Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

"Il y a ici 10.000 Pierre Gemayel", lance le chef des Kataëb aux tueurs de son frère

"Nous ne voulons pas de portefeuille ministériel si cela porte atteinte à notre dignité et nos principes", a déclaré Samy Gemayel.

Les Kataëb ont commémoré mardi le dixième anniversaire de l'assassinat de Pierre Gemayel et les 80 ans de la création du parti lors d'une cérémonie religieuse célébrée en la basilique Notre-Dame du Liban, à Harissa. Photo tirée de la page Facebook du site Kataeb.org

Les Kataëb ont commémoré mardi le dixième anniversaire de l'assassinat de Pierre Gemayel et les 80 ans de la création du parti lors d'une cérémonie religieuse célébrée en la basilique Notre-Dame du Liban, à Harissa, dans le Kesrouan.

"Regardez, il y a ici 10.000 Pierre Gemayel. Tant que vous continuerez à nous tuer, nous vous ferons face", a lancé le chef des Kataëb Samy Gemayel, frère de Pierre, tué, ainsi que son garde du corps Samir Chartouni, le 21 novembre 2006 à Jdeidé, dans sa circonscription du Metn, par un commando de trois hommes armés. Des drapeaux des Kataëb et des photos de Pierre Gemayel ont été installés à l'extérieur de la basilique.
"Nos martyrs sont l'essence de nos vies spirituelles et de la force de l'Église", a déclaré l'évêque de Beyrouth, Boulos Matar, représentant le patriarche maronite Mgr Béchara Raï, qui présidait la messe.

Affirmant que "les Kataëb sont sous le parapluie de Bkerké et du patriarche Raï", l'ancien président libanais Amine Gemayel, le père de Pierre, a prononcé un discours à tonalité plus politique.
"Nous n'oublions pas que Pierre et le Courant patriotique libre étaient dans le même camp durant la période de la tutelle syrienne", a-t-il déclaré.

La messe a été célébrée en présence notamment du ministre sortant de l'Education, Elias Bou Saab, représentant le président Michel Aoun, du député Atef Majdalani, représentant le président du Parlement Nabih Berry, du ministre sortant de la Défense Samir Mokbel, représentant le Premier ministre sortant Tammam Salam et d'Ahmad Hariri, représentant le Premier ministre désigné Saad Hariri.

"Nous sommes prêts à agir avec réalisme et de manière positive", a indiqué Samy Gemayel, assurant que les Kataëb ne veulent pas de portefeuille ministériel ou de siège de député "si cela venait à porter atteinte à notre dignité et nos principes".

La présence des Kataëb dans le gouvernement que Saad Hariri est chargé de former n'est pas certaine.

 

 

Lire aussi

« Pierre Gemayel était un chevalier sans peur et sans reproche »

Samy Gemayel à « L’Orient-Le Jour » : Le martyre de mon frère est sacré

Amine Gemayel : J’ai découvert plus tard que Pierre se préparait presque à ce grand sacrifice

Fadi Gemayel évoque pour « L’Orient-Le Jour » l’apport de Pierre Gemayel au ministère de l’Industrie

Les Kataëb ont commémoré mardi le dixième anniversaire de l'assassinat de Pierre Gemayel et les 80 ans de la création du parti lors d'une cérémonie religieuse célébrée en la basilique Notre-Dame du Liban, à Harissa, dans le Kesrouan.
"Regardez, il y a ici 10.000 Pierre Gemayel. Tant que vous continuerez à nous tuer, nous vous ferons face", a lancé le chef des Kataëb Samy Gemayel,...
commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut