Rechercher
Rechercher

À La Une - Liban

Michel Samaha détenu jusqu'à l'énoncé du verdict d'ici deux jours

"L'atmosphère était très bonne, nous avons présenté notre défense et nous attendons le verdict", indique l'avocat de l'ancien ministre à l'issue d'une audience devant le Tribunal militaire.

La Cour de cassation militaire rendra son jugement dans l'affaire de l'ancien ministre libanais Michel Samaha dans les deux prochains jours, a indiqué le 7 avril 2016 son avocat. Photo ANWAR AMRO/AFP

Le tribunal militaire rendra son jugement dans l'affaire de l'ancien ministre libanais Michel Samaha dans les deux prochains jours, a indiqué jeudi son avocat Me Sakher Hachem, à l'issue d'une audience devant le Tribunal militaire. D'ici là, M. Samaha, qui comparaissait devant le tribunal, restera en détention.

"L'atmosphère était très bonne, nous avons présenté notre défense et nous attendons le verdict qui doit être rendu dans les deux prochains jours, a déclaré Me Hachem. M. Samaha sera en état d'arrestation en attendant le verdict."

Michel Samaha avait été libéré sous caution le 14 janvier dernier par la Cour de cassation militaire après avoir purgé une peine de 4 ans et demi de prison (trois ans et demi de facto) pour avoir transporté des explosifs qui lui avaient été remis en Syrie en vue de perpétrer des attentats au Liban, en 2012. Mais son procès devant cette instance s'est poursuivi. Sa relaxe avait provoqué une vive indignation dans les milieux politiques libanais hostiles au régime syrien et ses alliés.

Lors de la dernière audience, M. Samaha avait affirmé que les "services de renseignements des Forces de sécurité intérieure avaient menacé (ses) filles" et que les agents des SR étaient entrés dans son domicile "de manière brutale, accompagnés d'agents des services de sécurité jordaniens".

Également durant la dernière audience, les juges de la Cour de cassation militaire avaient refusé à l'unanimité de convoquer l'agent double Milad Kfoury, qui avait confondu l'ancien ministre en enregistrant leurs conversations.

 

Pour mémoire
Affaire Samaha : le débat juridique bat son plein

 

Lire aussi

« Le tribunal militaire menace la sécurité publique »

Guide pratique pour une saine justice

La justice libanaise face à ses vices, ou l'art de réformer lorsque la volonté y est

Entre les médias et la magistrature, des tiraillements coûteux pour le citoyen


Le tribunal militaire rendra son jugement dans l'affaire de l'ancien ministre libanais Michel Samaha dans les deux prochains jours, a indiqué jeudi son avocat Me Sakher Hachem, à l'issue d'une audience devant le Tribunal militaire. D'ici là, M. Samaha, qui comparaissait devant le tribunal, restera en détention.
"L'atmosphère était très bonne, nous avons présenté notre défense et nous...

commentaires (2)

Un sac poubelle de plus, à venir, dans la nature..

C…

20 h 30, le 07 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (2)

  • Un sac poubelle de plus, à venir, dans la nature..

    C…

    20 h 30, le 07 avril 2016

  • C'est une honte que de le libérer. Un scandale!!!!!!!!!!!!

    Georges Zehil Daniele

    15 h 03, le 07 avril 2016

Retour en haut