Le billet de Gaby NASR

Noces d’étain

Billet
Gaby NASR | OLJ
15/07/2016

Joyeux anniversaire les cornus ! La guerre de juillet 2006 nous avait ramenés 30 ans en arrière. Dix ans ont passé déjà. Courage, il ne nous reste plus que 20 autres seulement à rattraper. Et 10 ans, ça se fête : on appelle cela les noces d'étain. Pour le reste, on n'attend plus que les années de plomb fondu.
Quelque 1 200 tués fauchés par les bombes, 3 000 blessés, handicapés à vie pour certains, un million de déplacés casés dans des abris de fortune, nos ponts pulvérisés, nos routes défoncées, nos villages transformés en parking, les Hébreux nous enfonçant à plus de 30 kilomètres... Et ça, ce n'était que la partie divine de la victoire. Son aspect païen, lui, est passé par pertes et profits.
Transformer une dérouillée militaire en triomphe politique est pourtant une marque déposée du monde arabe. Le truc avait déjà réussi à l'Égyptien Gamal Abdel en 1967, au Palestinien Yasser à Rien en 1982, puis à l'Irakien Saddam le Tikriton en 1991. Le concept est enfantin : un, tu te prends une décharge mémorable ; deux, tu quémandes un cessez-le-feu ; trois, tu fais le V de la victoire sur un tas de ruines au milieu d'un pays fumant.
Il n'y a qu'en Syrie où le Tyranneau au pouvoir est en train d'expérimenter une nouvelle méthode. Le peuple ne veut plus de lui ? Qu'à cela ne tienne, il s'emploie à changer de peuple... à coups de barils d'explosifs.
Mais l'essentiel est ailleurs : il suffit à chaque fois que le chef de l'épisode guerrier en sorte personnellement indemne pour qu'on chante ses louanges et lui tresse des lauriers. Ce qui est facile, puisqu'il est généralement calfeutré sous terre pendant que ses sous-fifres vont au casse-pipe. À partir de là, bien sûr, plus rien n'empêche de festoyer.
En somme, plus on se casse la gueule, plus il y a de l'espoir. De raclée en raclée... jusqu'à la victoire finale !

gabynasr@lorientlejour.com

À la une

Retour à la page "Billet"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Le Faucon Pèlerin

Comme les crabes, ils avancent à reculons !

M.V.

La victoire divine ...? c'est quoi...? ,par contre ..., la tragédie humaine, les morts , les handicapés à vie et les dommages de toutes natures ...n'ont rien de divin....! " Quand l'on use du sophisme pour expliqué des contres vérités et de vrais mensonges, il ne faut pas regarder un miroir en face ..car il pourrait reconnaître l'imposture ...(proverbe macédonien)...!
Larousse : sophisme, raisonnement qui n'est logique qu'en apparence.

LA TABLE RONDE

Gaby est moins marrant aujourd'hui, je dirai même qu'il fait vraiment sérieux, donc ça le fait "rentrer dans les rangs" .

Il nous avait manqué la semaine dernière , on attendra la semaine prochaine pour rire à nouveau.

Et très fort .

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

LES VICTOIRES SE COMPTENT EN -PERTES ET PROFITS- JE L,AI DIT HIER... MAIS LES DEBANDADES SONT DES PROFITS POUR CERTAINS QUI... EN ACCUSANT LES AUTRES D,EN ETRE LES RESPONSABLES... LEVENT LES DOIGTS EN SIGNE DE V DIVINEMENT BETE... L,HEBETUDE N,A PAS BESOIN DE COMPTABILITE POUR CONVAINCRE LES HEBETES QUE LES DEBANDADES SONT DES VICTOIRES !!!!!!!!!!!!

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué