Liban

Précision de Baabda sur un entretien au Monitor

OLJ
23/09/2017

Une phrase d'un entretien du chef de l'État publié par le site internet al-Monitor Online, reprise par plusieurs médias locaux, a incité le palais de Baabda à publier une mise au point. Dans le texte attribué au chef de l'État tel qu'il a paru sur le site, ce dernier affirme : « Vous ne pouvez pas venir dire au Hezbollah : "Nous allons démanteler votre organisation" tant qu'Israël poursuit ses provocations en lançant des attaques » contre le Liban, aurait-il déclaré. « Toute solution à ce problème devrait faire l'objet d'un règlement global de crises de la région », ajoute le texte. Dans un communiqué, le bureau de presse de M. Aoun a dénoncé le fait « que les propos du chef de l'État ont été tronqués par certains médias libanais et placés hors contexte », sans se référer explicitement à cette phrase.

Lire aussi

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

APRES LE DISCOURS TRES BON A L,ONU... LES GAFFES SE SUCCEDENT L,UNE APRES L,AUTRE !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

WA FASSARA AL MAA BA3DAL JOUHDI BEL MAII

gaby sioufi

PAS CONVAINCANT POUR UN SOU, cette mise au point - a se demander comment a t on decide de la publier .

Mias, au moins on peut dire que aoun est consequent avec lui meme ET avec sa ligne politique:
d'abord il clarifie que notre armee n'est pas assez forte pour nous defendre-que donc hezb est un MUST.
puis la, il pousse + loin sa vision ET dans le meme sens: hezb ne desarmera JAMAIS... ( pardon il desarmera PEU ETRE apres la liberation de jerusalam) sur que aoun l'a dit en d'autres termes.

Yves Prevost

Quatrième argument:
- Elle constitue un danger pour la paix et la stabilité du pays comme elle l'a prouvé en 2006 et 2008.

Yves Prevost

Il est évident que l'on est en droit de dire au Hezbollah: "Nous allons démanteler votre organisation",et ce, dès maintenant car:
- Elle n;a rien à voir avec la défense contre Israël, comme elle l'a montré dans son engagement en Syrie.
- Elle est totalement illégale.
- Il existe une Armée Nationale qui, seule est en charge de la défense du pays. Personne n'a confié le moindre mandat à une quelconque milice.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour Beyrouth, Macron a donné un nouvel élan aux relations franco-libanaises

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.