X

À La Une

L'avocat franco-libanais Robert Bourgi reconnaît avoir offert des costumes de luxe à Fillon

france

Ce cadeau a été effectué sans "conflit d'intérêt ni trafic d'influence", a assuré l'avocat d'affaires parisien.

OLJ/AFP
17/03/2017

L'avocat franco-libanais Robert Bourgi, connu pour ses liens avec plusieurs dirigeants africains, a reconnu vendredi avoir acheté des costumes valant 13.000 euros au candidat de la droite à la présidentielle française, François Fillon, en guise de "cadeau amical".

Ce cadeau a été effectué sans "conflit d'intérêt ni trafic d'influence", a assuré Me Robert Bourgi, avocat d'affaires, dans une déclaration envoyée à l'AFP. "On ne m'a jamais vu à son siège de campagne comme à ses meetings", a-t-il souligné.

L'enquête sur de possibles emplois fictifs familiaux, qui a valu à M. Fillon d'être mis en examen en pleine campagne présidentielle, a été étendue aux conditions dans lesquelles ces costumes de luxe lui ont été offerts.

 

(Lire aussi : Société de conseil de Fillon : Fouad Makhzoumi répond à l'article de Médiapart)

 

Le journal Le Monde a révélé que Me Bourgi avait commandé dans la boutique parisienne Arnys le 7 décembre 2016 des vêtements sur mesure pour l'ex-Premier ministre pour un montant de 13.000 euros. La somme avait été réglée le 20 février.

"Simple cadeau et pas de conflits d'intérêt ni de trafic d'influence", affirme dans sa déclaration celui qui fut notamment conseiller officieux de l'ancien président Nicolas Sarkozy (2007-2012) pour l'Afrique.
Hasard du calendrier, Robert Bourgi et son épouse Catherine sont appelés à venir témoigner mardi au procès du Vénézuélien Ilich Ramirez Sanchez, dit Carlos, qui est jugé à Paris pour l'attentat du Drugstore Publicis qui avait fait 2 morts et 34 blessés en 1974 à Paris.

Le couple, déjà avocats à l'époque, était présent au moment des faits et est appelé à s'exprimer devant la cour d'assises en tant que témoins cités par l'accusation.

L'un des avocats de Carlos, Francis Vuillemin, qui conteste la véracité de leurs récits, a versé vendredi à la procédure trois articles de presse sur le parcours de Robert Bourgi, dont l'un intitulé "le costume de Fillon: la piste de Robert Bourgi".
"En général, les gens invoquent des témoins de moralité, moi je parle de la question de la moralité des témoins", a-t-il lancé aux juges.

 

Lire aussi

Retour, à 40 jours du 1er tour de la présidentielle française, sur une campagne parasitée par les affaires

Ces Franco-Libanais dans l'entourage des candidats à la présidentielle française

 

Pour mémoire
Libanais en eaux troubles

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

yves kerlidou

Apparemment beaucoup ne connaissent pas les règles (Fillon le premier) un règlement de l'assemblée nationale stipule précisément que tous cadeaux versé à un député au dessus de 150 euros doit être déclaré(bien sur au Liban c'est du pipi de chat) et en plus cette décision date de 2012 donc elle aurait du rester dans la mémoire des députés (même si ils ont un petit cerveau)
et pas de chance de donateur généreux Libanais vient juste d'être victime d'une inondation qui a détruit ses ordinateurs et les papiers.C'est bon quoi on arrête de nous prendre pour des c...

Yves Prevost

Bon eh bien! Où est le problème ? En République Française, il n'est plus permis de faire un cadeau à un ami?

Fan Phare Rond

Des foutaises de bout en bout.

On cherche à salir à tout prix.
Tout ce qui ne tue pas rend fort.

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

"Un ami m'a offert des costumes en février. Et alors?", avait confirmé le Fi(ll)on. !
CULOTTÉ, va !
Läâmâhhh !

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

DOMMAGE QUE LE COMBAT SOIT DESCENDU SI BAS !

aliosha

On se demande quand le Monde va aborder le probleme des culottes de M. Fillon. ??
Esperons qu'ils vont s'attacher a la " lingerie fine " de M. Macron!!!! J'en doute .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LA OU IL Y A DES CONBINES... IL Y A DES LIBANAIS !

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants