Rechercher
Rechercher

À La Une - Portrait

Qui est le sulfureux Hannibal Kadhafi?

Le fils de l'ancien dictateur libyen, accusé d'avoir caché des informations sur la disparition de l'imam Moussa Sadr, a été inculpé par la justice libanaise, lundi.

Hannibal Kadhafi, le fils de l'ancien dictateur libyen, Mouammar Kadhafi, en compagnie de son épouse, la libanaise Aline Skaf. Photo non datée AFP

En 2009, le Nouvel Obs l'appelait "Hannibal le Scandaleux". En 2011, il était, dans les colonnes du Monde, "l'habitué des commissariats".

Depuis ce week-end, Hannibal Kadhafi, cinquième fils du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi, est derrière les barreaux, soupçonné par la justice libanaise d'avoir des informations sur la disparition de l'imam Moussa Sadr. Lundi, il a été inculpé, après avoir été brièvement kidnappé et malmené, vendredi dernier, par un groupe armé dans la Békaa.

Portrait d'un homme pour le moins sulfureux, au train de vie extravagant, qui collectionnait les frasques et les démêlées avec la justice.

Né en 1975 (selon d'autres sources, il serait né en 1976 ou 1978), Hannibal est marié à une mannequin libanaise, Aline Skaf. Ils ont deux enfants, Hannibal Junior et Alissa. Le fils de Mouammar Kadhafi est médecin, militaire de formation, ex-chef de l'autorité portuaire et maritime libyenne, mais s'est surtout fait connaître par ses déboires avec la justice et ses bagarres.

En 2008, il avait été arrêté, ainsi que sa femme, dans un hôtel luxueux de Genève, pour mauvais traitements à l'encontre de domestiques. Son arrestation avait provoqué l'une des plus grandes crises diplomatiques entre la Confédération helvétique et la Libye. Hannibal et son épouse avaient fini par être libérés sous caution, après un bras de fer humiliant entre Tripoli et Berne. En 2011, après que des photos avaient été saisies par les rebelles, lors du soulèvement qui mena à la chute et à la mort de Mouammar Kadhafi, des clichés d'une employée de maison du couple, le corps gravement brûlé, avaient fait le tour des médias. Un Turc, affirmant avoir été le cuisinier du couple, avait en outre raconté avoir été poignardé et torturé par la femme d'Hannibal Kadhafi, la qualifiant de "névrosée". Sur d'autres photos rendues publiques, Aline Skaf posait en petite tenue, dans une chambre d'hôtel luxueux, à bord d'un grand yacht, avec son mari, un python sur le cou...

 

(Pour mémoire : Aline Skaff et Hannibal Kadhafi, version intime ... et luxueuse)

 

En juillet 2009, à l'occasion du 35e sommet du G8, Hannibal Kadhafi avait exprimé sa rancoeur contre la Suisse, affirmant que la confédération "devrait être divisée entre la France, l’Allemagne et l’Italie".

 

En 2007, c'est dans un autre type d'affaire que le nom d'Hannibal était remonté, une histoire de réseau de call-girls implanté en Côte d'Azur.

Deux ans plus tôt, il avait été condamné à quatre mois de prison avec sursis, en France, pour avoir battu sa petite amie enceinte. Et l'année précédente, il s'était "illustré" en remontant, à contresens et à 140km/h, les Champs-Élysées. Alors que les forces de l'ordre tentaient de l'arrêter, il avait envoyé ses gardes du corps gérer l'affaire. Ce n'est que grâce à son passeport diplomatique qu'il avait échappé à la prison.

 

(Pour mémoire : Moussa Sadr a été "liquidé", deux heures et demie après son arrivée en Libye)

 

Après la chute de Mouammar Kadhafi en 2011, certains des enfants du dictateur libyen, comme Hannibal, Mohammed et Aicha, ainsi que sa femme Safia, s'étaient dans un premier temps réfugiés en Algérie, avant de se rendre au sultanat d'Oman. Deux autres fils Saadi et Seif al-Islam sont détenus en Libye et trois autres, Mouatassim, Seif al-Arab et Khamis ont été tués lors de la révolte libyenne.

Cette même année, un jet privé à bord duquel se trouvait Aline Skaf, s'était vu refuser par les autorités libanaises un atterrissage à l'aéroport international de Beyrouth. Le ministre libanais des Transports à l'époque, Ghazi Aridi, avait justifié cette décision par le fait que les autorités libyennes avaient refusé de fournir une liste détaillée des passagers.

Aline Skaf possède une villa à Adma, dans le Kesrouan, mais selon des voisins, le domicile est inoccupé depuis un moment. 

Lundi, un mandat d'arrêt a été délivré par le juge Zaher Hamadé contre Hannibal Kadhafi. Il a été mis en examen, accusé d'avoir caché des informations sur la disparition de l'ancien président du Conseil supérieur chiite, l'imam Moussa Sadr, disparu au cours d'une visite en Libye en 1978. Hannibal Kadhafi était âgé de deux ou trois ans, au plus, à cette époque.

L'accusé a été interrogé au Palais de Justice de Beyrouth, lundi, durant plus de trois heures  par le juge Hamadé, chargé du dossier de Moussa Sadr.  Hannibal avait les deux yeux au beurre noir et marchait difficilement, selon une journaliste de l'AFP sur place. Il a été autorisé à parler quelques minutes au téléphone avec sa femme, sans que l'on puisse savoir où celle-ci se trouve actuellement.

Après avoir été enlevé dans la Békaa, alors qu'il venait de Syrie, Hannibal  était apparu vendredi soir sur une vidéo diffusée par la chaîne libanaise al-Jadeed pour affirmer qu'il "se portait bien". La provenance et la date de la vidéo n'ont pas été précisées.

 

 

Pour mémoire

Moussa Sadr : La famille insatisfaite des efforts étatiques

Moussa Sadr serait-il décédé de "causes naturelles" en 1998 ?

En 2009, le Nouvel Obs l'appelait "Hannibal le Scandaleux". En 2011, il était, dans les colonnes du Monde, "l'habitué des commissariats".
Depuis ce week-end, Hannibal Kadhafi, cinquième fils du défunt dictateur libyen Mouammar Kadhafi, est derrière les barreaux, soupçonné par la justice libanaise d'avoir des informations sur la disparition de l'imam Moussa Sadr. Lundi, il a été...
commentaires (6)

Botoxée à mort !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

10 h 39, le 16 décembre 2015

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • Botoxée à mort !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 39, le 16 décembre 2015

  • Il faut mettre le couple en prison.

    Georges Zehil Daniele

    17 h 55, le 15 décembre 2015

  • La VERITE eclatera tot ou tard...Dieu le seul juge,....

    Soeur Yvette

    17 h 32, le 15 décembre 2015

  • Un personnage qui se croit au dessus des lois ! Battre une femme enceinte et s'en sortir avec sursis?!

    Dounia Mansour Abdelnour

    17 h 15, le 15 décembre 2015

  • que faisait hannibal en syrie?il travaille pour Assadssin?

    HABIBI FRANCAIS

    15 h 23, le 15 décembre 2015

  • C'est une Zéhléééouïyéeh aussi ? !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    14 h 15, le 15 décembre 2015

Retour en haut