Que faire ce week-end

(Re)découvrir Achrafieh ou les montagnes de Akoura-Laqlouq

Aujourd’hui, le groupe Achrafieh Stairs organise une randonnée pour explorer à pied les faces cachées de ce quartier beyrouthin. Pour les amateurs des randonnées en montagne, un circuit reliant Akoura à Laqlouq est proposé demain dimanche.

Le « Circuit blanc » s’étendra sur huit kilomètres, allant de 1 800 à 2 100 mètres d’altitude.

Que vous soyez amateurs de marches en ville ou de randonnées en montagne, ce week-end vous réserve deux options séduisantes. La première se déroule cet après-midi, à Achrafieh, où se tiendra la première marche de l’année organisée par le groupe Achrafieh Stairs. Ce groupe veut, à travers les nombreux escaliers trop souvent délaissés du quartier, créer des randonnées insolites pour jeter un nouveau regard sur le quartier tout en mettant en avant le caractère traditionnel de la ville.

Le circuit « Achrafieh Walking Tour » débutera à 13h de l’escalier Vendôme, rue Mar Mikhaël, et se terminera au même endroit. Au programme, la découverte d’une douzaine d’escaliers mythiques, des voies de chemin de fer abandonnées, mais aussi d’anciens bâtiments parfois étonnants ainsi que des raccourcis ancestraux. Un mélange entre l’ancien et le moderne au cœur même de la capitale.

La promenade est gratuite, il suffit de s’inscrire sur la page Facebook du groupe Achrafieh Stairs. Elle s’adresse à tous, aussi bien aux sportifs qu’aux amateurs de balades et d’architectures. L’occasion de redécouvrir en famille, sous un angle nouveau, un quartier pourtant très connu.

Hier, une centaine de participants étaient déjà inscrits à cet événement, auquel participent quatre associations : Rouh Beirut, Logos Association, Achrafieh Youth Club et Armenians in Lebanon.

Cette marche est très attendue, d’autant qu’elle avait été reportée à plusieurs reprises depuis le début de l’année. Initialement prévue début janvier, la marche avait été reportée en raison des tempêtes Norma et Myriam, puis une nouvelle fois à cause des mesures de sécurité mises en place à l’occasion de la tenue du sommet économique de la Ligue arabe à Beyrouth. Il y a donc une véritable attente pour les 12 000 personnes qui suivent cette page.


Circuit blanc

Demain, dimanche 3 février, les férus de randonnées en pleine nature pourraient être tentés par une sortie à Akoura-Laqlouq intitulée « White Trail » ou « Circuit blanc ». Dirigée par H-Management, cette randonnée est organisée par Explorers, Lebanon Reforestation Initiative et le Club de la jeunesse et du sport à Akoura.

La sortie durera de 9h à 17h. Elle aura pour point de départ l’église Saint-Maron à Laqlouq et finira à Skynine à Laqlouq, qui offrira aux randonneurs le déjeuner et les boissons dans une ambiance musicale.

Quelque 400 personnes âgées entre 16 et 60 ans devront emprunter dimanche le circuit blanc, long de près de huit kilomètres, qui débutera à 1 800 mètres d’altitude pour culminer à 2 100 mètres surplombant les lacs glacés de Marj Rima.

Sur la ligne de départ, un chapiteau sera dressé et un sac de collations énergétiques sera donné aux participants. Tous les deux kilomètres et demi, un poste sera érigé sur lequel seront offerts boissons et fruits secs. Le circuit sera marqué par des repères.

Pour plus d’informations, appeler :

– Explorers : Alaa Hachem au 03/128708, courriel alaaelhachem@gmail.com

– H-Management : Francis Hachem au 03/270789 et Samer Hachem au 03/010407, courriel francis.elhachem93@gmail.com

samerelhachem@gmail.com


Dans la même rubrique
Sur les traces des émirs à Salima et Mtein

Arpenter la Vallée sainte de la Qadicha pour se ressourcer loin du tumulte de la ville

Chawaghir, un village qui surplombe l’Oronte

Découvrir l’Anti-Liban jusqu’au pied du mont Hermon



Que vous soyez amateurs de marches en ville ou de randonnées en montagne, ce week-end vous réserve deux options séduisantes. La première se déroule cet après-midi, à Achrafieh, où se tiendra la première marche de l’année organisée par le groupe Achrafieh Stairs. Ce groupe veut, à travers les nombreux escaliers trop souvent délaissés du quartier, créer des randonnées...

commentaires (1)

Redécouvrir son pays, sa ville, son village. C'est tout bénéfique.

Sarkis Serge Tateossian

09 h 17, le 24 mai 2019

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • Redécouvrir son pays, sa ville, son village. C'est tout bénéfique.

    Sarkis Serge Tateossian

    09 h 17, le 24 mai 2019