X

À La Une

Loi électorale : journée charnière demain jeudi

Liban

La polémique judiciaire, opposant César Abi Khalil à ses détracteurs sur le dossier de la location des navires-centrales, s'est poursuivie en marge du Conseil des ministres.

J.A.R. | OLJ
31/05/2017

Le dossier de la loi électorale devrait prendre un tournant décisif demain jeudi, ont indiqué mercredi plusieurs responsables, alors qu'une séance plénière de la Chambre consacrée à cette question est prévue le 5 juin prochain.

Iftar à Baabda
Jeudi sera une journée charnière et tout le monde attend l'iftar organisé le soir au palais présidentiel de Baabda, ont indiqué des députés à l'issue de la rencontre hebdomadaire avec le président du Parlement, Nabih Berry. Selon ces députés, ce dernier attend le résultat des contacts autour de la proposition de loi électorale basée sur la proportionnelle et le découpage en 15 circonscriptions. Il a exprimé l'espoir qu'une entente entre les formations politiques sera conclue le plus rapidement possible.

Selon des sources proches du courant du Futur, citées par la chaîne locale LBCI, la question du transfert de sièges, actuellement en négociations sur la base de la dernière proposition de loi électorale, a été mise de côté. Ces sources précisent qu'elles attendaient la réponse du Courant patriotique libre sur les remarques du Futur concernant la proportionnelle. Ces sources ont également affirmé s'attendre à ce que l'ouverture d'une session extraordinaire du Parlement soit annoncée après l'iftar de Baabda.

Lundi, Nabih Berry avait défendu la tenue d'une séance plénière de la Chambre consacrée au vote d'une prorogation de la législature ou d'une nouvelle loi électorale, annonçant qu'il acceptait les grandes lignes de la proposition de loi électorale qui circule depuis quelques jours.

Mercredi, le ministre de l'Intérieur, Nohad Machnouk, a indiqué à l'issue d'un Conseil des ministres que "si la proposition du moment venait à être adoptée, une période de trois mois serait insuffisante pour organiser les législatives". Avant la réunion gouvernementale, M. Machnouk avait fait part de son optimisme, ajoutant qu'un retour à la loi de 1960 devenait "difficile".

En soirée, Georges Adwan, député des Forces libanaises, s'est réuni avec le chef du Courant patriotique libre, Gebran Bassil, au ministère des Affaires étrangères, en présence des députés aounistes Ibrahim Kanaan et Alain Aoun. A l'issue de la réunion, M. Adwan a évoqué une atmosphère "positive". "Je crois que lors de l'iftar demain à Baabda, il sera clair que nous nous dirigeons à pas sûrs vers l'adoption d'une loi électorale", a-t-il ajouté.

M. Adwan a par ailleurs assuré qu'il y a "une étroite coordination" entre son parti et le CPL en ce qui concerne le dossier de la loi électorale, indiquant dans le même temps que "les points que nous discutons encore concernent tout le monde et pas uniquement les FL et le CPL" qui "œuvrent sérieusement à parvenir à une nouvelle loi".

 

(Lire aussi : Aoun et Berry condamnés à trouver un accord..., le décryptage de Scarlett HADDAD)

 

Polémique Abi Khalil-Harb
Les législatives étaient programmées pour le mois de juin, mais en l'absence d'accord sur une nouvelle loi électorale, le scrutin ne peut plus se tenir avant la fin du mandat des députés, le 20 juin. La loi de 1960 est fondée sur le mode majoritaire plurinominal, un système critiqué officiellement par la plupart des formations politiques. La Chambre a déjà prorogé son propre mandat par deux fois, en 2013 et en 2014.

Par ailleurs, la polémique judiciaire mettant en cause le ministre de l'Energie et de l'Eau, César Abi Khalil, sur le dossier de la location des navires-centrales, s'est poursuivie dans la journée en marge du Conseil des ministres.

"Ceux qui continueront à nous attaquer en paieront le prix", a déclaré M. Abi Khalil, qualifiant de "ridicules" les propos tenus par le député Boutros Harb sur cette question. Ce dernier avait qualifié cette affaire de"futile". Mardi, le ministre de l'Energie avait déposé plainte, notamment contre M. Harb, ainsi que Samy Gemayel et l'ancien ministre Achraf Rifi, pour accusations mensongères sur ce dossier.

"Je demanderai moi-même à M. Berry la levée de mon immunité parlementaire", a répliqué M. Harb dans la journée, se déclarant disposé à assurer la défense de toutes les personnes mises en cause par M. Abi Khalil.

Ces derniers jours, plusieurs formations politiques ont contesté la procédure suivie par le ministère de l'Énergie pour la location de deux navires-centrales supplémentaires afin de réduire les heures de rationnement du courant électrique. La procédure a été vivement contestée en raison d'irrégularités qui, selon les détracteurs, entacheraient l'adjudication. 

 

Lire aussi

Jreissati parraine une plainte contre les détracteurs du projet de navires-centrales

La proportionnelle se confirme, mais des détails restent à régler

Quelle formule pour le vote préférentiel et le décompte des voix ?

Les joumblattistes d’accord avec toute entente interlibanaise sur une réforme électorale

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Antoine Sabbagha

Nos ministres tous boudent et pas de solution à l'horizon . Attendons demain .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

CETTE HISTOIRE DE BARGES CENTRALES C,EST DE L,ARGENT JETE PAR LA FENETRE... QUAND ON PEUT AVEC BEAUCOUP BEAUCOUP MOINS ACQUERIR DES CENTRALES MOBILES AU FUEL ET/OU AU GAZ IMMEDIATEMENT DISPONIBLES ET POUVANT SERVIR A RENFORCER LES STATIONS EXISTANTES OU A DEVENIR DE NOUVELLES STATIONS.

Le Faucon Pèlerin

"L'amour-propre est un voleur." (Proverbe allemand°.

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué