X

À La Une

Kahwagi : L'armée déploiera les efforts nécessaires à la bonne marche du nouveau régime

Liban

Dans la période à venir, la troupe œuvrera à "la défense de la patrie face aux menaces israéliennes, la lutte contre le terrorisme et la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays", indique son commandant en chef.

OLJ
17/02/2017

Le commandant en chef de l'armée libanaise, le général Jean Kahwagi, a déclaré vendredi que la troupe déploiera les efforts nécessaires à la bonne marche du nouveau régime qui a débuté le 31 octobre dernier avec l'élection de Michel Aoun à la tête de l'Etat.

"L'armée libanaise fournira les efforts nécessaires en matière de sécurité pour accompagner le nouveau régime et l'aider à répondre à ses aspirations, notamment sur le plan de la protection des citoyens dans la perspective des élections législatives" prévues en mai prochain, a indiqué le général Kahwagi lors d'une conférence à Yarzé réunissant les haut gradés de l'armée. Les législatives sont prévues en mai prochain.

Expliquant que "l'élection de Michel Aoun à la présidence de la République, la formation du gouvernement et la réactivation du Parlement ont permis un retour à la normale au niveau de l'action des institutions", le chef de l'armée a énuméré les missions qui seront assignées à la troupe dans la période à venir, à savoir "la défense de la patrie face aux menaces israéliennes, la lutte contre le terrorisme et la préservation de la sécurité et de la stabilité du pays".

Par ailleurs, le général Kahwagi a déclaré que "les capacités militaires sont en voie de renforcement", notamment "grâce au soutien des pays amis".

En outre, le commandant en chef de l'armée s'est exprimé sur le dossier des soldats retenus en otage par les groupes islamistes, indiquant que "le dossier sera suivi avec les parties concernées jusqu'à son terme". "Nous ferons tout pour les ramener", a-t-il expliqué.

Ersal, localité sunnite frontalière, a été le théâtre de violents affrontements en 2014 entre l'armée et les jihadistes, venus principalement de Syrie. Ces derniers avaient enlevé une trentaine de militaires. Quatre d'entre eux ont été assassinés en captivité, seize ont été libérés le 1er décembre 2015 par l'ex-Front al-Nosra, et le sort de neuf autres, détenus en otages par le groupe État islamique, reste inconnu.

 

Lire aussi
Qui finira par gagner la grande loterie électorale ?

Nasrallah promet des « surprises » à Israël en cas de nouvelle guerre

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

IL FAUT PLUTOT VERSER DE L,HUILE DANS LE MOTEUR ET DU CARBURANT DANS LE CARBURATEUR...

Ma Fi Metlo

Et puisque les usurpateurs de terre palestinienne écoute les conseils de notre grand résistant national H.N, quand il leur a donné en cadeau le truc de l'ammoniaque à Haifa, pourquoi n'ecouteraient ils pas le conseil qu'il leur prodigue gratuitement , celui de démonter aussi leur usine nucléaire à Dimona? Heinnnnnnnnn !!!!!!!

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

BIZARRE DECLARATION DANS LE TEMPS ET DANS L,ESPRIT... QUEL QUE SOIT LE REGIME...

Ma Fi Metlo

LE PEUPLE N'ATTEND RIEN DE MOINS QUE ÇA DE LA PART DE L'ARMÉE POUR COMPRENDRE QUE LA RÉSISTANCE AUX ENVAHISSEURS AUX BACTÉRIES ET AUX USURPATEURS EST LE FAIT D'UN LIBAN FORT ET UNI .

MERCI MON GÉNÉRAL.
PUBLIEZ SVP .

Yves Prevost

Étrange déclaration. Depuis quand l'armée est-elle au service du régime ? Ancien ou nouveau, cela ne la concerne pas. Elle est au service de la patrie et de la nation. exclusivement.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Le timing de la bataille du jurd tributaire de la possibilité de négociations

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’ère du mercato

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.