X

À La Une

L'Iran peut bloquer les exportations de pétrole du Golfe, menace Rohani

Sanctions

"Les Etats-Unis devraient savoir qu'ils ne sont pas en mesure d'empêcher l'exportation du pétrole iranien", affirme le président iranien.

OLJ/AFP
04/12/2018

Le président iranien Hassan Rohani a de nouveau menacé mardi de bloquer les exportations de pétrole dans le Golfe, en réaction aux sanctions américaines rétablies à la suite du retrait unilatéral de Washington de l'accord sur le nucléaire.

"Les Etats-Unis devraient savoir qu'ils ne sont pas en mesure d'empêcher l'exportation du pétrole iranien", mais "s'ils essayent (...), il n'y aura plus de pétrole à exporter depuis le Golfe persique", a déclaré M. Rohani. Le président iranien s'exprimait lors d'une réunion publique dans la province de Semnan (nord), retransmise à la télévision.

Depuis son avènement en 1979, la République islamique a menacé à plusieurs reprises de verrouiller le Golfe en réaction aux pressions internationales, mais n'a jamais mis ses menaces à exécution. L'actuel président iranien Hassan Rohani a lui-même averti en juillet les Etats-Unis de ne pas "jouer avec la queue du lion", en menaçant de paralyser le Golfe.

Les Etats-Unis ont quitté unilatéralement en mai l'accord sur le nucléaire iranien, âprement conclu en 2015 à Vienne entre Téhéran et des puissances internationales. L'administration de Donald Trump a par la suite rétabli des sanctions américaines, notamment contre le secteur énergétique, le mois dernier.

Lundi, Hassan Rohani s'est efforcé de minimiser les répercussions économiques des sanctions américaines, en accusant les médias d'amplifier les soucis du pays. "Il n'y a pas d'hyperinflation, il n'y a pas de chômage massif, les gens devraient arrêter de dire des choses pareilles dans les journaux", a-t-il déclaré à l'attention de la foule.

Le dernier rapport de l'indice de consommation publié par la Banque centrale iranienne indique que les prix des produits alimentaires ont augmenté de 56% sur un an, en octobre.
Admettant l'existence de "quelques problèmes", M. Rohani a assuré qu'ils seraient traités dans le budget 2019, qui doit être présenté le 16 décembre. Il a affirmé que le gouvernement maintiendrait les subventions sur les denrées de première nécessité et s'engagerait sur une augmentation de 20% des salaires et pensions des fonctionnaires.


Lire aussi

La chute du régime iranien n’est pas envisageable, selon le Hezbollah

L'Iran entend poursuivre ses essais de missiles balistiques

Pourquoi les sanctions américaines contre l’Iran sont inutiles

Washington met en garde contre la "menace" iranienne en "dévoilant" des armes

Khamenei plaide pour un renforcement de la Marine iranienne

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Bery tus

grincheux lol

MIROIR ET ALOUETTE

C'est pas par des phrases courtes qu'on pourra expliquer cette confrontation très serieuse.

Mais d'une part les usa n'ont pas affaire à l'Irak de Saddam ou à la lybie de kaddafi .
D'AUTRE PART Si depuis 45 à 50 ans d'embargo sanctions etc... les usa sont arrivés à ce résultat de défiance de la part des iraniens NPR, c'est que quelque part ils ont raté le coche.

TROP TARD POUR PARLER DE FORCE FACE À L IRAN NPR.

BAISSER LE TON SERAIT LE VRAI CONSEIL À LEUR DONNER.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

NE PAS JOUER AVEC LA QUEUE DU LION,... EH BIEN OUI... MAIS IL SE TROMPE DE QUI EST LE LION !

Remy Martin

Si ils mettent leur menace à exécution ils signent leur suicide.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La visite du ministre des AE turc à Beyrouth, un timing sensible

Un peu plus de Médéa AZOURI

Les ami(e)s de mes ami(e)s

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants