X

Liban

Un projet de naturalisation de 360 personnes crée la polémique au Liban

Nationalité
N.M. | OLJ
01/06/2018

Le projet de décret de naturalisation de plus de 360 personnes, révélé mercredi par le député Nadim Gemayel sur son compte Twitter, a suscité hier une vive polémique dans les milieux politiques et populaires. Et pour cause. Non seulement ce document aurait été élaboré en coulisses, mais son adoption contredit les mises en garde contre les risques d’une implantation des réfugiés syriens ou autres au Liban. Ce projet de décret contredit aussi les positions du chef de la diplomatie Gebran Bassil à cet égard, lequel, rappelons-le, a affirmé à plusieurs reprises qu’il était en faveur de la transmission de la nationalité par la femme à ses enfants, exception faite de ceux nés d’un mari palestinien ou syrien.

En effet, un survol de la liste d’une centaine de noms, publiée par Nadim Gemayel sur son compte Twitter, permet de constater que la plupart sont syriens. Elle compte aussi des personnes de nationalité palestinienne, ainsi que des personnes fortunées arabes – dont des pays du Golfe – et étrangères, sans compter des sans-papiers.


(Pour mémoire : Harb craint que le décret syrien n° 10 sur l’expropriation ne soit un préambule à l’implantation)


« Je suis farouchement opposé à la transformation de la nationalité libanaise en une denrée qui se vend et s’achète, s’indigne M. Gemayel. Le Liban n’est pas une société financière et la nationalité n’est pas une action en Bourse. » Contacté par L’Orient-Le Jour, le député Kataëb souligne que « ce genre de décret a toujours été signé à la fin du mandat du chef de l’État ». « C’est comme une prime à la retraite, poursuit-il. Le problème, c’est que le mandat en a fait un commerce. En effet, les personnes naturalisées sont soit des chrétiens proches du régime syrien, soit des musulmans nantis. Cela est inacceptable. De plus, on ne sait pas sur quels critères la nationalité leur a été accordée. » Selon des sources, « la fortune personnelle » serait l’un des critères adoptés dans ce décret de naturalisation. « Je présenterai un recours auprès du Conseil d’État dès la publication du décret dans le Journal officiel », insiste M. Gemayel. Selon des informations, ce décret n’a pas besoin d’être publié, « puisqu’il s’agit d’un décret nominatif ordinaire » et qu’« il peut être consulté au département d’état civil au ministère de l’Intérieur ». Dans les milieux informés, on souligne aussi que 260 des personnes citées dans ce document sont chrétiennes, contre 105 musulmanes. De plus, « seuls seize dossiers présentés par la Fondation maronite dans le monde ont été retenus, alors qu’elle suit plus de 480 cas sociaux qui méritent la naturalisation ». Également, selon les sources précitées, le décret a été émis avant que le gouvernement ne soit considéré comme démissionnaire. Il aurait été élaboré durant la période des législatives, mais sa publication aurait été ajournée pour qu’il ne soit pas lié aux élections, sachant que les noms des personnes bénéficiant de cette mesure n’ont pas été présentés aux services de sécurité pour s’assurer qu’elles ne font pas l’objet de poursuites judiciaires.


(Pour mémoire : Merhebi craint que « les Syriens ne subissent le même sort que les réfugiés palestiniens ») 


Les réactions à ce décret ne se sont pas fait attendre. L’ancien député Boutros Harb a ainsi félicité sur son compte Twitter « les Libanais pour le début du changement et de la lutte contre la corruption par l’octroi de la nationalité libanaise à des centaines de Syriens et de Palestiniens fortunés, ce qui porte atteinte à la Constitution qui interdit l’implantation ».
De son côté, Fadi Saad, député des FL, déclare « ne pas pouvoir comprendre le concept de la naturalisation de groupe en cette période délicate de l’histoire du Liban ».
Quant à Roger Azar, député du CPL, il assure que « cette affaire a été exagérée, alors que seuls quelque quarante à cinquante hommes d’affaires ont été naturalisés », rappelant que « le chef de l’État a le droit d’accorder la nationalité à celui qu’il estime la mériter ».


Pour mémoire

Le Conseil constitutionnel abroge l'article 49 du budget

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

PRIORITE A LA NATURALISATION DES ENFANTS DES MERES LIBANAISES !

Wlek Sanferlou

Vases communiquants:
360 nouveaux naturalisés pour aucune raison entrent d'un côté et déplacent bien plus que 360 vrais libanais vers d'autres horizons par dégout de ces politiciens pourris jusqu'aux os...

Le Faucon Pèlerin

Ma fille est Libanaise, née à Sarba-Kesrouan, de père et de mère Libanais. Elle s'est mariée avec un Français. Son fils, 22 ans, vient de me dire : Je souhaite être Libanais comme ma mère. Est-ce possible ? Je lui ai répondu : Rien n'est impossible, que ton père me donne une enveloppe kraft avec 200.000 euros dedans. J'irai au Liban et après une semaine, je reviendrai avec "ta" nationalité libanaise. J'attends l'enveloppe.
Je jure sur mon honneur, que ce que raconte est vrai.

Yoska

et les libanaises mariees a des europeens ou americains ou autres !!! pourquoi n'ont elles pas le droit d'avoir leurs enfants et leurs maris NATURALISES ?!?!?
arretons cette mascarade!!!

Bibette

Pour ce qui est de la lutte contre la corruption et la reconstruction de l'Etat, nous sommes mal partis! Je vois arriver à grande vitesse le scenario grec!

Bibette

Dois-je comprendre qu’il y a naturalisation de pourvoyeurs de fonds de campagne électorale ??? Que peut-on faire? Quoi faire pour exiger plus de transparence dans cette affaire ? Je blâme sincèrement les abstentionnistes qui n’ont pas voulu donner une chance à du nouveau sang lors des dernières élections !

gaby sioufi

quelqu'un n'avait il pas declare notre crasse politique comme etant simplement composee DE FROMAGISTES ?
il se trompait du tout au tout !
cette crasse est simplement composee de MAFIEUX !

Irene Said

Ces personnes "fortunées" syriennes, palestiniennes, arabes etc.,
combien donneront-elles en cadeaux de reconnaissance à celui qui leur accordera la nationalité libanaise ?

Feront-elles partie du NOUVEAU LIBAN
promis ?
Irène Saïd


George Khoury

je vous le dis, ils vendent le Liban au plus bas prix et leurs services au plus offrant.
sus aux corrompus

Yves Prevost

Je suis jaloux!
Présent depuis plus de 40 ans au Liban, j'ai à la SG un dossier complet qui attend depuis, maintenant 21 ans, la signature présidentielle.
Malheureusement pour moi, je ne suis, ni syrien, ni palestinien, ni fortuné!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DES PERSONNES FORTUNEES ! LA EST LA SAUCE ET LE JUS ! CAD PAYANTES... MAIS A QUI ?

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Janvier 2016-novembre 2018 : tourner les pages de la guerre...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué