X

Liban

Une pièce de Georges Khabbaz présentée par des jeunes de la fondation al-Kafaàt

SOCIAL

Exceptionnellement, une troupe de théâtre unique au Liban se produira le samedi 30 juin sur les planches du théâtre Château Trianon.

27/06/2018

C’est un projet de grande ampleur que s’apprêtent à présenter soixante personnes du campus de réhabilitation du village al-Kafaàt, dont vingt-cinq comédiens et comédiennes. Atteintes de déficiences intellectuelles et troubles du développement, elles forment depuis quelques années la troupe de théâtre Les Étoiles d’al-Kafaàt.
Cette année, pour la première fois, c’est au théâtre du Château Trianon de Zalka que leur représentation estivale se tiendra, lors d’une soirée extraordinaire. Les acteurs avaient jusqu’à présent pris l’habitude de donner un spectacle annuel destiné à leurs proches, dans le cadre de la fondation al-Kafaàt. Ils mettaient en scène des pièces musicales populaires de Feyrouz ou encore de Ziad Rahbani, notamment.
Les choses ont pris un nouveau tournant en mai 2017, lorsque le comédien et dramaturge Georges Khabbaz les a vus sur scène pour la première fois. Séduit, il a lancé aux comédiens le défi de monter une de ses pièces en trois mois. Mission accomplie ! Conquis, M. Khabbaz leur a confié son œuvre Halla’ Wa’ta (Il est temps), qu’ils présenteront le samedi 30 juin, à 19h30, sur les planches du théâtre du Château Trianon.
Les acteurs ont rigoureusement répété pendant toute l’année, avec la responsable des activités artistiques et théâtrales du campus de réhabilitation du village d’al-Kafaàt, Roula Indari. Ils sont fin prêts et très motivés à l’idée de présenter une pièce intégrale de Georges Khabbaz sur une scène professionnelle. Leur mot d’ordre est unanime : « Pas de stress, nous sommes ravis de cette chance et très impatients de pouvoir montrer notre travail au grand public ! » Danses, chants, humour, les ingrédients d’une soirée riche et artistique sont réunis pour séduire les spectateurs.

Formations adaptées aux compétences
Ateliers de bougies, céramique, couture, sérigraphie… Les adultes résidents ont accès à des formations professionnelles « adaptées à leurs compétences et non à leur handicap », relève Myriam Shwayri, directrice communication de la fondation. Au campus de réhabilitation du village d’al-Kafaàt, toutes les activités de production sont rémunérées et récompensées à la fin de l’année pour valoriser le travail accompli. La fondation propose par ailleurs des thérapies artistiques pour permettre l’expression corporelle, dont l’atelier de théâtre fait partie. Fondée il y a plus de soixante ans, en 1957, la fondation al-Kafaàt est une organisation non gouvernementale à but non lucratif. Elle s’est, depuis, fixé une double mission. D’une part, œuvrer à la réhabilitation de personnes atteintes de déficiences motrices et intellectuelles. Et d’autre part, offrir des formations professionnelles techniques et un enseignement académique dans des établissements techniques et universitaires. Aujourd’hui, ce sont 4 000 personnes qui en bénéficient chaque jour, réparties sur sept centres et campus.
Les billets de la représentation sont déjà en vente à la librairie Antoine et sur la billetterie en ligne de la librairie. Les recettes serviront d’une part à rémunérer les comédiens, et d’autre part à soutenir la troupe Les Étoiles d’al-Kafaàt qui compte bien faire de cette représentation un rendez-vous annuel du grand public.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pas de changement dans l’approche libanaise du tracé des frontières avec Israël, selon Aïn el-Tiné

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants