X

À La Une

Huit combattants du Hezbollah tués par un drone en Syrie

Conflit

Le raid a visé une position du parti chiite près de la ville d'al-Soukhna, dans le désert de la province de Homs, selon l'OSDH.

OLJ/AFP
02/10/2017

Au moins huit combattants du Hezbollah, allié du régime de Damas, ont péri lundi dans une attaque aérienne menée par un drone dans le centre de la Syrie, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

L'OSDH, qui n'était pas en mesure d'identifier le drone, a indiqué que le raid avait visé une position du parti chiite près de la ville d'al-Soukhna, dans le désert de la province de Homs, tuant huit de ses combattants et en blessant plus de 20 autres.

Une source sur le terrain a confirmé la frappe, communiquant un bilan de sept morts dans les rangs de Hezbollah, sans toutefois être en mesure de savoir qui était responsable de l'attaque.

Le Hezbollah est engagé militairement aux côtés du régime de Bachar el-Assad, qui mène actuellement -avec l'appui de l'aviation russe- une large offensive pour chasser les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) de la Badiya, région désertique s'étendant sur plusieurs provinces du pays.

Ces derniers jours, les jihadistes y ont mené des contre-offensives contre des positions du régime, faisant plusieurs dizaines de morts dans les rangs des forces progouvernementales.

Selon l'OSDH, l'EI s'est en outre emparé dimanche d'al-Qaryatayn, une ville située dans le désert de la province de Homs et qui a longtemps été un symbole de la coexistence entre musulmans et chrétiens en Syrie.

Déclenché en 2011 par la répression de manifestations pacifiques par le régime, le conflit en Syrie s'est complexifié au fil des ans avec l'implication de pays étrangers et de groupes jihadistes, sur un territoire de plus en plus morcelé. Il a fait plus de 330.000 morts et des millions de déplacés et réfugiés.

 

 

Pour mémoire
Pour le Hezbollah, la normalisation avec la Syrie ne devrait pas se faire aux dépens de la stabilité interne

Hommage solennel à Téhéran à un soldat iranien décapité en Syrie

De nouveaux raids israéliens ciblent le Hezbollah en Syrie

Lire aussi

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Yves Prevost

Condoléances aux familles, mais ils n'avaient rien à faire là!

Wlik Sanferlou

150000 au Liban + 350000 en Syrie + 100000 Palestiniens + 30000 yéménites + 8 + ... Et les arabes continuent à se libérer les uns des autres...

Bery tus

Allah yerhamoun !! mais n'aurait il pas ete plus judicieux de proteger le liban par ses frontières au lieu d'aller en syrie meme ... stratégiquement et tactiquement parlant se positionner aux frontières avec l'armee libanaise aurait ete bcp plus efficace et bcp moins meurtriers

mais je crois qu'etre aller en syrie ne servait pas seulement un dessein mais 2 et la premiere a ete d'aider le regime de bachar

par contre je ne comprend toujours pas COMMENT APRES TOUS CES SACRIFICES ILS NEGOCIENT AVEC CES MEMES JIHADISTES DONT LEURS MEDIAS NOUS ONT ABREUVER

Ma Fi Metlo

C'est le prix que paye ces martyrs pour que la barbarie wahabite manipulée par israel ne nous tombe pas dessus.

Paix à leur Âme de résistant.

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

HOMMAGE A CES COMBATTANTS QUI SONT MORTS EN MARTYRS CAR ILS CROYAIENT SE SACRIFIER POUR UNE JUSTE CAUSE !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour Beyrouth, Macron a donné un nouvel élan aux relations franco-libanaises

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.