Rechercher
Rechercher

Liban - Réfugiés syriens

Plus de 400 réfugiés syriens sont rentrés hier en Syrie

À Tyr et à Beyrouth, les premiers groupes de déplacés sont revenus dans leur pays.

Des réfugiés syriens rassemblés hier à la Cité sportive à Beyrouth. Photo ANI

Quelque 427 déplacés syriens sont rentrés hier dans leur pays dans le cadre d’une vaste opération de retour volontaire orchestrée par la Sûreté générale, en coordination avec le Haut-Comité des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et en présence de ses représentants, selon un communiqué de la SG. Les déplacés, venus de plusieurs régions du Liban, sont rentrés à bord de bus mis à leur disposition par les autorités syriennes. Ils sont rentrés à travers les postes-frontières de Masnaa et Abboudié, selon le communiqué de la Sûreté, qui précise que des patrouilles de ce service de sécurité ont accompagné les bus jusqu’à la frontière.

Aussi, dès les premières heures de la journée, les réfugiés, munis de leurs affaires, ont commencé à se rassembler par petits groupes dans les endroits désignés par la Sûreté, au milieu de mesures de sécurité renforcées.

À Nabatiyé, cinquante personnes, principalement des femmes et des enfants, devaient se retrouver dans l’école publique Abdelatif Fayad. Au final, ce sont trente-neuf personnes qui ont pris le chemin du retour vers Damas, deux familles de onze personnes, composées essentiellement de jeunes hommes, ont décidé à la dernière minute de rester au Liban. Selon des sources citées par l’agence al-Markaziya, ces jeunes, « qui s’étaient inscrits dans les bureaux du Hezbollah, ont été informés que les autorités syriennes leur accordaient un délai de six mois pour s’enrôler dans les rangs des réservistes de l’armée syrienne ». Hier matin toutefois, « on leur a annoncé que leurs noms figuraient au poste-frontière de Masnaa et que les autorités syriennes les arrêteraient dès leur arrivée pour qu’ils effectuent leur service militaire », selon les mêmes sources.

À Tyr, c’est au centre culturel Bassel el-Assad que quelque 110 personnes se sont rassemblées pour rentrer en Syrie. Il s’agit du premier groupe de réfugiés syriens en partance de Tyr.

Même scénario à la Cité sportive où également le premier groupe de Beyrouth, formé de 178 personnes, s’est rassemblé. La majorité des familles devraient se rendre à Alep. À Bourj Hammoud aussi, plusieurs familles syriennes se sont regroupées au stade municipal dès 6h, en attendant de rentrer dans leur pays.

À Tripoli, le troisième groupe de réfugiés syriens s’est rassemblé à la foire Rachid Karamé. L’opération, supervisée par la SG, s’est déroulée en présence notamment de représentants de l’UNHCR, du Comité international de secours, de l’ONG Child et d’autres agences onusiennes qui s’assuraient auprès des réfugiés qu’« ils rentraient de leur plein gré », selon al-Markaziya.

Commentant ces opérations, le président de la Ligue des ouvriers syriens au Liban, Moustapha Mansour, a annoncé qu’« en collaboration étroite avec l’ambassade de Syrie, la Ligue des ouvriers syriens œuvre, en coopération avec la Sûreté générale, à organiser des convois pour les Syriens désireux de rentrer chez eux ».

Il convient de signaler que l’ancien Premier ministre Fouad Siniora a reçu hier l’ambassadeur de Russie, Alexander Zasypkine. Les discussions ont notamment porté sur la situation au Liban et sur les réfugiés. Rappelons que M. Zasypkine avait été reçu samedi par le leader du Parti socialiste progressiste Walid Joumblatt, avec à l’ordre du jour de la réunion la situation au Liban et dans la région.


Lire aussi

Réfugiés syriens : les 17-42 ans réticents à l’idée de rentrer chez eux

Réfugiés syriens : Moscou déterminé à aller au bout de son initiative, malgré la froideur internationale


Pour mémoire

Nouvel appui de Baabda à l’initiative russe pour le retour des réfugiés syriens

Retour volontaire en Syrie de plus de 500 réfugiés au Liban

Filippo Grandi : Un retour forcé des réfugiés syriens serait « contre-productif »

Réfugiés syriens : sans l’ONU – et les donateurs –, pas d’avenir pour l’initiative russe

Retour des réfugiés syriens : Bassil rejoint Moscou face à la communauté internationale

Offensive de charme du régime syrien pour faire rentrer les réfugiés

La Syrie prête à assumer le retour d'un million de réfugiés, selon Moscou


Quelque 427 déplacés syriens sont rentrés hier dans leur pays dans le cadre d’une vaste opération de retour volontaire orchestrée par la Sûreté générale, en coordination avec le Haut-Comité des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) et en présence de ses représentants, selon un communiqué de la SG. Les déplacés, venus de plusieurs régions du Liban, sont rentrés à bord de...
commentaires (2)

Malgré tout on leur souhaite bon courage sur le chemin du retour au pays...surtout à ces jeunes...victimes de leurs dirigeants criminels. Il leur faudra beaucoup de force pour re-construire leur vie ! Irène Saïd

Irene Said

18 h 11, le 18 septembre 2018

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Malgré tout on leur souhaite bon courage sur le chemin du retour au pays...surtout à ces jeunes...victimes de leurs dirigeants criminels. Il leur faudra beaucoup de force pour re-construire leur vie ! Irène Saïd

    Irene Said

    18 h 11, le 18 septembre 2018

  • HE, BRAVO ! LE SCORE EST MONTE DE 0,002 A 0,0026PCT ! QUELLE PERFORMANCE ! SE RIT-ON DES GENS OU DE SOI-MEME ?

    JE NE COMMENTE PAS. JE PARLE AU PEUPLE.

    08 h 15, le 18 septembre 2018

Retour en haut