Rechercher
Rechercher

À La Une - terrorisme

Arrestation au Liban d'un Palestinien lié à l'EI qui projetait des attaques au poison

L'un des objectifs du suspect était "d'empoisonner l'eau de l'un des réservoirs utilisé tous les jours par les camions de l'armée libanaise pour faire le plein et acheminer l'eau vers les baraquements de la troupe", selon la SG.

Une attaque au poison au profit de l'Etat islamique contre l'armée libanaise a été avortée après l'arrestation d'un Palestinien qui a admis les faits. Photo d'archives/AFP

Les forces de sécurité libanaises ont arrêté un réfugié palestinien soupçonné d'être lié à des projets d'attaques au poison pour le compte du groupe jihadiste Etat islamique (EI), dont l'une contre l'armée libanaise, a annoncé jeudi une source sécuritaire.

Le Palestinien, né en 1991 et identifié par ses initiales M. A., a admis être lié à un membre de l'EI en Syrie "qui l'a chargé de fabriquer des explosifs et de préparer une quantité de poisons mortels avec l'aide d'une personne vivant à l'étranger, en vue de mener deux attaques", a indiqué la Sûreté générale libanaise dans un communiqué.

L'un des objectifs était "d'empoisonner l'eau de l'un des réservoirs utilisé tous les jours par les camions de l'armée libanaise pour faire le plein et acheminer l'eau vers les baraquements de la troupe", selon la même source. La seconde attaque planifiée visait à "empoisonner, dans un pays étranger, les aliments lors d'une réception à l'occasion d'une fête", ont ajouté les forces de sécurité en parlant d'un "empoisonnement de masse".
Aucune autre précision n'a été fournie, notamment sur le pays "étranger" visé.

Le Palestinien a été remis aux autorités judiciaires compétentes et les autorités sont à la recherche d'autres suspects, selon le communiqué.

La guerre qui fait rage en Syrie voisine depuis mars 2013 a eu d'importantes répercussions au Liban, notamment sur les plans politique et sécuritaire. Le pays a été touché par plusieurs attaques à la bombe, dont certaines revendiquées par l'EI. Les forces de sécurité ont arrêté à plusieurs reprises des membres présumés de l'EI.


Lire aussi

Menace terroriste : le Liban est-il plus sûr aujourd'hui ?

Les FSI arrêtent deux Syriens qui planifiaient des attentats contre la banlieue sud de Beyrouth

Au Liban, le débat sur la capacité de nuisance de l’EI est relancé

Imad Osman : L’action antiterroriste préventive a porté ses fruits au Liban

Double-attentat de Bourj el-Brajneh en 2015 : quatre jihadistes condamnés à mort

Les forces de sécurité libanaises ont arrêté un réfugié palestinien soupçonné d'être lié à des projets d'attaques au poison pour le compte du groupe jihadiste Etat islamique (EI), dont l'une contre l'armée libanaise, a annoncé jeudi une source sécuritaire.Le Palestinien, né en 1991 et identifié par ses initiales M. A., a admis être lié à un membre de l'EI en Syrie "qui l'a...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut