La Dernière

Cinq lycéens de Jamhour primés pour leur « valise suiveuse »

La bonne nouvelle du lundi

Crise des déchets, attentats, coupures d'électricité, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance
un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

16/11/2015

«Ça a été une énorme surprise et une grande satisfaction, un rêve qui est devenu réalité.» Joseph Zakher est heureux. Le jeune lycéen de 16 ans vient de rentrer, les yeux remplis d'étoiles, de Nuremberg, en Allemagne: lui et ses camarades du Collège Notre-Dame de Jamhour, Mark Gharios, Maxim Haddad, Alain Abou Rached et Ralph Shalhoub, y ont décroché la médaille d'or de l'IENA, la Foire internationale des «idées, inventions, et nouveaux produits», pour leur projet «Follow Me Suitcase». «Nous avions totalement confiance en notre projet, mais pas au point de penser pouvoir décrocher une médaille d'or face à 750 projets venus de 46 pays, et un prix des Meilleurs jeunes inventeurs de 2015», se félicite le lycéen qui raconte avoir également obtenu un brevet d'invention international d'un an.

Follow Me Suitcase, un projet qui devrait intéresser les voyageurs, est un système intégré dans une valise permettant à celle-ci de suivre une télécommande attachée au pied du voyageur. Ce dernier n'a donc plus à tirer sa valise. Avec ce système, dans les aéroports de demain, des valises autonomes suivraient, comme un chien bien dressé, leur propriétaire.
Ce dernier pourrait, aussi, localiser son bagage n'importe où dans le monde grâce au système GPS intégré et connaître son poids à n'importe quel moment grâce à une application pour smartphone. Le système fonctionne à l'aide de rayons infrarouges envoyés par la télécommande, à une fréquence précise.


« La nouvelle ère des valises de voyage »
C'est lors d'un voyage scolaire à Dubaï que ces jeunes de Jamhour ont eu l'idée de Follow Me Suitcase. «L'aéroport était assez grand, et nous nous plaignions du poids de nos valises qui nous encombraient. En parallèle, nous cherchions une idée pour notre projet de robotique au Collège Notre-Dame de Jamhour», se souvient Joseph Zakher. Les cinq élèves suivaient tous les samedis des cours parascolaires de technologie, organisés par l'école. Les lycéens présentent alors ce projet de valise suiveuse au coordinateur des laboratoires de technologie, Sadek Bark, qui l'accepte.

Mettant en œuvre les connaissances acquises pendant les cours, les lycéens s'attèlent à la réalisation de leur projet. Joseph Zakher et Alain Abou Rached programment le logiciel du projet. Joseph se charge aussi de la réalisation multimédia et graphique ainsi que des réseaux sociaux. Alain édite, lui, les images utilisées dans la réalisation de la vidéo. Marc Gharios est de son côté chargé de fabriquer le hardware, la motricité. Pierre-Maxim Haddad est lui aussi chargé du hardware, plus précisément de l'assemblage de chaque composant du projet. Enfin, Ralph Chalhoub s'occupe de la télécommunication, une partie importante, notamment pour le système infrarouge qui garantit le bon fonctionnement du projet.

La réalisation du prototype n'a pas été de tout repos. «Comme nous avions commandé les pièces de notre projet sur Internet, nous avons eu des problèmes au port, et aussi quelques problèmes de retard», relève Joseph Zakher. Des difficultés secondaires, comme des erreurs de code ou des dysfonctionnements au niveau du circuit électronique, ont ensuite été vite surmontées par les jeunes inventeurs qui viennent d'achever un deuxième prototype.

Sadek Bark, le coordinateur des laboratoires de technologie, ne cache pas sa fierté. «Je suis convaincu que vous relèverez de nouveaux défis et que vous accomplirez de nouvelles réalisations», écrit-il sur le site de Jamhour en s'adressant aux jeunes champions.

Ambitieux, Joseph Zakher imagine qu'un jour, Follow Me Suitcase pourra remplacer toutes les valises. «Ce n'est pas aussi irréalisable que ça en a l'air; en Allemagne, et après notre retour au Liban, nous avons reçu de nombreuses offres venant d'investisseurs voulant collaborer avec nous pour la fabrication de ce projet, raconte-t-il. Et pourquoi ne pas entrer dans la nouvelle ère des valises de voyage!»
En attendant, les cinq jeunes viennent de s'envoler pour le Koweït afin de participer à une nouvelle compétition avec Follow Me Suitcase.

 

Dans la même rubrique
Trois lycéens libanais récompensés à Varsovie pour un drone qui sauve des vies

La productrice libanaise Sabrina Chammas frappe à la porte des oscars

La Libanaise Christine Tohmé aux manettes de la 13e édition de la Biennale de Sharjah

Un laboratoire de l’USJ s’impose dans une compétition internationale

Récompensés à la Maison-Blanche : Sally Field, Stephen King et Fedwa Malti-Douglas... de Deir el-Qamar

À la une

Retour à la page "La Dernière"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.