Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Nouvel avertissement de Saad Hariri au Hezbollah

"Les contacts et les discussions sont sérieux. Nous devons bâtir sur cela", affirme le Premier ministre.

"Nous n'accepterons pas les prises de positions du Hezbollah qui affectent nos frères arabes ou visent la sécurité et la stabilité de leurs pays", a déclaré M. Hariri qui a reçu le 25 novembre 2017 les membres du Conseil islamique chérié à la Maison du Centre, sa résidence privée à Beyrouth. Photo Ani

Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a exprimé samedi son opposition aux positions du Hezbollah, notamment contre les pays arabes, réaffirmant son attachement à l'application concrète d'une politique de distanciation à l'égard des conflits de la région.

 

"Les contacts sont sérieux"
"Nous n'accepterons pas les prises de position du Hezbollah qui affectent nos frères arabes ou visent la sécurité et la stabilité de leurs pays", a déclaré M. Hariri qui a reçu dans la journée les membres du Conseil islamique chérié à la Maison du Centre, sa résidence privée à Beyrouth.

A son retour au Liban mercredi, le chef du gouvernement avait accepté de surseoir à sa démission qu'il avait annoncée le 4 novembre à Riyad, en Arabie saoudite, le temps d'entreprendre des concertations autour de la mise en place d'une véritable politique de distanciation, notamment en référence au Hezbollah, très actif en Syrie et en Irak.

"La suspension de ma démission, à la demande du président Michel Aoun, doit permettre de discuter de nos demandes, à savoir la préservation de la neutralité du Liban face aux conflits dans la région, l'application de la politique de distanciation et le respect de l'accord de Taëf, a-t-il expliqué. Les contacts et les discussions sont sérieux. Nous devons bâtir sur cela", a affirmé le Premier ministre.

 

(Lire aussi : Joumblatt salue la politique religieuse de MBS mais souhaite un compromis minimal avec l'Iran)

 

"Tenants de la modération"
"Cette crise a révélé les intentions des parties cherchant à porter atteinte à la stabilité du pays pour leurs intérêts, a déclaré M. Hariri. Nous avons répondu et nous répondrons encore par tous les moyens afin de préserver l'unité et la stabilité du Liban", a-t-il ajouté, soulignant qu'il était de son "devoir d'unir les Libanais, et particulièrement ceux qui veulent préserver l'intérêt supérieur de la nation", a-t-il ajouté.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a mis en garde contre "les rumeurs visant les sunnites, les accusant de faire des concessions et de ne pas tenir compte des intérêts de la communauté". "Tout cela vise à essayer de porter atteinte à l'entité sunnite représentée par Dar el-Fatwa et la présidence du gouvernement", a-t-il souligné.

"Nous sommes les tenants de la modération et de la tolérance, a-t-il affirmé. C'est pour cela que nous sommes visés dans la région. Si nous n'agissons pas sagement, nous entraînerons le pays dans le chaos. Les institutions sunnites ont montré dans cette crise leur attachement à l'unité nationale et le refus de toute sédition entre les Libanais", a-t-il déclaré.

 

 

Lire aussi

Démission de Hariri : le sursis va-t-il s’éterniser ?

De quoi cette fameuse « distanciation » est-elle le nom ?

Du clair, du net, du précis, l’éditorial de Issa Goraieb

Le choc de la démission de Hariri, positif ou temporaire ?

Les propos de Jaafari qualifiés de « plus grave atteinte à la souveraineté du Liban »

Floué !, le billet d'Anne-Marie el-Hage


Le Premier ministre libanais, Saad Hariri, a exprimé samedi son opposition aux positions du Hezbollah, notamment contre les pays arabes, réaffirmant son attachement à l'application concrète d'une politique de distanciation à l'égard des conflits de la région.
 
"Les contacts sont sérieux""Nous n'accepterons pas les prises de position du Hezbollah qui affectent nos frères arabes ou...

commentaires (8)

YIA BTE3OD 3AEL YIA... YIA... YIA CHOU ?

SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

08 h 51, le 27 novembre 2017

Tous les commentaires

Commentaires (8)

  • YIA BTE3OD 3AEL YIA... YIA... YIA CHOU ?

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    08 h 51, le 27 novembre 2017

  • Le HEZB LIBANAIS de la résistance tremble de peur. J'entends ses dents claquer...lol...

    FRIK-A-FRAK

    18 h 17, le 26 novembre 2017

  • Cette crise a révélé les intentions des parties cherchant à porter atteinte à la stabilité du pays pour leurs intérêts, a déclaré M. Hariri JUSQU'OÙ PEUT ALLER L'ILLOGISME DES PROPOS ET DES ACTES ????? LA STABILITÉ DU LIBAN C'EST LE BEURRE QUE TU SAVOURES EN TANT QUE PM LA DISTANCIATION C'EST L'ARGENT DU BEURRE QUE TU DEMANDES AU HIZBOLLAH COMMENT PEUX TU DEMANDER ET LE BEURRE ET L'ARGENT DU BEURRE ????? GRÂCE A CHANTAGE DE SES ARMES LE HEZBOLA DIT AUX LIBANAIS:SOIT VOUS AVEZ LA "STABILITÉ" DONT PARLE SAAD HAHA RIRI DONT LE PRIX C'EST LA SOUMISSION A SON ARSENAL ET L'ACCEPTATION DE SA PARTICIPATION AUX GUERRES RÉGIONALES SOIT VOUS DENONCEZ L'ARMEMENT DU HEZBOLA ET VOUS REFUSEZ QU'IL PARTICIPE AUX GUERRES CONFESSIONNELLES RÉGIONALES ET DANS CE CAS VOUS DEVEZ RENONCER A LA STABILITÉ DU PAYS ET VOUS PREPARER A DE NOUVOS 7/5/2OO8

    Henrik Yowakim

    14 h 41, le 26 novembre 2017

  • Moi, humble citoyen libanais, je n'aurais pas parler des dégâts causes par le Hezbollah aux pays arabes....car cela justifie un conflit régional et légitime ces querelles sans fin! L'Arabie n fait de même au Yémen et ailleurs... Il faut valoriser la légitimité de l'État libanais, complètement se concentrer sur cette légitimité de l'État libanais.... et toute milice armée à l'intérieur du Liban, détruit l'idée même de la nation libanaise! Mettons en avant les vrais arguments ceux qui défendent notre pays contre toutes ingérences extérieures

    Sarkis Serge Tateossian

    11 h 35, le 26 novembre 2017

  • Difficile de croire à ce nouveau mot libanais distanciation surtout quand l'Arabie Saoudite et l'Iran aident les sunnites et chiites du pays .

    Antoine Sabbagha

    08 h 33, le 26 novembre 2017

  • Vive le Président Michel Sleiman, le père de la "Déclaration de Baabda" sur la distanciation du Liban envers et contre tous. C'est cela le vrai patriotisme.

    Honneur et Patrie

    21 h 29, le 25 novembre 2017

  • IL FAUT COMMENCER PAR SOI MÊME À DONNER L'EXEMPLE. C'EST À DIRE ARRÊTER TOUS CES VOYAGES EN ARABIE SAOUDITE POUR ATTIRER ET RÉVEILLER CONCRÈTEMENT LE NATIONALISME CHEZ LES CHIITES AVEUGLÉS PAR L'IRAN. LÀ, ON PEUT DIRE QU'ON PEUT SE PERMETTRE À RÊVER UN PEU. MAIS SI CES ALLER/RETOUR EN ARABIE SE CONTINUENT, ,,,,,ON OUBLIE TOUT ÇA.....

    Gebran Eid

    21 h 17, le 25 novembre 2017

  • DECLARATIONS DIGNES DU FILS DE FEU RAFIC HARIRI !

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    20 h 31, le 25 novembre 2017

Retour en haut