Liban

Cellule Abdelli : Hariri dimanche au Koweït pour résorber la crise

Dans les coulisses de la diplomatie
11/08/2017

Le Premier ministre, Saad Hariri, se rendra dimanche au Koweït pour répondre aux requêtes de l'émirat concernant la cellule terroriste Abdelli, démantelée en 2015. Le Koweït accuse le Hezbollah et l'Iran d'être liés à cette cellule composée notamment de 21 Koweïtiens chiites, condamnés en juillet dernier à des peines de prison pour avoir projeté de commettre des attentats dans l'émirat.
Dans son discours, vendredi dernier, le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, avait nié la participation de combattants du parti à la celluleAbdelli, déclarant « être disposé à discuter de tout malentendu par les voies diplomatiques ».
De son côté, le ministre des Affaires sociales, Pierre Bou Assi, a appelé à surmonter le malaise koweïtien concernant l'absence de réponse libanaise à la lettre de protestation transmise le 21 juillet dernier par l'ambassadeur du Koweït, Abdulaal al-Quenai, au chef de la diplomatie, Gebran Bassil. Bien que les deux hommes aient tenu à ce que la nature de cette lettre reste secrète, il ressort des fuites parvenues à la presse que le Koweït aurait demandé au Liban de prendre des mesures à l'encontre des membres du Hezbollah ayant pris part aux activités de la cellule.
Selon des sources du Grand Sérail, Saad Hariri a décidé de mener cette visite dans un souci de préserver les relations bilatérales, mais aussi pour résoudre le dossier par la voie judiciaire après l'obtention de la liste des noms des membres de la cellule. Une mission qui n'est pas facile, d'après une source diplomatique proche du dossier.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Pour ses proches, Aoun ne cédera pas

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué