Rechercher
Rechercher

À La Une - Diaporama

Le Liban a un président : la journée en images

Du Parlement au palais de Baabda.

Le nouveau président, Michel Aoun, arrivant au palais de Baabda, le 31 octobre 2016. AFP / PATRICK BAZ

Après 29 mois de vacance présidentielle, le Liban a enfin un nouveau président. Lundi, Michel Aoun, 81 ans, a été élu au second tour de la 46e séance électorale, avec 83 voix sur 127.

L'élection de M. Aoun est le fruit d'un laborieux compromis entre les principales factions politiques, habituellement promptes à s'affronter sur tous les dossiers. La candidature du fondateur du Courant patriotique libre était soutenue par les Forces libanaises, le courant du Futur, le Hezbollah et le Parti socialiste progressiste du leader druze Walid Joumblatt.

« Le premier pas vers la stabilité est celui de la stabilité politique, par le respect des lois, du Pacte national et de la Constitution. Dans ce contexte, il faut appliquer tout le Pacte national sans modifications », a-t-il déclaré lors de son discours d'investiture.


Les images :

 

 

Lire aussi

Ils ont dit... en réaction à l'élection de Michel Aoun à la présidence de la République

1988 - 2016 : Michel Aoun en 16 "petites phrases"

Michel Aoun prête serment : Celui qui s'adresse à vous est le président que vous avez choisi

De l'armée à la présidence de la République, le parcours de Michel Aoun en images

Les 13 présidents de la République libanaise, en infographie


Après 29 mois de vacance présidentielle, le Liban a enfin un nouveau président. Lundi, Michel Aoun, 81 ans, a été élu au second tour de la 46e séance électorale, avec 83 voix sur 127.
L'élection de M. Aoun est le fruit d'un laborieux compromis entre les principales factions politiques, habituellement promptes à s'affronter sur tous les dossiers. La candidature du fondateur du Courant...

commentaires (4)

SON DISCOURS... UNE DOUCHE FROIDE POUR LES EX FAUX ALLIES...

SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

19 h 34, le 31 octobre 2016

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • SON DISCOURS... UNE DOUCHE FROIDE POUR LES EX FAUX ALLIES...

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    19 h 34, le 31 octobre 2016

  • HABEMUS PRAESIDENTIAM...... ET PAS N'IMPORTE LEQUEL ............ VICTOIRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRRREEEEEEE

    FRIK-A-FRAK

    18 h 42, le 31 octobre 2016

  • Un non-évènement, dans un non-pays.

    Je partage mon avis

    18 h 31, le 31 octobre 2016

  • En regardant la photo de l'officier avec le sabre parader au pas qui ressemble à celui des armées des Etats totalitaires comme la Corée du Nord, d'Hitler et de Mussolini cela m'a bouleversé ! Il faudrait très vite revenir au pas dit "pas français" qui était, jadis, le pas de l'armée du généraux Chéhab et Naufal des temps heureux.

    Honneur et Patrie

    17 h 38, le 31 octobre 2016

Retour en haut