Rechercher
Rechercher

À La Une - Etats-Unis

Washington envisage de mettre plus de forces spéciales en Syrie

"Il s'agit de plus faire de ce que nous faisons déjà", explique un responsable américain.

L'administration américaine envisage d'augmenter le nombre de soldats de forces spéciales américaines déployés en Syrie. REUTERS/Ammar Abdullah

L'administration américaine envisage d'augmenter le nombre de soldats de forces spéciales américaines déployés en Syrie, actuellement au nombre d'une cinquantaine, a indiqué samedi un haut responsable américain. "Rien n'a été décidé" pour l'instant, a toutefois précisé ce responsable.
Ces nouveaux effectifs auraient la même mission que les militaires déjà déployés depuis l'automne dernier.

"Il s'agit de plus faire de ce que nous faisons déjà", a expliqué le responsable américain, sans préciser le nombre de soldats qui seraient ainsi déployés . La cinquantaine de soldats des forces spéciales déjà sur le terrain font la liaison entre les groupes armés syriens qui combattent le groupe État islamique dans le nord-est et les forces de la coalition. Ils conseillent ces groupes sans participer directement aux combats, même s'ils n'en sont pas loin.

Fin février, certains d'entre eux ont ainsi guidé les frappes aériennes de la coalition lors de la bataille pour reprendre aux jihadistes leur bastion de Chaddadé. La ville a été reprise par les Forces démocratiques syriennes, une alliance de groupes armés locaux dominée par les milices kurdes, qui est soutenue par les États-Unis.

 

(Lire aussi : Palmyre : une victoire militaire, symbolique et politique pour Assad, mais...)

 

L'administration américaine cherche en ce moment à "accélérer" l'offensive contre le groupe État islamique, qui est de plus en plus sur la défensive sur le terrain en Irak et en Syrie. Le général Joe Dunford, le chef d'état-major inter-armées américain, a indiqué récemment que la Maison Blanche et le Pentagone discutaient notamment d'un renforcement du soutien militaire américain aux forces irakiennes. Pour l'instant, l'armée américaine dispose officiellement de près de 3.900 hommes en Irak.

La Russie a reconnu la semaine dernière qu'elle avait déployé des forces spéciales en Syrie, pour aider les troupes du régime de Bachar el-Assad. Leur mission est de guider les bombardements aériens russes et effectuer "d'autres missions spéciales", selon Moscou.
Une trêve entre le régime et les rebelles a été instaurée en Syrie fin février, sous l'égide de la Russie et des États-Unis. Elle ne concerne pas les jihadistes de l'organisation État islamique (EI) et du Front al-Nosra, la branche syrienne d'el-Qaëda.

 

Lire aussi

Comment comprendre la présence de l'EI dans le sud de la Syrie

Obama justifie ses frappes aériennes contre les réseaux extrémistes

Syrie : les jeux ne sont pas encore faits

 

 

Repère
Les avancées militaires du régime syrien depuis l'intervention russe


L'administration américaine envisage d'augmenter le nombre de soldats de forces spéciales américaines déployés en Syrie, actuellement au nombre d'une cinquantaine, a indiqué samedi un haut responsable américain. "Rien n'a été décidé" pour l'instant, a toutefois précisé ce responsable.Ces nouveaux effectifs auraient la même mission que les militaires déjà déployés depuis...

commentaires (4)

Je pense que certains ont des problèmes d'interprétation sémantique du sens des mots à nuancer. L'Amérique ne fait pas de cadeaux mais a l'habitude de traiter avec des puissances qu'elle ne peut pas défaire MILITAIREMENT. Les classiques du primaire doivent être assimilés par des recyclables ...

FRIK-A-FRAK

12 h 26, le 03 avril 2016

Tous les commentaires

Commentaires (4)

  • Je pense que certains ont des problèmes d'interprétation sémantique du sens des mots à nuancer. L'Amérique ne fait pas de cadeaux mais a l'habitude de traiter avec des puissances qu'elle ne peut pas défaire MILITAIREMENT. Les classiques du primaire doivent être assimilés par des recyclables ...

    FRIK-A-FRAK

    12 h 26, le 03 avril 2016

  • Pour quelles raisons ? Afin de protéger enore plus le "régime" aSSaSSin aSSadique du (c)hébél-Bashâr le Monchâr ?

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 42, le 03 avril 2016

  • LA CONNIVENCE DONT UN AUTRE INTERNAUTE ET MOI PARLONS DES LE DEBUT SE TROUVE CONFIRMEE ET RECONFIRMEE SANS CESSE... NAIFS CEUX QUI CROIENT LE CONTRAIRE !

    SOUTENONS L,OLJ. CONDAMNONS SES CENSURES.

    10 h 10, le 03 avril 2016

  • La Russie a reconnu la semaine dernière qu'elle avait déployé des forces spéciales en Syrie, pour aider les troupes du régime de Bachar el-Assad. TRES BEAU PARTAGE DES ROLES : LA RUSSIE DEPLOIE DES TROUPES SPECIALES EN SYRIE POUR AIDER LE GANGSTER BAASCHAR EL ASSAD. ET LES ETATS UNIS DEPLOIENT DES FORCES SPECIALES POUR DIVERTIR LA REBELLION SYRIOENNE DE SA LUTTE CONTRE LE TYRAN BASCHAR. AU FINAL RUSSIE ET ETATS UNIS COOPERENT ET SYNCHROBNISENT POUYR Q

    Henrik Yowakim

    02 h 13, le 03 avril 2016

Retour en haut