X

Liban

Aoun appelle à amender la loi sur la violence domestique

Baabda
OLJ
23/03/2017

Le chef de l'État, Michel Aoun, a déclaré hier qu'il est important d'apporter les amendements nécessaires à la loi 293 pour la protection de la femme et des autres membres de la famille de la violence domestique « qui ne répond pas à nos aspirations », et ce pour « protéger la femme de la violence exercée sur elle ». « Il est nécessaire de mettre un terme à la violence, notamment celle exercée contre la femme-mère, car elle met la famille en danger, puisque la mère est celle qui réunit, donne l'affection et élève au cours de la première période de la vie », a ajouté le président Aoun, devant une délégation des associations œuvrant en faveur des droits de la femme.
Le président de la République a en outre affirmé qu'il est prêt à aider dans tout ce qui protège la femme, l'enfant et la famille. Il a souligné dans ce cadre qu' « un travail va être mené pour servir les causes de la mère et de l'enfant au Liban », appelant à déployer des efforts dans ce sens.
M. Aoun a estimé en outre qu' « il ne suffit pas de s'occuper uniquement de la femme et de l'enfant, mais de la famille en général », constatant que dans certains foyers, « la violence débouche sur un meurtre ».
Par ailleurs, le président a reçu une délégation de la Commission libanaise pour la protection de l'enfant, qui l'a appelé à l'aider dans sa tâche visant à protéger l'enfant de l'exploitation et du trafic humain, et à lui assurer une protection socio-médicale.
Au nombre des visiteurs de Baabda également une délégation du Comité national de l'enfant au Liban, une délégation des Villages SOS menée par le président honoraire de la Fédération internationale des villages d'enfants, Helmut Kutin, et une délégation des présidents des ordres des professions libérales. Celle-ci lui a fait part de ses remarques sur les taxes prévues pour le financement de la grille des salaires et du budget 2017.
Enfin, M. Aoun a reçu Estéphan Doueihi, ancien ministre, et une délégation de Jbeil.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'OLJ vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants