X

À La Une

Gouvernement : la proposition de Bassil mérite d'être étudiée, estime Joumblatt

Liban

Vendredi, M. Bassil s’était dit attaché au critère d’un ministre pour cinq députés, estimant dans ce contexte que les FL n'ont droit qu’à trois ministres au sein du prochain cabinet (vu que les députés des FL sont au nombre de 15).

OLJ
06/10/2018

Le leader libanais druze, Walid Joumblatt, a proposé samedi d'étudier la nouvelle proposition du chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, concernant la répartition des portefeuilles ministériels au sein du prochain gouvernement, attendu depuis plus de quatre mois.

"Il faut effectuer une étude approfondie et objective de la proposition présentée par M. Bassil sans pour autant oublier celle du Premier ministre désigné Saad Hariri", a écrit M. Joumblatt sur son compte Twitter. Ces deux propositions "prennent en compte que le fait que le temps joue contre nous comme l'a alerté le président de la Chambre, Nabih Berry. Nous partageons sa forte inquiétude", a-t-il conclu.



Vendredi, M. Bassil s’était dit attaché au critère d’un ministre pour cinq députés, estimant dans ce contexte que le parti des Forces libanaises n’a droit qu’à trois ministres au sein du prochain cabinet (vu que les députés des FL sont au nombre de 15).  Des propos qui devraient amplifier la querelle opposant sa formation à celle de Samir Geagea. Et ce même si M. Bassil a assuré son attachement à la réconciliation interchrétienne du 18 janvier 2016.  Car les FL insistent pour se voir octroyer cinq portefeuilles sur les trente ministres qui devraient composer le gouvernement, du moment, disent-elles, qu’elles représentent plus de 30 % des voix chrétiennes. Les FL n’ont, d’ailleurs, pas tardé à réagir vivement aux déclarations de M. Bassil, accusant en substance celui-ci de "ne pas vouloir de solution" en ce qui concerne la formation du gouvernement.


Jeudi, lors d'une émission télévisée sur la MTV, Saad Hariri avait toutefois évoqué "un climat très positif" au cours de sa dernière réunion mercredi avec le président Aoun à Baabda. Le Premier ministre, désigné depuis le 24 mai, a promis la formation d’un gouvernement "d’ici une semaine à dix jours", certain de sa capacité à "convaincre les différentes parties de faire des compromis". La mission de M. Hariri bute sur de nombreux obstacles, liés notamment au nombre de portefeuilles attribués à chaque formation politique et à leur répartition. Les blocages se situent notamment au niveau des formations chrétiennes et druzes.


Lire aussi

Gouvernement : retour à la case départ?

Gouvernement : des indices positifs, mais rien de décisif encore, le décryptage de Scarlett HADDAD

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Sarkis Serge Tateossian

Nous sommes toujours au stade d'étudier les propositions des uns et des autres...

Belle image de l'efficacité de tous.

gaby sioufi

SEUL ELEMENT NON SURPRENANT :

LE TRES PROBABLE REVIREMENT DE WALID JOUMBLAT ,

UNE SEMAINE A PEINE APRES SON FAMEUX ACCORD AVEC GEAGEA STIPULANT QUE JAMAIS L'UN N'ACCEPTERAIT UNE FORMULE QUE L'AUTRE REJETTERAIT.

Zovighian Michel

Le commentaire de Joumblat a du mérite. En effet, diviser 128 par 5 serait pour composer un gouvernement de 24 ministres. Ceci veut dire que les Druzes auront droit à 2 ministres, donc le poste de Arslane saute, et les FL auront 3 (incompressible).
Ainsi c'est le CPL et le Président qui perdront le plus.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

QUAND AU CAMELEON ON EST HABITUE A SES CHANGEMENTS DE COULEURS... MAIS LA IL EXCELLE EN ROI DES CAMELEONS !

FAKHOURI

M.Joumblat vous surpassez tous les caméléons de cette planète.

Irene Said

Retour en scène de la marionnette...No...1...2...3...4...5...?
elle re-met un peu d'animation, eh oui, on commençait sérieusement à s'ennuyer,
Merci !
Irène Saïd

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES FORCES LIBANAISES REPRESENTENT LE TIERS DES VOIX CHRETIENNES. LES MINISTRES CHRETIENS ETANT 15 DANS LE GOUVERNEMENT LES FORCES LIBANASES ONT DROIT A 5 MINISTRES ! CEUX QUI RECOIVENT LEURS ORDRES DE TEHERAN NE VEULENT PAS D,UN GOUVERNEMENT AU LIBAN ET VEULENT VOIR LE PAYS ECONOMIQUEMENT DETRUIT POUR FACILITER LEUR MAINMISE...

Honneur et Patrie

Mohamed Nemr, éminent chroniqueur d"An-Nahar" : Gébran Bassil a la nostalgie d'un chef de gouvernement "bach-kateb"... J'ai compris ce que veut dire Mohamed Nemr. Lorsque les Premiers-Ministres étaient des bach-kateb, il y avait à la tête de l'Etat des Présidents dignes de ce nom, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui.
Cher Mohamed Nemr, vu mon âge, je peux vous assurer que si Gébran Bassil continue sur sa lancée, le Chef de l'Etat sera bientôt un bach-kateb auprès du chef de gouvernement sunnite.
Avec les salutations d'un Kesrouanais maronite.

Sarkis Serge Tateossian

Quelle est la raison de ce retard dans la formation du gouvernement ?

L'ABSENCE DE RÈGLES PRÉCISES DANS LA DISTRIBUTION DES POSTES MINISTÉRIELS

Qu'attendent les députés pour légiférer ?
(Même s'il faut apporter des modifications constitutionnelles

Car dans les élections prochaines il ne faut pas revivre ces mêmes situations rocambolesques

Allez, gardons espoir.

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Après un progrès lundi, les tractations politiques désormais suspendues

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants