X

Culture

Lamia Joreige dans la sélection du Artes Mundi 7

Prix

Le plus important prix d'art contemporain de Grande-Bretagne a inscrit l'artiste plasticienne libanaise sur la liste de ses sept finalistes pour l'édition de 2017.

Z. Z. | OLJ
29/09/2015

Son nom a été retenu par le jury du Artes Mundi (Arts du monde) parmi ceux de 700 plasticiens en provenance de 90 pays. Lamia Joreige figure ainsi sur la liste des 7 artistes sélectionnés pour la 7e édition de ce prix d'art contemporain « le » plus important du Royaume-Uni. Et qui est décerné chaque 2 ans à un artiste qui traite dans son travail « de la condition humaine et des expériences vécues ».
«Elle a été la première artiste (contemporaine) libanaise à être reconnue à l'échelle mondiale et la première dont une œuvre a été acquise par la Tate », indique le communiqué de presse de Artes Mundi 7, qui a diffusé les noms des 7 candidats en lice pour remporter les 40000£ du prix.

Des artistes de haut calibre. À commencer par le Britannique John Akomfrah OBE réputé pour ses films d'avant-garde tel The Stuart Hall Project ( 2013) ; le Franco-Algérien Neïl Beloufa connu pour sa vidéo-installation de 2014 Counting on People, et la Californienne Amy Franceschini, fondatrice du collectif américano-belge Futurefarmers ; mais aussi l'Angolais Nastio Mosquito, qui a récemment été désigné par le Guardian comme l'un des dix artistes africains à suivre, ou encore le Germano-Japonais Hito Steyerl, auteur de vidéos surréalistes sur « l'ère post-Internet » largement récompensées, ainsi que Bedwyr Williams qui est l'un des artistes les plus suivis et célébrés de Grande-Bretagne, notamment depuis sa représentation du pays de Galles à la 55e Biennale de Venise.

Certes, il faudra patienter jusqu'à janvier 2017 pour connaître le nom du lauréat. Celui-ci ne sera dévoilé qu'à l'issue d'une exposition qui regroupera au National Museum of Art de Cardiff, du 21 octobre 2016 au 26 février 2017, une sélection d'œuvres fondatrices et d'autres plus récentes de chacun des 7 finalistes.

Rappelons que Lamia Joreige, née en 1972 au Liban où elle vit et travaille, utilise des documents d'archives et des éléments fictifs pour établir la relation entre mémoire individuelle et collective. Son travail explore les différentes possibilités de représentations des guerres et de l'après-guerre libanaises, avec toujours l'accent mis sur Beyrouth, sa ville natale, au centre de son imagerie.

À signaler, par ailleurs, que la sélection de cette 7e édition a été établie par Elise Atangana, curatrice indépendante (Paris/Cameroun); Alistaire Hudson, directeur du Middlesbrough Institute of Modern Art; Marie Muracciole, du Beyrouth Art Center (cofondé par Lamia Joreige et Sandra Dagher), et, bien sûr, Karen Mackinnon, directrice et curatrice d'Artes Mundi. Cette dernière a déclaré que «les 7 artistes sélectionnés apportent chacun une perspective unique sur ce que cela signifie d'être humain dans la société contemporaine.

Que son travail soit introspectif et profondément personnel ou commente, au contraire, des questions sociales et culturelles plus larges, chacun d'entre eux démontre, par sa pratique singulière, l'importance et l'utilité de l'art et de la culture dans nos vies de tous les jours. Dans le sens où elle remet en cause nos idées préconçues et nous donne de nouvelles façons d'envisager le monde qui nous entoure ».


Pour mémoire
Lamia Joreige à la conquête de la Grande Pomme

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

A WEEKLY EDITION CURATED AND
PERSONALIZED BY OUR EDITORIAL TEAM

SIGN UP TO OUR NEWSLETTER IN ENGLISH

More Info See Sample
x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

L'Orient-Le Jour vous offre 5 articles

Nous sommes un journal indépendant, nous chérissons notre liberté qui découle de notre autonomie financière comme de nos principes éthiques. Votre soutien, cher lecteur, est plus que nécessaire pour pérenniser nos initiatives.

Je poursuis la lecture

4

articles restants