X

À La Une

Ils ont dit... en réaction à l'élection de Michel Aoun à la présidence de la République

Liban

"13 octobre 1990, le jour du martyre, 31 octobre 2016, le jour de la résurrection".

OLJ
31/10/2016

Michel Aoun a été élu lundi 13e président de la République libanaise au second tour par le Parlement avec 83 voix sur 127. Une fois son discours d'investiture terminé, les réactions ont fusé. Ci-dessous une sélection des principales déclarations :

- Le président du Parlement libanais, Nabih Berry : "Au nom du Parlement et du peuple, nous vous félicitons pour votre élection à la présidence de la République. (...) Vous avez été mandaté pour conduire le navire libanais face aux défis qui le menacent".

- Gebran Bassil, ministre des Affaires étrangères et chef du Courant patriotique libre : "13 octobre 1990, le jour du martyre, 31 octobre 2016, le jour de la résurrection".

- Walid Joumblatt, chef du Parti socialiste progressiste : "Aujourd'hui est une journée excellente, et nous sommes enfin sortis du pétrin après (près de) trois ans car nous avons enfin élu un président. Une nouvelle étape commence. Il est important que tout le monde œuvre ensemble en mettant de côté nos divergences. Ce qui importe, c'est de faire face aux difficultés et de surmonter les obstacles".

 

(Biographie : De l'armée à la présidence de la République, le parcours de Michel Aoun en images)

 

- Samir Geagea, chef des Forces libanaises : "Je tiens à féliciter Michel Aoun pour son élection avec l'espoir que son mandat soit le prélude à une amélioration de la situation du Liban. (...) Je partage ce que le nouveau chef de l'Etat a déclaré sur la place de l'Etat, celle de l'armée et la priorité que constitue la relance de l'économie".

- Sleiman Frangié, chef des Marada : "J'ai félicité M. Aoun pour son élection, et nous considérons que c'est notre ligne politique qui a triomphé. J'aurai souhaité que mon nom soit considéré comme une victoire, tout comme je considère que le nom de M. Aoun est synonyme de victoire".

 

(Infographie :  Les 13 présidents de la République libanaise, en infographie)

 

- Fouad Siniora, chef du bloc parlementaire du Futur : "Nous avons désormais un nouveau chef de l'Etat et nous coopérerons avec lui pour améliorer la situation du pays".

- Elias Bou Saab, ministre de l'Education : "Le nouveau président de la République a placé le partenariat et la concorde nationale en tête de ses priorités (...) Les Libanais attendent beaucoup du mandat de Michel Aoun".

- Chamel Roukoz, ancien chef des commandos de l'armée libanaise et gendre de Michel Aoun : "Je suis à la disposition du président de la République s'il fait appel à moi".


(Lire aussi : 1988 - 2016 : Michel Aoun en 16 "petites phrases")

 

- Nagib Mikati, ancien Premier ministre libanais : "Nous respectons la volonté des députés qui ont voté pour Michel Aoun et nous félicitons le nouveau chef de l'Etat. (...) Aujourd'hui, notre place est dans l'opposition (...)".

- Bahram Ghassemi, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères : "Il s'agit d'un pas important pour enraciner la démocratie et assurer la stabilité du Liban. Cette élection est le symbole de la coexistence des différentes religions".

- Le Groupe international de soutien au Liban : "Il est important que le Liban maintienne son engagement à appliquer la Déclaration de Baabda et (...) la résolution 1701 (du Conseil de sécurité de l'Onu adoptée le 11 août 2006) ainsi que ses engagements internationaux".

- Emmanuel Bonne, ambassadeur de France au Liban : "Félicitations et meilleurs vœux au peuple libanais ! Paix, unité, prospérité !"

- L'ambassade des Etats-Unis à Beyrouth : "Nous félicitons le peuple libanais et le président Michel Aoun pour l'élection qui a eu lieu aujourd'hui et qui constitue une véritable chance pour le Liban", indique un communiqué publié par les services de l'ambassade US.

- La chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini : "Les nouvelles autorités devraient garantir la stabilité du pays" tout en adoptant "les mesures sociales et économiques pour le bien de tous les Libanais".

- Le secrétaire général de l'Onu Ban Ki-moon a appelé les Libanais à former "sans attendre" un gouvernement "capable de relever les graves défis" qu'affronte le pays. Il a "espéré que les parties libanaises vont continuer désormais d'œuvrer dans un esprit d'unité et dans l'intérêt national".

- Nazih Najari, ambassadeur d'Egypte à Beyrouth : "L'élection d'un président protège le Liban des dangers et des défis auxquels le pays est confronté".

- Hassan Nasrallah, secrétaire général du Hezbollah, a contacté par téléphone Michel Aoun, le félicitant pour son élection et lui souhaitant "longue vie et réussite" durant son mandat.

- Le président syrien Bachar el-Assad a lui aussi appelé son homologue libanais pour le féliciter, rapportent des médias locaux.
Le quotidien proche du pouvoir syrien, Al-Watan, a de son côté publié à la une la photo de Michel Aoun, avec ce commentaire : "C'est le triomphe de la résistance, de la Syrie et de ses alliés. C'est le triomphe de Michel Aoun. C'est la victoire pour l'option nationale".

 

Diaporama
Le Liban a un président : la journée en images

 

Lire aussi
Cher Nassib Lahoud..., l'édito de Ziyad Makhoul

Pas de grands vainqueurs, pas de grands vaincus, l'article de Fady Noun

Aoun de retour à Baabda, 26 ans plus tard, l'article de Khalil Fleyhane

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Ali Farhat

Vive le président Aoun

Longue vie au président des Libanais... de tous les Libanais!

Ma joie est immense!
V

Talaat Dominique

félicitations au Liban, il a un nouveau président

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES DESILLUSIONS DE CERTAINS COMMENCENT ET SERONT TRES AMERES...

AIGLEPERçANT

Ne revenons plus à des on avait dit on avait prédit , les y a qu'à faut que ..etc...

Le Phare Aoun sur le siège de la présidence est l'illustration de la force du Liban qui non seulement réussit à avoir un Président , mais pas n'importe lequel , celui souhaité par les résistants à un ordre préétabli de l'étranger , plus précisément d'un axe comprenant les usa israel les bensaouds et les sous-fifres locaux .

L'élection fut laborieuse , mais la raison l'a emporté sur les rancunes attisées par cet axe du mal cité plus haut .
Comme un bonheur n'arrive jamais seul , nous dirons que les victoires vont continuer à s'accumuler pour notre Liban qui donne la leçon à tous ces petits pays entrainés dans des printemps sans fin , à cause de leur fréquentation avec cet axe maléfique .

Nous ferons notre route avec qui bon nous semblera animé de bonnes intentions pour notre pays , que celui qui pensera nous obliger à faire ce qu'on ne jugera pas bon pour nous se tienne à l'écart , avec tout son pognon mal acquis et puant .
La vertu et la morale guidera nos pas avec l'aide de nos alliés indéfectibles que sont les Russes , les Iraniens et le Syriens légitimes qui luttent contre les complots de l'étranger mal intentionnés.

VICTOIRRRRRRRRRRRRRREEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEET VIVEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE LE LIBANNNNNNNNNNNNNN

Gebran Eid

WAIT AND SEE....

Ana Lebnene, Lebnene ou bess

Mabrook pour le Liban. Il n'y a rien de plus interessant a observer que le passage de l'opposition au pouvoir. Fini les "y'a qu'a, faut que" maintenant il faut agir pour le bien de tous, pour le bien du Liban.
Les actes restent et les paroles s'evaporent vite tout comme les alliances contre nature ... le moment de verite est arrive.
Michel Aoun a UNE chance unique de marquer l'histoire de son pays. Que Dieu lui donne vie, lui ouvre les yeux (a la misere de son peuple), lui bouche les oreilles (aux conseils interesses) et lui ferme la poche (a l'argent facile).
Vive Le Liban des Libanais.

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants