Rechercher
Rechercher

Lifestyle - Positive Lebanese

Paula Sroujean Abdel Hak : l’action au service de la vie

Bouger et entreprendre. Transmettre et partager. Anticiper et innover. L'action civique est toujours une pierre de plus à l'édifice de construction d'une société consciente et conscientisée. Paula Abdel Hak n'a pas attendu d'obtenir son diplôme d'entreprenariat social à l'Université Saint-Joseph, en 2015, pour agir sur le terrain. Les droits de la femme en politique, l'orientation des élèves, ses engagements étaient nombreux, mus par son désir de participer au changement. Très concernée, et depuis toujours, par les questions environnementales, elle a vite eu envie de propager sa propre expérience de tri des déchets dans la région de Kornet Chehwane où elle habite. Bien avant la crise des poubelles, la jeune femme avait décidé d'adopter le recyclage et surtout de communiquer cette habitude à ses voisins. Patiemment, rue après rue, elle a expliqué, éveillé et convaincu.

Le projet Jiran a ainsi vu le jour. Une initiative qui a vite englobé toute la région. Quand les poubelles ont envahi les rues, c'est naturellement à elle que se sont adressées les municipalités pour ses conseils et son expérience. Ses contacts avec les ONG, son équipe de volontaires et ses connaissances ont vite fait que la crise a pu être gérée avec efficacité. C'est cette expérience réussie qui lui a servi de moteur pour la création d'une ONG, Act (Active Advocacy for Communities of Tomorrow), dont l'objectif est de soutenir toutes les initiatives qui auraient un impact positif sur la population.

Dès lors et avec une équipe motivée et dynamique, les projets se mettent vite en place et grandissent. Jiran s'étend au-delà des villes et villages impliqués, le recyclage devient, avec l'aide d'arcenciel et des municipalités, un vrai travail collectif. Tout le monde se sent concerné et très vite les initiatives fleurissent. Hadi Beydoun offre et réalise sur un mur de 34 mètres un superbe graffiti dont le message est d'inciter les individus à travailler ensemble afin de préserver l'environnement pour les générations futures. Une idée aussi promue est de réutiliser des matériaux pour en faire des œuvres d'art, des objets utiles et montrer qu'on peut tout à fait éviter de jeter, juste jeter. D'ailleurs le slogan de Paula Abdel Hak est clair : Reduce, Reuse, Refuse. Oui, nous pouvons réduire le volume des déchets, oui, nous pouvons réutiliser certains matériaux et, oui, nous pouvons aussi refuser les sacs plastiques, les trop gros emballages, les tracts et les brochures inutiles. Éveiller les gens à cela est un des plus gros défis de cette ONG très engagée qui travaille également sur l'élaboration d'espaces verts dans les écoles afin de privilégier le contact avec la nature chez l'enfant.

Mais le projet qui fait briller les yeux de Paula Abdel Hak est certainement Act for Hunger qui vise à sensibiliser au gaspillage alimentaire. Depuis le mois d'avril, Act for Hunger collabore avec les supermarchés Spinneys pour collecter les fruits et les légumes qui ne sont plus de première fraîcheur, mais qui restent tout à fait consommables. Ces produits collectés iront soit vers des associations qui se chargeront de les distribuer aux familles nécessiteuses sous forme de rations ou de plats cuisinés, soit directement aux personnes concernées.

Sur une base quotidienne, ce sont aujourd'hui plus de 200 familles qui bénéficient de cette excellente idée qu'elle compte bien étendre aux restaurants. Optimiste, motivée et enthousiaste, cette activiste de toujours est partout à la fois. Sur le terrain mais aussi dans les municipalités. À Kornet Chehwane et dans plusieurs autres régions du Liban. En formation à l'étranger ou en perpétuel up-to-date. En collaboration avec plusieurs ONG ou avec le ministère de l'Environnement. Malgré les difficultés et parfois les mauvaises volontés, elle ne s'arrêtera jamais d'innover, d'entreprendre, de former et, ce qui devrait être somme toute la préoccupation principale de toute la planète, de se battre pour la vie.

*Positive Lebanon est un concept basé sur les initiatives concrètes de la société civile libanaise. Ces initiatives qui font que le pays tient encore debout. Mais derrière chaque initiative se tient une Libanaise ou un Libanais courageux, innovant, optimiste et plein d'amour pour son pays. (voir ici)

Dans la même rubrique

Johanna Hawari Bourjeily : la médiation comme solution

Mohammad Ayoub : Le Liban est à nous !

Artemis Kairouz, le sourire du Liban en France

Wafa Khochen La rue est un royaume

Nada Anid : Yes WIF can !


Bouger et entreprendre. Transmettre et partager. Anticiper et innover. L'action civique est toujours une pierre de plus à l'édifice de construction d'une société consciente et conscientisée. Paula Abdel Hak n'a pas attendu d'obtenir son diplôme d'entreprenariat social à l'Université Saint-Joseph, en 2015, pour agir sur le terrain. Les droits de la femme en politique, l'orientation des...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut