X

À La Une

Moscou évoque une solution fédérale en Syrie

conflit

La Russie ne s'opposera à aucune autre solution "à condition qu'elle ne soit dictée par une tierce partie à un millier de kilomètres de la Syrie", affirme le vice-ministre russe des AE.

OLJ/Reuters
29/02/2016

La Russie a avancé lundi la piste du fédéralisme pour trouver une issue politique à la guerre en Syrie, qui entrera le mois prochain dans sa sixième année.

La Syrie pourrait devenir un Etat fédéral si ce système fonctionne dans le pays, a déclaré le vice-ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Riabkov. "Si des pourparlers, des consultations et des discussions sur les structures étatiques futures de la Syrie résulte l'avis que ce modèle fonctionnerait pour servir la préservation d'une Syrie unie, laïque, indépendante et souveraine, qui s'y opposerait ?", a-t-il dit.

Le médiateur de l'Onu, Staffan de Mistura, a dit vouloir reprendre les discussions entre les représentants du régime et de l'opposition syrienne le 7 mars à condition que la fragile trêve entrée en vigueur vendredi soir tienne et permettre une amélioration de l'acheminement d'aide humanitaire.

Cinq ans après le déclenchement d'une guerre civile qui a fait plus de 250.000 morts et déplacé onze millions de Syriens, le territoire syrien est d'ores et déjà divisé entre plusieurs factions rivales, dont le gouvernement et ses alliés, les Kurdes, des groupes d'opposition et l'organisation jihadiste Etat islamique (EI).

Dans une interview parue en septembre, Bachar el-Assad n'avait pas exclu l'idée d'une solution fédérale.

Moscou, a poursuivi Riabkov, ne s'opposera à aucune autre solution "à condition qu'elle ne soit pas dictée par une tierce partie à un millier de kilomètres de la Syrie".

Le vice-ministre a parallèlement prévenu qu'une intervention militaire turque dans le nord de la Syrie porterait un "coup irréparable" au plan de cessez-le-feu. "Nos collègues turcs n'ont malheureusement toujours pas abandonné l'idée de frappes transfrontalières", a-t-il ajouté lors d'un point de presse.

 

Lire aussi
Des Syriens déboussolés au premier jour de la trêve

Al-Nosra, cet « allié » qui leur veut du mal...

Les parrains américain et russe semblent ne pas croire en la trêve syrienne

« Si les forces du régime entrent, elles tueront tout le monde »

En Syrie, l’EI rappelle qu’il ne faut pas l’enterrer trop vite

Les rebelles d’Alep s’unissent, contre Assad, sous la bannière de Jaych Halab

 

Repères
Les régions de Syrie où le cessez-le-feu est censé être appliqué

Les principaux acteurs du conflit syrien

Cessez-le-feu, cessation des hostilités ou trêve pour la Syrie ?

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

UNE TENTATIVE RUSSE DE FUIR TOUTE ESCALADE ET VRAIE GUERRE AVEC LES REGIONAUX QUI L'ENTRAINERAIT A UN NOUVEAU AFGHANISTAN PIRE QUE LE PREMIER... LES REBELLES DEJÀ RIENT TOUT FORT DE CETTE PROPOSITION DE FUITE... DONT LES ALLIES MOUMANA3ISTES ETAIENT AU BORD DE LA CATASTROPHE LORSQU'IL LES A SECOURUS... MAIS JUSQU'À QUAND ? LE PEUPLE SYRIEN RECUPERERA SA NATION MEME APRÈS CENT ANS... TOUT COMME LES PEUPLES DE TOUS LES PAYS AGRESSÉS PAR LES SOVIETS... DONT CUBA LA DERNIERE... QUI ONT REJOINT LE CAMP OPPOSÉ... L'HISTOIRE SE RÉPÈTE ET LES COMPTES AUSSI... LA PUNITION SERA LA MÊME...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ON A DIT QU'IL Y A CONNIVENCE ENTRE LES DEUX GRANDS DONT ON NE CONNAISSAIT PAS LES DÉTAILS AUTRES QUE CEUX DÉCLARÉS PAR KERRY ET LAVROR SE REFERANT À GENÈVE 1 ET AUX DÉCISIONS DE L'ONU. MAIS ON AVAIT DIT AUSSI QUE SI IL N'Y A PAS HONORATION DE CES DÉCISIONS LA CONNIVENCE SERAIT LES SYRIES AU LIEU DE LA SYRIE... ET VOILÀ ! LA CONNIVENCE EST EN MARCHE...

L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

ET VOILÀ ! CE QUE JE PROPOSAIS AUJOURD'HUI DANS L'UNE DE MES RÉACTIONS À TOUS LES PAYS DE LA RÉGION S'ILS VEULENT RESTER UNIS... LE : CHACUN CHEZ SOI ET TOUS ENSEMBLE JE LE RÉPÈTE DEPUIS PLUS DE TROIS ANS SUR CE FORUM POUR GARDER NOTRE PAYS UNI... UNE SUISSE... QUOI !
CE N'EST PAS SI FACILE QUE LE RUSSE LE PENSE POUR LA SYRIE Où L'ÉCRASANTE MAJORITÉ SUNNITE VEUT CONTINUER À LIBÉRER TOUT LE PAYS... IL EST PLUS FACILE POUR L'IRAQ ET POUR LE YÉMEN... ET SURTOUT POUR LES DEUX FACES DE LA MEME MONNAIE...
EN PRÉVISION : DES ESCALADES MILITAIRES DANS TOUS LES PAYS CONCERNÉS ET EN GUERRE... ET CE QUI PREVAUT AUJOURD'HUI NE PRÉVAUDRA PAS DEMAIN...

M.V.

C'et une proposition pleine de réalisme et de bon sens.. à suivre...

RE-MARK-ABLE

Libre à ceux qui veulent aller vivre en territoire bactérie ben saoudite de le faire.

Mais le gros constat restera que la présence du héros Bashar fera grincer des dents qui attendent d'être découvertes pour rire. Mais qui resteront bouclées à jamais.

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

Le franbanais

Citoyen grognon de Anne-Marie El-HAGE

Assez ! Khalass ! Enough !

Décryptage de Scarlett HADDAD

Médiation gouvernementale : le « Bassil nouveau » est arrivé !

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué