Dernières Infos

Syrie: retrait de Haytham Manna de la présidence de l'alliance kurdo-arabe

AFP
05/04/2016

Un vétéran de l'opposition syrienne, Haytham Manna, a annoncé s'être retiré de la présidence du Conseil démocratique syrien, une alliance d'opposants kurdes et arabes, en raison de son opposition à la proclamation par les Kurdes d'une région fédérale.

"Je me suis retiré le 19 mars de la présidence du CDS et j'ai fait savoir que je ne reviendrais pas tant que ne sera pas retirée la déclaration unilatérale du 17 mars", proclamant une région fédérale kurde dans le nord de la Syrie, a-t-il dit à l'AFP, qui l'a joint dans un pays européen, dont il n'a pas voulu révéler le nom.

La présidence du Conseil démocratique syrien (CDS), créé en décembre 2015, était assurée conjointement par la Kurde Ilham Ahmad et Haytham Manna qui représentait la caution arabe du groupe.

Dans les faits, cette formation est dominée par le Parti de l'union démocratique kurde (PYD), et sa branche armée, les Unités de protection du peuple (YPG), est la force dominante dans les régions kurdes.

Le 17 mars, les Kurdes avait annoncé à Rmeilane (nord-est) que le "système fédéral avait été approuvé pour la région Rojava (Kurdistan syrien) - Nord de la Syrie".

L'objectif était d'unir les trois "cantons" kurdes (Afrine, Kobané et Jaziré) et les zones conquises ces derniers mois par les forces kurdes au sein de la zone d'"administration autonome" mise en place depuis 2012.

Cette décision avait été rejetée par le régime et l'opposition.

La Syrie est le théâtre depuis 2011 d'un conflit qui a fait plus de 270.000 morts, jeté sur les routes plus de la moitié de la population et implique de nombreux groupes armés ainsi que des puissances étrangères.

À la une

Retour à la page "Dernières Infos"

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Gouvernement : un nœud, trois phases et beaucoup de complications...

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué