS !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DORMEZ ENCORE... LE SOMMEIL VOUS VA BIEN A TOUS... EGYPTE, ISRAEL, CHYPRE ET GRECE SE SONT MIS D,ACCORD... OU EST LE LIBAN ? LAISSER SEUL A CAUSE DU PROFOND SOMMEIL QUI FRAPPE TOUS NOS ABRUTIS !

EDDE PAUL

Madame
La confiance que les libanais réservent à leurs dirigeants dans leur capacité de gérer avec intégrité un tel dossier , met en cause la gouvernance même des institutions de l’Etat où l’on évoque la transparence sans aucune application
Dans une démocratie non représentative les richesses de la nation sont lapidées par les élus .Israel met à profit ce desarroi et en tire Des avantages de la cacophonie de nos dirigeants élus démocratiquement
À bon entendeur salut

Honneur et Patrie

Ma première réaction est de suggérer au gouvernement que le Liban porte une plainte urgente au Conseil de sécurité de l'ONU contre la gloutonnerie d'Israél. Ce dernier, profitant de notre préoccupation byzantine sur la participation des députés pro-syriens anti-Hariri au gouvernement, pour s'emparer de nos richesses offshore.

PAUL TRONC

Le Liban a les moyens de protester et n'en déplaisent aux libanais ADMIRATEURS de ce pays usurpateur, le Liban a aussi les moyens militaires d'empêcher qu'on se fasse usurper, cette fois ci .

Voilà tout le sens de posséder les armes qu'il faudra exhiber pour dissuader.

Chady

Israel veut prendre le contrôle de la région, d’abord en faisant fléchir les pays de la région par les armes, puis en les mettant à genoux économiquement et technologiquementt.
Si vous collaborez, vous aurez une vie meilleure (sauf si je change d’avis)
Si vous ne collaborez pas, vous ne progresserai pas (j’y veillerai personnellement, ma vie en depend)
Si vous résistez je vous écraserais.

Antoine Sabbagha

Triste de constater que les pays arabes courent pour acheter le gaz israélien, au lieu d'acheter le futur gaz libanais .

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants