Rechercher
Rechercher

Liban

Nasrallah : Le village chrétien de Qaa était clairement la cible des kamikazes

"Si nous n'étions pas présents militairement en Syrie, vous auriez dû faire face à des kamikazes quotidiennement", lance le chef du Hezbollah à ses détracteurs.

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, lors d'un discours télévisé à l'occasion de la Journée d'al-Qods. Capture d'écran OTV

Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a estimé vendredi que le village chrétien de Qaa, théâtre d'une série d'attentats suicide lundi, était "clairement la cible des kamikazes", réfutant certaines analyses qui affirmaient le contraire.

"Il est clair que le village de Qaa était la cible, du fait qu'il s'agit d'une bourgade chrétienne", a affirmé le chef du parti chiite, lors d'un discours télévisé retransmis en direct à l'occasion de la Journée d'al-Qods, une commémoration initiée par l'Iran depuis la révolution islamique. Hassan Nasrallah a attribué les attentats à Daech (acronyme arabe du goupe Etat islamique, EI). Le groupe jihadiste n'a pas,  à ce jour, revendiqué les attaques.

 

(Lire aussi : L'armée critique le sensationnalisme des médias)

 

"Bientôt, le cerveau des attentats de Qaa sera connu"

Lundi, Qaa, bourgade chrétienne de la Békaa située à la frontière syrienne, a été frappée par huit attentats suicide qui ont fait cinq morts (plus huit kamikazes tués) et 28 blessés. Depuis, des rumeurs circulent sur des attentats imminents. L'armée libanaise a affirmé jeudi que deux grandes attaques terroristes avaient été déjouées il y a une dizaine de jours. Dans ce contexte, le Hezbollah a annulé un événement prévu cet après-midi dans la banlieue sud de Beyrouth afin de célébrer la Journée d'al-Qods, "en raison de la situation sécuritaire".

"Je crois que bientôt, le cerveau des attentats de Qaa sera connu, a affirmé le chef du Hezbollah. Toutes les informations, notamment les nôtres, certifient que les kamikazes sont venus du jurd de Ersal, et non des campements (de déplacés syriens, ndlr) aux abords de Qaa", a-t-il ajouté. Le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, avait annoncé que certains kamikazes étaient venus du territoire syrien.

"Certaines parties politiques ont accordé une couverture à ces kamikazes qui ont passé un temps considérable dans le jurd de Ersal, et les attaquants attendaient le mois du ramadan pour mener les attentats", a dit Hassan Nasrallah.

Ersal a été le théâtre de combats sanglant en août 2014 entre l'armée libanaise et les jihadistes de l'EI et du Front al-Nosra.

"Certains s'étonnent du fait que Qaa a été ciblée mais estiment qu'il est normal que des régions favorables au Hezbollah soient visées, en raison de l'intervention militaire du parti en Syrie", a encore noté le secrétaire général du parti chiite. "Mais les habitants de Qaa sont chrétiens, et ne sont pas nécessairement favorables au Hezbollah et n'ont pas envoyé de combattants en Syrie. Et la municipalité de Qaa est favorable au camp politique opposé au Hezbollah", a-t-il rappelé.

 

(Lire aussi : Hariri accuse le Hezbollah de "sacrifier les Libanais à la demande de l'Iran")

 

"Vous auriez dû faire face à des kamikazes quotidiennement"

Répondant aux critiques adressées à sa formation, Hassan Nasrallah a défendu l'intervention militaire du Hezb en Syrie : "Certains disent que notre combat en Syrie, qui vise à protéger le Liban, a échoué, du fait que certains kamikazes se sont infiltrés au Liban. A ceux-là, nous disons que si nous n'étions pas présents militairement en Syrie, vous auriez dû faire face à des kamikazes quotidiennement. Vous auriez dû affronter les voitures piégées tous les jours. Sans les efforts de l'armée libanaise et de la Résistance, le Liban serait dans un piteux état, avec des sauvages dans notre voisinage".

Et d'ajouter: "la guerre préventive que nous menons à la frontière a empêché et empêche toujours la multiplication des attaques. Les efforts internes contribuent également à cela", a-t-il poursuivi, concédant toutefois qu'il "y aura toujours des attaques de temps à autres".

Se voulant rassurant, le leader chiite a estimé que "lorsqu'une attaque est déjouée, ou des explosifs sont retrouvés, cela montre que la situation sécuritaire est sous contrôle, et qu'il n'y a aucune raison de s'inquiéter pour la stabilité et le tourisme. La situation sécuritaire au Liban est la meilleure parmi tous les pays du Tiers-monde".

Le chef du Hezb a ensuite expliqué pourquoi son parti a décidé d'annuler la cérémonie censée se tenir aujourd'hui : "A ceux qui se demandent pourquoi nous avons annulé les célébrations de la Nuit du destin (Laylet el-Qadr), nous rappelons que cette annulation ne concerne pas toutes les célébrations, mais uniquement un cas précis. Car tenir ces célébrations (dans la banlieue sud de Beyrouth, ndlr) aurait requis des moyens considérables de sécurité qui auraient eu un impact négatif sur les habitants de la zone. Cette annulation ne veut pas dire que la situation sécuritaire générale est inquiétante".

Hassan Nasrallah a ensuite appelé à adopter "une stratégie nationale officielle afin de combattre le terrorisme".

