Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Réfugiés syriens : Washington annonce une aide supplémentaire de 140 millions de dollars au Liban

Le président Donald Trump et le Premier ministre Hariri lors de leur conférence de presse, mardi soir, dans les jardins de la Maison blanche. REUTERS/Yuri Gripas

Les Etats-Unis vont fournir une aide supplémentaire de 140 millions de dollars au Liban pour faire face au flux de réfugiés en provenance de Syrie voisine. Cette aide, annoncée mercredi par le département d'Etat, a été convenue dans le cadre de la visite que le Premier ministre libanais, Saad Hariri, effectue à Washington.

L'enveloppe additionnelle porte à plus de 1,5 milliard de dollars le montant total de l'aide fournie par les Etats-Unis au Liban depuis le début du confit en Syrie en 2011, a précisé le Département d'Etat dans un communiqué. Environ 1,5 million de Syriens ayant fui leur pays vivent désormais au Liban, pour la plupart dans des camps de réfugiés.

Dans un communiqué, le Département d'Etat a exhorté les autres nations et donateurs à renforcer leur aide au Liban. "Nous encourageons les autres donateurs à nous rejoindre en offrant une assistance humanitaire accrue à ceux affectés par la crise syrienne, et à honorer les promesses d'aides qui ne l'ont pas encore été", peut-on lire dans le communiqué.

 

Lors de sa rencontre, mardi soir, avec M. Hariri, Donald Trump a salué les réalisations de l'armée libanaise, et tiré à boulets rouges sur le Hezbollah.

"Le Liban est en première ligne dans le combat contre l'État islamique, el-Qaëda et le Hezbollah", a ainsi déclaré M. Trump qui s'exprimait aux côtés de M. Hariri, à l'issue d'une réunion dans le bureau Ovale. Le "Hezbollah est une menace pour l'Etat libanais, le peuple libanais et toute la région", a-t-il martelé. "Le groupe continue de faire croître son arsenal militaire, menaçant de faire démarrer un nouveau conflit avec Israël", a-t-il affirmé. Washington considère le Hezbollah comme une "organisation terroriste" et un projet d'alourdissement des sanctions américaines contre le parti a été présenté la semaine dernière au Congrès. Il vise notamment les banques qui contribuent à son financement.

M. Trump a, par ailleurs, salué les accomplissements de l'armée libanaise. "Ce que les forces armées libanaises ont accompli ces dernières années est très impressionnant. En 2014, lorsque l'EI a essayé d'envahir le Liban, l'armée libanaise l'a repoussé. Depuis, l'armée libanaise continue à protéger les frontières libanaises de l'EI et d'autres terroristes", a-t-il déclaré. "Le soutien américain permettra d'assurer que l'armée libanaise soit la seule protectrice du Liban", a-t-il précisé.


De son côté, M. Hariri a "remercié le président Trump pour son soutien à notre armée". Lors d'une réception à la résidence de l'ambassade du Liban à Washington, le chef du gouvernement a ensuite plaidé sous les applaudissements pour que "les forces armées prennent le contrôle de tout le territoire du Liban".

 

Lire aussi

Paradoxes guerriers, l'éditorial d'Issa GORAIEB

Hariri à la BM : Mon principal souci est de protéger le Liban et relancer son économie 

 


Les Etats-Unis vont fournir une aide supplémentaire de 140 millions de dollars au Liban pour faire face au flux de réfugiés en provenance de Syrie voisine. Cette aide, annoncée mercredi par le département d'Etat, a été convenue dans le cadre de la visite que le Premier ministre libanais, Saad Hariri, effectue à Washington.
L'enveloppe additionnelle porte à plus de 1,5 milliard de...

commentaires (5)

Je me suis limité aux calcul des dernières aides uniquement reçu par les deux pays.

DAMMOUS Hanna

18 h 59, le 26 juillet 2017

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • Je me suis limité aux calcul des dernières aides uniquement reçu par les deux pays.

    DAMMOUS Hanna

    18 h 59, le 26 juillet 2017

  • La Turquie est la première puissance économique du Moyen-Orient un pays avec un Pib de 11.000$ par CAP reçoit 3 milliard pour 2 million de réfugiés et le Liban 140.000 $ avec un Pib de 8.000$ pour 1.5 million de réfugiés. C.-à-d. la Turquie reçoit relativement 29 fois plus malgré qu'elle fût une des incitatrices de ce désastre.

    DAMMOUS Hanna

    18 h 52, le 26 juillet 2017

  • DU MENU ! D,AUTRES ONT FOMENTE LES COMPLOTS... ET D,AUTRES PAIENT LES POTS CASSES ET LA FACTURE...

    LA LIBRE EXPRESSION DEFIE LA CENSURE

    16 h 02, le 26 juillet 2017

  • Q'ils les gardent!

    NAUFAL SORAYA

    15 h 35, le 26 juillet 2017

  • Merci pour ce cadeau trump-pète , mais on a reçu beaucoup mieux que ça , avec la victoire de nos résistants sur les bactéries que vos alliés bensaouds nous ont envoyé et qui sont manipulées par vos autres alliés usurpateurs et poltrons . Vous pourrez tout aussi bien vous les garder bien là où il le faut vos 140 millions de usd . Trop peu pour nous .

    FRIK-A-FRAK

    14 h 32, le 26 juillet 2017

Retour en haut