Rechercher
Rechercher

Lifestyle - La bonne nouvelle du lundi

Un laboratoire de l’USJ s’impose dans une compétition internationale

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

L’équipe du laboratoire de biomécanique et d’imagerie médicale de l’USJ au 24e congrès de l’Esmac. Photo fournie par Ayman Assi

Si en matière de recherche scientifique universitaire le Liban est généralement à la traîne, des chercheurs libanais ont néanmoins réussi à se hisser sur les premières marches du podium lors d'un congrès mondial il y a deux semaines.
Le 12 septembre, à Heidelberg, en Allemagne, des étudiants en médecine ont remporté deux prix grâce à leurs recherches dans le cadre du 24e congrès de la Société européenne d'analyse du mouvement chez l'enfant et l'adulte (Esmac).
Les jeunes chercheurs de la faculté de médecine de l'Université Saint-Joseph ont été admis à la compétition grâce à cinq travaux qu'ils ont présentés. « Tous les travaux que nous avons présentés ont été sélectionnés parmi une centaine de recherches internationales », précise à L'Orient-Le Jour Ayman Assi, directeur du laboratoire* de biomécanique et d'imagerie médicale de l'USJ. « Pour un petit laboratoire libanais, qui était en compétition avec des institutions et laboratoires internationaux, il s'agit d'un très bon résultat », se félicite-t-il.


Pendant deux jours, les chercheurs ont présenté oralement et en moins de 10 minutes, le fruit de leurs recherches à un comité formé de professeurs du monde entier mais aussi des 500 participants au congrès. Les présentations achevées, l'équipe libanaise était confiante, ayant reçu de « nombreux échos positifs », se souvient le docteur Assi.
Les résultats ont confirmé la première impression. Ziad Bakouny, étudiant en médecine et en master de recherche, a décroché le deuxième prix du meilleur poster, avec une affiche illustrant la relation entre la façon de marcher et la colonne vertébrale.
Le travail présenté oralement par le directeur du laboratoire a, lui, placé le Liban en première position de la compétition pour le meilleur article scientifique devant le Royaume-Uni. Il s'agit d'une étude portant sur « la validation des techniques de localisation du centre de la hanche par analyse du mouvement, en se basant sur l'imagerie 3D EOS, chez les enfants sains et les enfants atteints de paralysie cérébrale ». Cerise sur le gâteau, l'étude sera publiée dans la revue scientifique Gait and Posture, avec la mention « Prix du meilleur article 2015 ». Le jury a salué, dans cette étude, un travail solide, innovateur et bien présenté.

 

Mondialement reconnu
Le directeur du laboratoire de l'USJ se dit très fier de son équipe. « Ce que nous avons accompli avec notre recherche de pointe est aujourd'hui mondialement reconnu, se félicite Ayman Assi. Cela place le Liban sur la carte scientifique internationale et met en avant notre laboratoire et notre faculté. »
Au moment de la remise des prix, Sebastian Wolf, membre du conseil de l'Esmac, s'est dit « impressionné par le fait qu'un petit pays comme le Liban ait pu obtenir de tels résultats », raconte M. Assi. « Mais cela n'est pas si surprenant, estime-t-il. Au Liban, nous avons des têtes, de la volonté et de la motivation. »
Le Dr Assi tient à noter que si les recherches ont pu aboutir, c'est grâce au soutien du doyen de la faculté de médecine, le Pr Roland Tomb, et de celui du rectorat de l'USJ qui a investi dans le laboratoire. « Notre laboratoire est le seul au Liban et au Moyen-Orient à être équipé d'un système d'analyse du mouvement ainsi que d'un système de radiographies qui permet de reconstruire le squelette en 3D », indique M. Assi. « Ces équipements permettent de mener des recherches mais aussi d'établir des diagnostics. Sont concernés par ces travaux, les enfants atteints, entre autres, de paralysie cérébrale, de scoliose, de trisomie 21, ainsi que les adultes qui souffrent de maladies liées à la hanche. Grâce à ces équipements nous pouvons désormais mieux cibler les diagnostics », affirme le chercheur.

 

*L'équipe du laboratoire : le directeur du laboratoire, le Dr Ayman Assi, et le coordinateur médical, le Pr Ismat Ghanem. Les jeunes étudiants et résidents : Abir Massaad (doctorante), Ziad Bakouny (master de recherche), Gérard Bakhos, Aren Joe Bizdikian, Sabine Esber, Cyril Hanna, Nour Khalil, Joeffroy Otayek, Élie Saghbini, Farès Yared et Sabine Chalhoub. Les collaborateurs en recherche : Virginie Lafage (HSS New York), Christophe Sauret et Pr Wafa Skalli (Ensam Paris).

 

 

Dans la même rubrique
Récompensés à la Maison-Blanche : Sally Field, Stephen King et Fedwa Malti-Douglas... de Deir el-Qamar

Avec « la roulotte du patrimoine », Tyr part à la rencontre de tous les Libanais

Des étudiants de l'AUB redonnent vie à des localités du Liban-Sud

Un chercheur libanais à la tête d'une étude sur un traitement prometteur contre le cancer

À Bourj Hammoud, les plus démunis ont leur restaurant


Si en matière de recherche scientifique universitaire le Liban est généralement à la traîne, des chercheurs libanais ont néanmoins réussi à se hisser sur les premières marches du podium lors d'un congrès mondial il y a deux semaines.Le 12 septembre, à Heidelberg, en Allemagne, des étudiants en médecine ont remporté deux prix grâce à leurs recherches dans le cadre du 24e congrès...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut