Rechercher
Rechercher

diaporama

Alep sous les bombes : les images

Plus de 200 civils ont péri depuis le 22 avril dans les secteurs loyalistes et rebelles d'Alep, une flambée de violences qui a mis à mal la trêve entre régime et rebelles en vigueur depuis fin février. AFP / AMEER ALHALBI

Entre bombardements rebelles et frappes du régime, la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, a connu jeudi sa journée la plus meurtrière en une semaine avec 53 civils tués en 24h. Au total, plus de 230 civils ont péri depuis le 22 avril dans les secteurs loyalistes et rebelles de la ville, une flambée de violences qui a mis à mal la trêve entre régime et rebelles en vigueur depuis fin février.

Pour le Comité international de la Croix-Rouge, Alep est désormais "aux portes d'un désastre humanitaire". "Où que vous alliez, vous entendez les explosions de mortiers, les bombardements et le vol des avions", selon Valter Gros, le représentant du CICR dans la ville. "Les habitants vivent sur le fil du rasoir. Tous craignent pour leur vie".
Mais le régime a au contraire laissé entendre qu'il se préparait à lancer une offensive contre cette ville et la province du même nom, ravagée par les bombes.

 

Les images. 

 

 

Lire aussi
« Si la trêve tient, c’est entre les États-Unis et la Russie, pas entre l’opposition et le régime »

 


Entre bombardements rebelles et frappes du régime, la ville d'Alep, dans le nord de la Syrie, a connu jeudi sa journée la plus meurtrière en une semaine avec 53 civils tués en 24h. Au total, plus de 230 civils ont péri depuis le 22 avril dans les secteurs loyalistes et rebelles de la ville,

commentaires (4)

Ou est l'ONU ? Ou est Obama ? Pourquoi les nations de cette terre laissent commettre ces crimes par un fou, appuyé par un ex-kgbiste, sans réagir ? Par notre impuissance, nous devenons leurs complices

FAKHOURI

20 h 41, le 29 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Ou est l'ONU ? Ou est Obama ? Pourquoi les nations de cette terre laissent commettre ces crimes par un fou, appuyé par un ex-kgbiste, sans réagir ? Par notre impuissance, nous devenons leurs complices

    FAKHOURI

    20 h 41, le 29 avril 2016

  • CE N,EST SEULEMENT PAS DE LA BARBARIE... C,EST DE LA BESTIALITE !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 46, le 29 avril 2016

  • Alep sous les bombes : les images L'ENFER SUR TERRE.LABOUREE DE BOMBES VENUES DU CIEL. ET DIRE QU'IL Y A ENCORE DES INTELLECTUELS VOYOUS EN FRANCE QUI CONTINUENT A AFFIRMER QUE SI L'ONU ETAIT INTERVENUE MILIRTAIREMENET CA AURAIT PU ETRE PIRE. PIRE QUE L'ENFER DES BOMBARDEMENTS NUIT ET JOUR AU VU ET AU SU DE CETTE HUMANITEE LACHE ET DEGENEREE? ET DIRE AUSSI QUE L'ONU PRETEND OEUVRER POUR LA PAIX ET LA PROTECTION DES DROITS DE L'HOMME ET DES PEUPLES.QU'ELLE AILLE CREVER EN ENFER.

    Henrik Yowakim

    17 h 36, le 29 avril 2016

  • C'est bon ! on vient d'annoncer une trêve partout , sauf à Alep. Bon signe , Alep sera stérilisée des bactéries salafowahabites turcosbensaouds, comme on le prédisait depuis pas mal se temps . Désolé pour les civils de tout côté et pour les huluberlus .

    FRIK-A-FRAK

    17 h 11, le 29 avril 2016