X

À La Une

L'ONU et Washington réclament l'arrêt des opérations militaires dans le sud de la Syrie

conflit

Des milliers de personnes" ont fui, la majorité se rapprochant de la frontière jordanienne, mettant en jeu la sécurité régionale.

OLJ/AFP
23/06/2018

Le régime syrien doit cesser ses opérations militaires dans le sud de la Syrie, ont réclamé vendredi le patron de l'ONU Antonio Guterres et l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley, qui a demandé à Moscou de faire pression en ce sens sur Damas.

"Le secrétaire général (de l'ONU) est gravement préoccupé par l'escalade militaire récente, incluant des offensives terrestres et des bombardements aériens, dans le sud-ouest de la Syrie", indique un communiqué de son porte-parole, Stéphane Dujarric. "Des milliers de personnes" ont fui, la majorité se rapprochant de la frontière jordanienne, mettant en jeu la sécurité régionale.

Antonio Guterres "appelle à un arrêt immédiat de l'escalade militaire actuelle et exhorte toutes les parties prenantes à respecter leurs obligations" internationales "dont la protection des civils et des infrastructures civiles", précise le communiqué.

"Les violations du régime Syrien du cessez-le-feu dans le sud-ouest de la Syrie doivent s'arrêter", a aussi souligné dans un communiqué Nikki Haley. "Nous nous attendons à ce que la Russie fasse sa part pour faire respecter et assurer l'application du cessez-le-feu qu'elle a contribué à établir". Et "utilise son influence pour mettre un terme à ces violations du régime Syrien et à toute autre déstabilisation dans le sud-ouest et à travers la Syrie", a ajouté la diplomate américaine.

L'Union européenne avait aussi dénoncé dans la journée l'offensive lancée par le régime syrien dans la province de Deraa (sud-ouest de la Syrie) contrôlée par les forces rebelles et appelé les alliés de Damas à faire cesser les hostilités pour éviter un drame humanitaire. La région est une des zones de cessez-le-feu créée par l'accord conclu à Astana en mai 2017 et parrainé par la Russie, l'Iran et la Turquie.

Plus de 12.000 Syriens ont fui au cours des trois derniers jours la province de Deraa (sud), contrôlée majoritairement par les rebelles et cible de bombardements du régime de Damas, selon l'Observatoire Syrien des droits de l'Homme (OSDH).

La guerre en Syrie, entrée dans sa huitième année le 15 mars, a fait plus de 350.000 morts et jeté sur les routes des millions de personnes.


Lire aussi

Des milliers de civils fuient des bombardements du régime dans le sud-syrien

A Deraa, les jeunes révolutionnaires sont passés du graffiti aux armes

Qui a frappé les forces loyalistes dans l’Est syrien ?    


Pour mémoire
Les forces prorégime chassent l'EI de la ville clé de Boukamal

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

AVEC LES NOUVELLES DE BOMBARDEMENTS RECENTS RUSSES DES VILLES DU SUD SYRIEN OU UN CESSEZ LE FEU ET DES NEGOCIATIONS SONT EN VIGUEUR ON SE DEMANDE QUELLES CONCESSIONS ET GARANTIES LES RUSSES ET LE REGIME SYRIEN ONT-ILS DONNE AUX AMERICAINS, ISRAELIENS ET JORDANIENS POUR LEUR PERMETTRE CES DEROGEMENTS AU CESSEZ LE FEU ET AUX ACCORDS ET JUSQU,OU ?

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

Y EUT-IL QUELQUE ACCORD SECRET ENTRE LA RUSSIE, LES ETATS UNIS, ISRAEL ET LA JORDANIE QUI DONNE LIBRES MAINS AU REGIME DANS LE SUD ? JE CROIS QUE OUI SINON ON AURAIT DEJA VU DES RIPOSTES MILITAIRES ET NON DES PROTESTATIONS EN PAROLES VIDES ! S,IL N,Y A PAS D,ACCORD LES FRAPPES VONT VENIR...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FAUT L,IMPOSER ET NON LE RECLAMER !

LA TABLE RONDE

Pourquoi réclamer l'arrêt du nettoyage au sud e la Syrie du heros Bashar , puisque soit disant israel fait du bon boulot en détruisant les bases de l'Iran en Syrie.

Normalement y a rien à craindre.

Continuez de nous abreuver de fausses infos ici et là, au fait au Yémen , Oudayda , c'est vraiment terminé ? ???

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué