Rechercher
Rechercher

À La Une - communautés

Enquête sur la mort suspecte d'un évêque copte en Egypte

L'évêque Epiphanius dirigeait le monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natrun. Son corps a été "trouvé dans un couloir du monastère avec des blessures à la tête".

Un chrétien copte prie dans une église orthodoxe au Caire, le 14 avril 2017. Archives. AFP/KHALED DESOUKI

La police égyptienne enquête sur la mort dans des circonstances "non-élucidées" d'un évêque copte dont le corps a été retrouvé dimanche dans son monastère au nord-ouest du Caire, a annoncé l'Eglise copte dans un communiqué.
Selon une source sécuritaire, l'enquête en cours vise à déterminer les raisons de la mort, "le corps du défunt ayant été trouvé dans un couloir du monastère avec des blessures à la tête".

L'évêque Epiphanius, 68 ans, dirigeait le monastère Saint-Macaire de Scété, à Wadi el-Natrun. Il avait rejoint ce monastère en 1984 et avait été élu à sa tête en 2013.
A la suite de son décès dans des "circonstances non-élucidées (...), les autorités ont été convoquées et une enquête est en cours", selon le communiqué de l'Eglise posté sur Facebook dimanche soir.
Le corps de l'évêque a été transféré au médecin légiste et une autopsie doit être pratiquée lundi afin de déterminer s'il s'agit ou non d'un meurtre, a précisé la source sécuritaire.

Dans une communauté qui fait régulièrement l'objet de discriminations et de violences, rien ne permet toutefois à ce stade de l'enquête d'étayer la thèse d'une violence confessionnelle.

Les coptes, minorité chrétienne représentant environ 10% des 97 millions d'habitants en Egypte, ont été particulièrement visés par des attentats.
Le 9 avril 2017, en pleine célébration du dimanche des Rameaux, des kamikazes du groupe jihadiste Etat islamique (EI) ont attaqué deux églises du nord de l'Egypte, à Tanta et à Alexandrie, faisant 45 morts. En décembre 2016, 29 personnes ont été tuées dans une attaque similaire contre une église du Caire.
Et en juin 2017, au moins 28 pèlerins chrétiens se rendant dans un monastère ont été tués dans un attentat à la bombe contre leur bus revendiqué par l'organisation extrémiste.


Lire aussi
Chrétiens d'Orient, de l'inquiétude à l'exil


Pour mémoire
Egypte: peine de mort pour 36 personnes impliquées dans les attentats contre des églises

Les coptes « n’ont pas vraiment d’autres choix que Sissi »


La police égyptienne enquête sur la mort dans des circonstances "non-élucidées" d'un évêque copte dont le corps a été retrouvé dimanche dans son monastère au nord-ouest du Caire, a annoncé l'Eglise copte dans un communiqué.Selon une source sécuritaire, l'enquête en cours vise à déterminer les raisons de la mort, "le corps du défunt ayant été trouvé dans un couloir du...

commentaires (1)

LES DOIGTS POINTENT DANS LA BONNE DIRECTION !

LA LIBRE EXPRESSION

20 h 34, le 30 juillet 2018

Tous les commentaires

Commentaires (1)

  • LES DOIGTS POINTENT DANS LA BONNE DIRECTION !

    LA LIBRE EXPRESSION

    20 h 34, le 30 juillet 2018

Retour en haut