X

À La Une

"Notre cauchemar, c'est de ne plus pouvoir parler de présence chrétienne en Irak et en Syrie"

conflit

Le patriarche syro-catholique Ignace Joseph III Younan dénonce "l'indifférence" de l'Occident.

OLJ/AFP
28/01/2016

Le "cauchemar" des chrétiens d'Irak et de Syrie est que leurs pays évoluent "comme la Turquie où on ne peut pratiquement plus parler d'une présence chrétienne", a affirmé le patriarche syro-catholique Ignace Joseph III Younan, qui a dénoncé jeudi à Rome "l'indifférence" de l'Occident.

Au cours d'une conférence de presse organisée par l'organisation Aide à l'Eglise en détresse (AED), Mgr Younan a évoqué des villes chrétiennes d'Irak comme Qaraqosh, dans la plaine de Ninive, une cité aujourd'hui aux mains de l'organisation Etat islamique (EI) et qui était encore jusqu'en 2014 habitée majoritairement par des syro-catholiques.

"Mais c'est aussi en Syrie que le nombre des chrétiens a dramatiquement diminué. Dans les années 50, les chrétiens étaient environ 19% et ils sont aujourd'hui à peine 5%", a-t-il souligné. "Notre cauchemar, notre plus grande angoisse, c'est qu'il puisse se produire en Irak et en Syrie ce qui s'est produit en Turquie, où nous ne pouvons pratiquement plus parler d'une présence chrétienne", a-t-il observé.

La Turquie, particulièrement sa partie occidentale, a été un des hauts lieux du christianisme, dont il reste de nombreux vestiges. Mais aujourd'hui, elle est en très grande majorité musulmane, et les chrétiens s'y sentent parfois des citoyens de seconde zone. Une des grandes persécutions des chrétiens a eu lieu à partir de 1915/16 sous l'Empire ottoman, quand les Arméniens ont été victimes de déportations et d'un génocide.

Interrogé sur une solution militaire aux conflits avec l'EI en Syrie et en Irak, le patriarche a préconisé une action terrestre coordonnée par les armées nationales de ces deux pays contre Daech.

 

Lire aussi
Débordement de persécutions antichrétiennes en 2015, selon une ONG

 

Pour mémoire
Le pape dénonce les persécutions "inhumaines" dont sont victimes les chrétiens d'Orient

Chassés par l'EI, des chrétiens d'Irak prient sur le front pour un retour

À la une

Retour à la Une

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

La lutte d’influence américano-russo-iranienne bat son plein

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué