Le Liban en 2014

>De bouffe en baffes

Gaby NASR

Les années s'enfilent, les tuiles viennent en escadrilles, mais la vie reste belle à Beyrouth, où le jeu de dés suit son cours mollasson : sur trois présidents, il n'en reste plus que deux, dont... Lire la suite

>La politique (très) contrariée

Élie FAYAD On entend assez souvent, dans certains milieux éclairés au Liban, notamment dans le monde des affaires, de l'entreprise et des cadres supérieurs, des phrases du genre : « Et si on laissait un... Lire la suite

>Exit la Constitution

Tilda ABOU RIZK

Le Liban est sans président depuis bientôt huit mois, avec un Parlement par deux fois autoprorogé, et sans aucun signe permettant de croire que, dans un proche avenir, un déblocage est possible.... Lire la suite

>Si ce n’est que ça…

Rana ANDRAOS

Rude bilan pour l'année qui s'achève. Ou pas tant que ça si l'on se base sur les trois dernières années écoulées. Les années passent et se ressemblent visiblement. Là où le bât blesse, c'est qu'à... Lire la suite

 

Retour à la liste des dossiers

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1 / 1

Les signatures du jour

En toute liberté de Fady NOUN

La sanction d’un échec collectif

Le Journal en PDF

Les articles les plus