Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Ils projetaient d'assassiner Ban Ki-Moon au Liban en 2013 : quatre Palestiniens liés à l'EI poursuivis

Les suspects projetaient également d'introduire du poison dans des réservoirs d'eau appartenant à l'armée libanaise et de préparer une attaque en Sardaigne.

Le secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-Moon, lors d'une conférence de presse à Beyrouth, en 2016. Photo d'archives Reuters

Le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, le juge Peter Germanos, a engagé vendredi des poursuites contre quatre ressortissants palestiniens, accusés d'avoir préparé un attentat contre l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, lors de sa visite au Liban en 2013, au cours de laquelle il avait inspecté les troupes de la Finul au Liban-Sud.

Ces individus, soupçonnés d'être membres du groupe jihadiste État islamique, sont également accusés d'avoir tenté d'introduire du poison dans des réservoirs d'eau appartenant à l'armée libanaise afin de tuer le plus grand nombre de soldats. Jeudi, les forces de sécurité libanaises avaient arrêté un réfugié palestinien soupçonné d'être lié à des projets d'attaques au poison pour le compte de l'EI, dont l'une contre l'armée libanaise. Ce groupe est également accusé d'avoir préparé un attentat en Sardaigne, en Italie.

L'un des individus inculpés est en détention alors que les trois autres sont recherchés.

Le juge Germanos a déféré le dossier au premier juge d'instruction militaire, Riad Abou Ghida, à qui il a été demandé d'interroger le suspect en détention et d'émettre des mandats d'arrêt contre les trois autres personnes manquant à l'appel.

La guerre qui fait rage en Syrie voisine depuis mars 2011 a eu d'importantes répercussions au Liban, notamment sur les plans politique et sécuritaire. Le pays a été touché par plusieurs attaques à la bombe, dont certaines revendiquées par l'EI. Les forces de sécurité ont arrêté à plusieurs reprises des membres présumés de l'EI.


Lire aussi

Menace terroriste : le Liban est-il plus sûr aujourd'hui ?

Les FSI arrêtent deux Syriens qui planifiaient des attentats contre la banlieue sud de Beyrouth

Au Liban, le débat sur la capacité de nuisance de l’EI est relancé

Imad Osman : L’action antiterroriste préventive a porté ses fruits au Liban

Double-attentat de Bourj el-Brajneh en 2015 : quatre jihadistes condamnés à mort


Le commissaire du gouvernement près le Tribunal militaire, le juge Peter Germanos, a engagé vendredi des poursuites contre quatre ressortissants palestiniens, accusés d'avoir préparé un attentat contre l'ancien secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, lors de sa visite au Liban en 2013, au cours de laquelle il avait inspecté les troupes de la Finul au Liban-Sud.Ces...
commentaires (2)

UTILISE PAR TOUS ET AU SERVICE DU PLUS PAYANT ET AVEC DES CONNECTIONS SPECIALES AVEC LES REGIMES SYRIEN ET IRANIEN QUI LES TRANSPORTENT EN BUS CLIMATISES AVEC LEURS ARMES D,UN POINT A L,AUTRE DE LA SYRIE POUR S,EN SERVIR...

LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

19 h 59, le 28 septembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • UTILISE PAR TOUS ET AU SERVICE DU PLUS PAYANT ET AVEC DES CONNECTIONS SPECIALES AVEC LES REGIMES SYRIEN ET IRANIEN QUI LES TRANSPORTENT EN BUS CLIMATISES AVEC LEURS ARMES D,UN POINT A L,AUTRE DE LA SYRIE POUR S,EN SERVIR...

    LA LIBRE EXPRESSION NE COMMENTE PAS.ELLE CONSEILLE

    19 h 59, le 28 septembre 2018

  • État islamique est une création us-iso, ils s'en servent encore et garde bien au chaud leur chef baghdadi pour encore s'en servir au besoin . Ça ne trompe plus personne à part quelques. ........

    FRIK-A-FRAK

    17 h 39, le 28 septembre 2018

Retour en haut