Le billet de Gaby NASR

Marabouts de bout en bout

Billet
Gaby NASR | OLJ
05/01/2018

Comme s'il ne suffisait pas que les Libanais soient des gobeurs gloutons des fanfaronnades de ceux qui les gouvernent, voilà que comme chaque début d'année ils avalent avec joie les couleuvres (genre : Natrix, espèce : maura) de quelques voyants et autres marabouts marchands de visions virtuelles, venus leur jurer la main sur le cœur et le cœur sur le porte-monnaie qu'ils ont des dons de voyance extralucide. Myopes, astigmates, hypermétropes et malvoyants, du balai ! Les surdoués de la pupille voient bien au-delà de vos misérables rétines et vous racontent à l'avance et dans le détail le programme de vos futures misères.
Comme dans tous les pays arriérés, toutes les prophéties tournent autour des croûtons de la politique. Forcément, puisque ce sont les seules stars disponibles. Pour nos oracles de la Saint-Sylvestre, phosphorer sur le devenir d'artistes, d'écrivains ou de musiciens n'est pas le genre de beauté dont ils raffolent.
Bon, il y a d'abord le mâle du groupe. Lui, est un druide sévèrement chtarbé. Sa recette est imparable : chaque année, il entrebâille les portes de l'enfer et promet les sept châtiments du jugement dernier. Une vieille manie apocalyptique destinée sans doute à chauffer ses groupies de plus de 50 ans... Comme le pays est en état de décrépitude avancée, faut bien que ce Nostradamus du pauvre se mette au goût du jour et enfile heurts et malheurs face à la piétaille crédule.
Puis viennent les fées Carabosse en série. Y en a une qui réussit même le tour de force de stocker dans sa boule de cristal les catastrophes les plus farfelues sur les 365 jours de l'année. Pas un dixième de seconde de bonheur, nous ânonne la meuf dont la tartine s'étale sur tous les réseaux sociaux. Mais comme il faut quand même un nuage d'optimisme pour faire frémir le clampin de base, une autre sorcière astro-hallucinée cavale à son secours, toute ruisselante de marc de café, et bêle d'une voix fêlée : « Un Liban merveilleux se reconstruira. » Si, si, il y a quelques ahuris qui y croient encore.
Aligner autant d'inepties par colonne de journal, autant d'âneries par fréquence radio modulée, autant de niaiseries sur écran de smartphone, donnerait du boulot à une batterie de thérapeutes qui pourront en dire psy que pendre. Heureusement que nos voyeurs de la voyance reconnaissent se tromper parfois. À la bonne heure, ils n'ont qu'à attendre 2019 pour nous dire ce qu'ils avaient prévu pour 2018.

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Antoine Sabbagha

Malheureusement Gaby quand un peuple n'est pas clair voyant à cause de ses politiciens il se confie par désespoir à ces voyeurs . Triste .

Le Faucon Pèlerin

Quoique je comprends le volapük, je m'aide du Robert et du Larousse pour piger certains mots du billet de Gaby Nasr. C'est une leçon d'étymologie à ne pas manquer tous les vendredis.
Vivement vendredi prochain.

LA TABLE RONDE

Nul n'est prophète en son pays . Gaby est le druide qui nous fait boire la potion qui boostera notre hilarité tous les vendredis.

Bon week-end.

Georges MELKI

Bravo Gaby Nasr! Très bien tourné, comme d'hab! Mais il faut en plus commencer par interdire la sottise de l'horoscope sur les pages de l'OLJ...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DU GABY NASR... BON ! MAIS YIA GABY MKHAFEF LE3YAR DE VOTRE CANON KTIR DERNIEREMENT... DROB SAWARIKH COMME AVANT... D,AILLEURS ILS SONT A LA MODE !

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Au-delà d’Idleb...

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué