X

À La Une

Une Libano-Canadienne sauvagement assassinée par son ex-petit ami à Calgary

Dans la presse

Le meurtrier de Nadia Dib l'a poignardée à 40 reprises avant de lui trancher la gorge et de l'abattre par balles alors qu'elle tentait de fuir, confirme la police canadienne mercredi.

OLJ
19/04/2018

Une jeune Libano-Canadienne a récemment été sauvagement assassinée par son ex-petit ami dans la ville de Calgary, a confirmé mercredi la police canadienne qui a publié un rapport détaillé du crime à la demande de la famille de la victime.

Le 25 mars dernier, Nadia Dib, 22 ans, se trouvait en compagnie de son ex-petit ami, Abdel Rahmane Bettahar, 21 ans, avec qui elle avait eu une relation un an auparavant, rapporte le Huffington Post Canada.

Le meurtrier avait refusé de déposer la victime devant son véhicule, et l'aurait emmenée en voiture derrière une maison. Nadia Dib a alors contacté une amie pour lui dire que Abdel Rahmane Bettahar refusait de la laisser partir. L'homme, après avoir garé son véhicule, a alors asséné 40 coups de couteaux à la jeune femme, avant de lui trancher la gorge. Celle-ci était toutefois parvenue à sortir du véhicule pour prendre la fuite, mais le meurtrier, qui détenait une arme à feu, a alors tiré à au moins deux reprises avant que sa victime ne s'effondre, selon des enregistrements vidéos sur place.

"Adam" Bettahar a été tué par la police, lors d'une course-poursuite, quelques jours après la découverte du corps de Nadia Dib que le tueur avait abandonné dans l'arrière-cour d'une maison, rapporte le quotidien canadien The Star.


(Lire aussi : L'enquête sur le meurtre d'un étudiant libanais à Halifax, au Canada, se poursuit, selon la diplomatie libanaise)


"En fonction de toutes les preuves que nous détenons, nous sommes parfaitement sûrs que M. Bettahar est responsable du meurtre de Nadia", a confirmé mercredi le sergent Colin Chisholm de la section criminelle de la police de Calgary.

"Un jeune homme déséquilibré a ôté la vie de ma meilleure amie, ma sœur. Il croyait avoir le droit de la tuer car elle avait décidé de prendre sa vie en main, en disant non à cet homme qui insistait à être en relation avec elle", a expliqué Racha Dib, la sœur de la jeune victime. Elle a confié que le meurtre a "brisé" sa famille.

Selon le quotidien anglophone libanais Daily Star, Nadia Dib est née à Montréal, alors que ses parents sont nés au Liban avant d'émigrer au Canada. La jeune femme rêvait de devenir avocate et poursuivait des études afin de décrocher un poste d'assistante judiciaire.


Pour mémoire

Une Canadienne d'origine libanaise portée disparue à Edmonton

Une Canadienne voulant récupérer ses enfants au Liban remise à la Turquie par des jihadistes de Syrie

A Oklahoma, un homme tue son voisin qu'il avait qualifié de "sale Libanais"

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué