X

Liban

Machnouk et Élias Murr à Abou Dhabi pour une conférence sur le contre-terrorisme

Sécurité

Le ministre de l'Intérieur a eu un entretien avec son homologue émirati Seif ben Zayed al-Nahyan.

OLJ
29/03/2017

En marge de sa participation à une conférence sur le thème de « la Coopération pour la sécurité » organisée par Interpol en collaboration avec le gouvernement des Émirats arabes unis à Abou Dhabi, le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk s'est entretenu avec son homologue émirati Seif ben Zayed al-Nahyan. Les discussions ont été axées sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre le terrorisme, l'occasion pour M. Machnouk de saluer « l'excellente relation » qu'entretiennent les deux pays. Ont pris partiellement part à cet entretien l'ambassadeur du Liban aux Émirats, Hassan Saad, ainsi que le directeur général de la Sûreté générale, Abbas Ibrahim.
Lors de la cérémonie d'ouverture de la conférence, le ministre émirati de l'Intérieur a d'ailleurs mis l'accent sur « la nécessaire coopération entre les pays afin de mettre sur pied un système efficace qui puisse préserver la sécurité de nos sociétés ». Et de noter que les Émirats ont œuvré afin d'élever les notions de bonheur et de pardon au rang de valeurs au point de créer deux ministères qui leur sont consacrés. « Les Émirats ont compris que l'homme doit être au centre de la lutte contre la criminalité », a affirmé Seif al-Nahyan, avant de remercier l'Interpol pour son rôle central dans la lutte contre le crime.
Prenant la parole, le président de la Fondation d'Interpol pour un monde plus sûr, l'ancien ministre Élias Murr, a déclaré que la sécurité occupe désormais un rôle central dans la liste des préoccupations des leaders de ce monde. « Le monde vit à l'ère du terrorisme, alors que nous désirons vivre à l'ère de la victoire contre le terrorisme », a-t-il ajouté avant de rendre hommage au prince héritier d'Abou Dhabi et commandant en chef des forces armées, Mohammad al-Nahyan, qui a « pris les devants en mettant en place sept programmes sécuritaires uniques (...) qui vont créer un filet de sécurité pour 7 milliards de personnes de par le monde ». Il a également estimé qu'il est désormais nécessaire « de prendre des mesures drastiques et de fonder un véritable partenariat entre le public et le privé pour faire face aux criminels, aux pirates et aux fraudeurs ».
De son côté, le secrétaire général d'Interpol, Yurgen Stock, a indiqué que les menaces auxquelles le monde doit faire face aujourd'hui sont « plus rapides, plus mobiles et plus connectées » que par le passé, et qu'elles sollicitent jusqu'à l'épuisement les forces de police. « Nous avons besoin d'unifier nos efforts et de renforcer la coopération entre le public et le privé » dans la lutte contre la criminalité.
Il convient de noter que le ministre de l'Intérieur Nouhad Machnouk a également eu un entretien avec Élias Murr.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants