X

Économie

La barge Esra Sultan branchée à Zouk

Électricité
P. H. B. | OLJ
09/08/2018

La centrale flottante Esra Sultan dépêchée par la société Karpowership – filiale de l’opérateur turc Karadeniz – a été mise en service mardi soir à la centrale de Zouk (Kesrouan) où elle produit pour l’instant « 120 à 150 » mégawatts (MW) – sur une capacité totale de 235 –, selon un communiqué publié hier.
L’électricité produite va permettre d’alimenter des localités dans les cazas du Kesrouan, de Jbeil ainsi que « certains villages du Metn », dont Bickfaya, qui bénéficieront de « 19 à 22 heures » ou de « 21 à 24 heures de courant par jour » selon les régions grâce à cette mise en service. La nouvelle barge va en outre permettre à Électricité du Liban (EDL) de réaliser 25 millions de dollars d’économie de fioul, toujours selon le communiqué.
L’Esra Sultan doit rester au Liban jusqu’au 16 octobre. Sa mise en service gratuite – hors prix du carburant – pendant une période d’initialement trois mois a été négociée par le ministère de l’Énergie et de l’Eau, avec l’aval du Conseil des ministres, dans le cadre de la prolongation pour trois ans de la location de deux navires mis en service en 2013 par le même opérateur : le Fatmagül Sultan à Zouk et l’Orhan Bey à Jiyé (Chouf), pour un total de 370 MW.
Esra Sultan a d’abord été branchée le 16 juillet à Jiyé où les infrastructures ne lui ont pas permis de fonctionner correctement, ce qui a précipité sa délocalisation à Zouk, deuxième site sur les trois identifiés par le ministère avec Zahrani, au sud de Saïda (Liban-Sud).


(Lire aussi : Le tandem chiite se fissure-t-il déjà ?)


Plainte de Nabih Berry
L’arrivée de cette barge a cristallisé les tensions entre plusieurs partis politiques, dont le Courant patriotique libre du président Michel Aoun, le Parti socialiste progressiste de Walid Joumblatt, le mouvement Amal du président du Parlement Nabih Berry et enfin le Hezbollah, suite au refus de la municipalité de Ghaziyé (Liban-Sud) d’autoriser la barge à se brancher à la centrale électrique de Zahrani.
C’est dans ce contexte que M. Berry a par ailleurs porté plainte hier pour diffamation contre la chaîne télévisée al-Jadeed, qui a accusé dans son journal télévisé du 5 août plusieurs personnalités proches de son parti de connivence avec les propriétaires de générateurs électriques privés dans le sud du pays. Le nom du conseiller de M. Berry, Ahmad Baalbaki, avait notamment été cité par la chaîne. Selon l’Agence nationale d’information (ANI, officielle), la plainte a été déposée contre le président du groupe Tahseen Khayat, sa fille Karma (également responsable de la chaîne) et Mariam Bassam, directrice de l’information au sein d’al-Jadeed, qui sont convoqués le 13 août devant la justice.
La mobilisation de cette barge a enfin aussi été dénoncée du côté de Tripoli par plusieurs figures locales, dont l’ancien Premier ministre, le député Nagib Mikati, qui veut lancer son propre projet de centrale électrique.


Pour mémoire
Esra Sultan perd le cap... Les Libanais aussi


Lire aussi

Le tandem chiite se fissure-t-il déjà ?

À la une

Retour à la page "Économie"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

c...

C est étrange que personne ne parle du projet Général Électric , pour fournir au Liban la production d électricité nécessaire et ce dans un délai de 6mois, ce projet est moins onéreux et la compagnie promet de réduire le déficit ... cela dérangerait il ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DEPENSEZ L,ARGENT DES CONTRIBUABLES SUR DES PROJETS SERIEUX AU LIEU DE LE JETER SUR LES FERRAILES TURQUES...

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué