X

Santé

Les mycoses cutanées, des infections fréquentes en été

Dermatologie

Favorisés par l'humidité, les champignons peuvent atteindre toutes les parties du corps, de la tête aux pieds.

Nada MERHI | OLJ
01/07/2017

Infections de la partie superficielle de la peau, les mycoses cutanées, plus communément appelées champignons, sont très fréquentes durant la saison chaude. Et pour cause, puisque l'humidité favorise leur apparition. Ces infections peuvent atteindre toutes les parties du corps, de la tête aux pieds. Comment les reconnaître, quels sont les traitements et les moyens de prévention ? Le point avec le Dr Boutros Soutou, dermatologue chargé d'enseignement à la faculté de médecine de l'Université Saint-Joseph.

 

La teigne
La teigne est une infection du cuir chevelu qui touche principalement les enfants. De nature très contagieuse (l'infection se transmet par contact direct), elle peut entraîner des épidémies, nécessitant au début une éviction scolaire de l'enfant contaminé. D'où la nécessité de procéder à des examens réguliers à l'école pour prévenir une éventuelle épidémie. La teigne se manifeste par des taches dégarnies de cheveux. Dans ces zones, les cheveux sont cassés à deux millimètres de leur émergence, avec une peau squameuse ou encore inflammatoire.
Le traitement repose sur l'administration d'antifongiques par voie orale, les lotions locales sont inefficaces et inutiles dans cette forme de mycose.

La dermatophytie
C'est une infection qui touche différentes parties du corps. Elle se caractérise par des lésions arrondies au bord rougeâtre, évoluant de façon centrifuge et accompagnées souvent de démangeaisons.
Cette forme de mycose est contagieuse. On peut s'autocontaminer et transmettre ainsi l'infection d'une zone à une autre du corps, comme on peut la transmettre à d'autres personnes par contact.
Si la dermatophytie est localisée, un traitement topique en crème peut suffire. Au cas où l'infection est étendue à d'autres parties du corps, un traitement antifongique par voie orale s'impose.
Pour prévenir cette infection, il est important d'éviter tout contact suspect, surtout avec les animaux qui en sont les principaux vecteurs. Il est important donc d'observer les animaux domestiques et de traiter rapidement toute zone qui présente une chute intense des poils, celle-ci étant un indice d'une infection fongique chez l'animal.

Le pityriasis versicolor
C'est l'une des infections cutanées les plus fréquentes, touchant principalement les personnes qui transpirent beaucoup, qui font des activités physiques intenses ou encore des sports aquatiques.
Cette infection se caractérise par des lésions planes et ovales, bien délimitées, brunes ou blanches avec quelques squames à la surface. Elles peuvent apparaître et s'étendre sur le tronc, le cou et parfois les bras et les parties latérales du visage.
Le pityriasis versicolor est une mycose peu contagieuse, très récidivantes, qui peut être traitée par une lotion locale ou par des antifongiques oraux, selon l'étendue de l'infection.
Pour prévenir les récidives, il est conseillé d'utiliser régulièrement un shampooing et un gel douche antifongiques, principalement pendant la saison humide.

Atteinte des plis des orteils ou intertrigo
Il s'agit de l'infection cutanée fongique la plus fréquente, touchant près de 70 % des personnes. Causée par l'humidité, elle est caractérisée par une rougeur au fond du pli des orteils, accompagnée souvent de squames ou encore de fissures. D'où le danger, puisque ces fissures peuvent constituer une porte d'entrée pour des bactéries, entraînant des infections de la jambe, essentiellement chez les diabétiques.
Le traitement est exclusivement topique. Il est pourtant possible de prévenir cette infection en se séchant bien avec une serviette ou avec un sèche-cheveux à air froid.

Atteinte des plis inguinaux
L'aine constitue un siège des infections fongiques, du fait de l'humidité. Dans cette zone du corps, la mycose est aggravée par des facteurs de précarité comme le diabète et l'immunosuppression, qui peuvent aussi contribuer à son extension des plis aux zones adjacentes, c'est-à-dire les fesses et les cuisses. Parfois, l'infection est accompagnée de démangeaisons. Un bon séchage permet de prévenir cette infection. Quant au traitement, il constitue à appliquer une crème si l'infection est localisée et à administrer un traitement oral si elle est étendue.

Mycose des ongles ou onychomycose
Les femmes exposées au travail ménager sont le plus à risque de développer ce type d'infection aux ongles des mains. Celle-ci est caractérisée par une tablette unguéale jaunâtre, parfois même verdâtre et opaque, avec un repli de l'ongle enflé et sensible.
L'onychomycose peut toucher également les ongles des orteils qui s'épaississent, blanchissent par endroits et deviennent friables. Attention toutefois, toute modification de la forme ou de la couleur des ongles des pieds n'est pas due à une infection fongique.
D'où l'importance de « lutter contre l'abus du traitement, comme c'est le cas au Liban », insiste le Dr Soutou. Le diagnostic doit être confirmé par un examen en laboratoire. « Malheureusement au Liban, les résultats des laboratoires ne sont pas toujours fiables », déplore-t-il.
Cette infection est causée par le partage d'instruments contaminés, comme les ciseaux, ou encore par un intertrigo. Elle peut se propager d'un ongle à un autre.
Le traitement consiste à administrer des antifongiques par voie orale. Un traitement qui est obligatoire chez les personnes souffrant d'une immunodépression.

 

Dans nos archives

La mycose vaginale, une pathologie facilement traitable

 

Dans la même rubrique

Les malformations congénitales peuvent être prévenues dans de nombreux cas

Lorsque l'alimentation devient source de malaise

À la une

Retour à la page "Santé"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dr Boutros Soutou

Chère Madame Saliba,

Je suis professeur des universités et diplômé en pédagogie médicale et j'ai trouvé, en accord avec l'auteure de l'article, que le message serait plus simple et utile si l’on mentionnait les atteintes fongiques en fonction de leur localisation avec 2 tirets: comment les reconnaitre et comment les prévenir ou traiter.

Il est exact que le terme "intertrigo" désigne n’importe quelle rougeur du pli, quelle qu'en soit la cause. Malheureusement, l'adjectif "interdigitoplantaire" a été omis, lors de la publication, du sous-titre: atteintes des plis inter-orteils ou intertrigo.

Tinea pedis est l'appellation anglo-saxonne d'origine latine de l'atteinte fongique de la plante des pieds.
Les pellicules du cuir chevelu ne sont jamais associées à des infections fongiques. Le champignon saprophyte du cuir chevelu peut contribuer à certaines formes de pellicules.

Le pityriasis versicolor ( sans "e" ) peut occasionner des tâches brunes ou blanches en fonction du type du champignon, du genre Malassezia, qui peut parfois sécréter de l'acide azélaique, molécule connue pour son effet dépigmentant, avec ou sans soleil.

Finalement, le laser est une option thérapeutique récente des onychomycoses, pas encore de première ligne. C'est un traitement laborieux, non sans douleur, qui garde une efficacité modérée et nécessite d'abord le choix de la bonne indication.

Saliba Nouhad

C'est dommage que le dermatologue questionné, professeur d'Université en plus, n'ait pas présenté ce problème, de manière plus didactique, simple, sans erreurs et plus à jour sur les traitements:
1- L'atteinte des plis des orteils s'appelle communément "tinea pedis" et non "intertrigo".
2- L'atteinte des plis inguinaux est une forme d'intertrigo qui peut affecter tous les plis cutanés humides en omettant de mentionner les aisselles, autour des seins chez la femme, les plis du cou etc...
3- Le pityriasis versicolore semble plus apprent à la plage ou au soleil car la mycose parfois peu apparente fait écran aux rayons solaires et la peau avoisinante devient plus foncée rendant la mycose plus apparente!
4- certaines pellicules du cuir chevelu peuvent être associées à des mycoses et traitées comme tel.
5- L'omission de mentionner le meilleur traitement actuel des mycoses unguéales, et qui serait un laser spécial qui pénètre bien la couche d l'ongle et brule le champignon avec très peu d'effets secondaires est étonnante.
Votre article serait plus utile avec tous ces détails pour le commun des mortels.

Dernières infos

Les signatures du jour

En toute liberté de Fady NOUN

Le mufti et le pape

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le gouvernement entre les interférences externes et l’épineux dossier des relations avec la Syrie

Le Journal en PDF

Les articles les plus

Impact Journalism Day 2018
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué