Rechercher
Rechercher

À La Une - Dans la presse

A Oklahoma, un homme tue son voisin qu'il avait qualifié de "sale Libanais"

Stanley Vernon Majors, 61 ans, avait déjà tenté d'assassiner la mère de Khalid Jabara, l'an dernier.

Un homme a tué son voisin libanais à Oklahoma, aux Etats-Unis, après avoir qualifié la victime, Khalid Gebara, et sa famille de "sales Libanais", rapporte mardi le Washington Post. Photo tirée de la page Facebook Victoria Jabara Williams

Un homme a tué, la semaine dernière, son voisin libanais à Oklahoma, aux Etats-Unis, après avoir qualifié la victime et sa famille de "sales Libanais", rapporte mardi le Washington Post.

L'assassin présumé, Stanley Vernon Majors, 61 ans, qui était à l'affût de sa victime, a ouvert le feu vendredi sur Khalid Jabara, 37 ans, l'atteignant mortellement devant l'entrée de sa maison, dans le quartier de Tulsa.

La famille Jabara avait déjà été prise à partie par Stanley Vernon Majors. En septembre dernier, la mère de la victime, Haïfa Jabara, qui faisait son jogging dans le quartier, avait échappé de peu à la mort, renversée par l'assassin présumé qui avait pris la fuite, raconte le Washington Post. Arrêté par la police, il avait reconnu son crime, qualifiant les Jabara de "sales Libanais".

Toutefois, l'homme avait été libéré sous caution le 25 mai dernier. Il avait pu rejoindre son domicile, jouxtant celui de la famille libanaise.

Le jour de sa mort, Khalid Jabara avait appris que son voisin était armé. "Khalid a appelé la police, leur disant que l'homme était armé et qu'il craignait qu'il ne passe à l'action", raconte sa sœur, Victoria, sur sa page Facebook. "La police est venue et lui a fait savoir qu'elle ne pouvait rien faire", ajoute-t-elle. Quelques minutes plus tard, le drame avait lieu.

Pieds-nus et paquet de six bières à la main, Stanley Vernon Majors a été arrêté par la police. L'homme, qui est tombé malade au moment de son arrestation, sera inculpé de meurtre avec préméditation, une fois sorti de l'hôpital en fin de semaine, précise le Washington Post, citant un communiqué de la police.

 

Lire l'intégralité de l'article du Washington Post ici


Un homme a tué, la semaine dernière, son voisin libanais à Oklahoma, aux Etats-Unis, après avoir qualifié la victime et sa famille de "sales Libanais", rapporte mardi le Washington Post.
L'assassin présumé, Stanley Vernon Majors, 61 ans, qui était à l'affût de sa victime, a ouvert le feu vendredi sur Khalid Jabara, 37 ans, l'atteignant mortellement devant l'entrée de sa maison, dans...

commentaires (4)

Et voilà le résultat des pros armement, le droit de porter une arme aux US a des conséquences, le port d'armes aux Etats Unis fait plus de morts que les attentats de DAESH

yves kerlidou

09 h 18, le 17 août 2016

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Et voilà le résultat des pros armement, le droit de porter une arme aux US a des conséquences, le port d'armes aux Etats Unis fait plus de morts que les attentats de DAESH

    yves kerlidou

    09 h 18, le 17 août 2016

  • RESULTAT DES MEURTRIERS RELACHES PARMI LE PUBLIC...

    LA LIBRE EXPRESSION.

    07 h 44, le 17 août 2016

  • C'est l'Amérique un pays super dangereux et en plus ils trouvent le Liban dangereux, quelle blague!!!!!!!!!!!!!!!

    Georges Zehil Daniele

    06 h 34, le 17 août 2016

  • WOW ....LA POLICE NE POUVAIT RIEN FAIRE !

    Gebran Eid

    23 h 29, le 16 août 2016

Retour en haut