Il a enfin exprimé son soutien aux habitants de Qaa : "Le Qaa est pour nous comme le Hermel. Ras Baalbeck est pour nous comme Baalbeck. Tous les Libanais sont nos frères", a-t-il dit en référence à ces villages à majorité chrétienne. "Nous ne permettrons pas que quelqu'un s'en prenne à vous ou vous pousse à l'exode. L'armée libanaise et les services de sécurité sont chargés de vous protéger, et nous sommes là pour les soutenir. Nous protégerons toute la région, chaque rue et chaque maison", a-t-il conclu.

 

(Pour mémoire : Le Hezbollah récupère les corps de trois de ses combattants tués à Alep)

 

"Vous dites que lors de la prochaine guerre, vous allez me tuer"

Sur le plan régional, le chef du Hezbollah a ironisé sur les menaces israéliennes contre le Liban.

Critiquant les dirigeants et autres personnalités réunies à Jérusalem entre le 14 et 16 juin dans le cadre de la conférence annuelle de Herzlya, le leader chiite a lancé : "Tout ce que vous avez dit n'est pas nouveau. Vous menacez de destructions? Vous le faites depuis 1948. Il n'y a rien de nouveau dans toutes ces déclarations. Vous menacez de tuer ? Vous le faites depuis des décennies".

Et de poursuivre : "Vous dites que vous avez des renseignements sur nous ? C'est une évidence, vous avez des drones, des services de renseignements actifs au Liban, avec l'aide de la CIA. Mais la guerre de juillet 2006 a été une surprise pour vous. Ce qui importe en tout cas, c'est ce que nous avons comme renseignements sur vous, notamment vos infrastructures chimiques et nucléaires, sur le moral de votre population. Nous, en tant que résistance, sommes les premiers à avoir cette quantité de renseignements".
"Vous dites que lors de la prochaine guerre, vous allez me tuer. Vous n'avez donc pas tenté de le faire durant les affrontements précédents ?, a-t-il encore ironisé.

Et de conclure : "Tous vos propos ne changeront rien à la situation. Nous connaissons vos capacités et vous connaissez les nôtres".

 

Pour mémoire

Nasrallah : Les sanctions bancaires ne nous affectent pas


Le secrétaire général du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a estimé vendredi que le village chrétien de Qaa, théâtre d'une série d'attentats suicide lundi, était "clairement la cible des kamikazes", réfutant certaines analyses qui affirmaient le contraire.


"Il est clair que le village de Qaa était la cible, du fait qu'il s'agit d'une bourgade chrétienne", a affirmé le chef du...

commentaires (5)

"la guerre préventive que nous menons à la frontière a empêché et empêche toujours la multiplication des attaques"Faux! Archi-faux!C'est au contraire cette guerre qui donne prétexte à ces attaques! C'est l'intervention de la milice chiite en Syrie qui attire sur le Liban les fouders de Daech, exactement comme en 2006, l'attaque du Hezbollah contre Israël a attiré sur le Liban les foudres de l'Etat hébreux.

Yves Prevost

07 h 40, le 02 juillet 2016

Tous les commentaires

Commentaires (5)

  • "la guerre préventive que nous menons à la frontière a empêché et empêche toujours la multiplication des attaques"Faux! Archi-faux!C'est au contraire cette guerre qui donne prétexte à ces attaques! C'est l'intervention de la milice chiite en Syrie qui attire sur le Liban les fouders de Daech, exactement comme en 2006, l'attaque du Hezbollah contre Israël a attiré sur le Liban les foudres de l'Etat hébreux.

    Yves Prevost

    07 h 40, le 02 juillet 2016

  • OMG !! heyk ya sayyed direct in the face un mensonge aussi gros ... tab pq l'on t il pas fait un dimanche ou un jour de ceremonie ou au moins il y a du monde !!!! mais c'est pas possible combien on peut etre aussi aventurier que ca meme les chrétiens affirment le contraire Mr Nasrallah

    Bery tus

    00 h 54, le 02 juillet 2016

  • la couleuvre, il te la fera avaler de force

    George Khoury

    21 h 49, le 01 juillet 2016

  • le vendredi ...devient parfois un jour anxiogène ... ! ,car comment choisir , entre le billet aigre/doux de Gaby Nasr.... et les déclarations aigres/surréalistes du secrétaire général Nasrallah ...bon , le choix est de lire l'OLJ le samedi .....!

    M.V.

    19 h 39, le 01 juillet 2016

  • Incroyable, mais vrai ! Il est là , lui et son oraganisation pour déjouer les attentats grâce à son intervention en Syrie et surtout à son action au Liban. Alors pourquoi n'a t il pas déjouer les attentats de Qaa? Il profite du système sécuritaire libanais, de l'armée et de la FSI, pour se glorifier IL n'a cure que son organisation militaire est illégale. Il justifie l'utilité de son organisation pour la légitimer alors qu'i ne fait rien de plus au Liban que d'occuper des régions sous son controle pour le jour venu Bluff, mensonges et puisant dans la bravoure des autres. Toujours ses victoires divines et ses interventions miraculeuses Il ferait mieux de rester tranquillement dans son bunker et pas s'approprier les actions courageuses et positives de l'armée libanaise

    FAKHOURI

    19 h 28, le 01 juillet 2016