X

Sur le net

Tania Saleh et Sakker el-Dekkané, ensemble contre la corruption

Sur le net
OLJ
23/09/2015
 Pour mieux combattre la corruption, l'ONG Sakker el-Dekkané a récemment fait équipe avec la chanteuse libanaise Tania Saleh, au moment où la société civile en ébullition mène activement la lutte dans la rue contre une classe politique qu'elle qualifie de corrompue. L'organisation affirme sur sa page Facebook "être fière de faire partie du mouvement civil qui réclame la transparence et des comptes à la classe dirigeante corrompue au Liban". 
 
 

قوم سكّر الدكّانة

بالتعاون مع Tania Saleh#قوم_سكّر_الدكّانةسكّر الدكّانة بتفتخر إنها تكون جزء من الحراك المدني يلّي عم بيطالب بالشفافية وبمحاسبة الطبقة الفاسدة بلبنانصار وقت نرفع صوتنا بجرأة ومسؤوليةلنسكّر دكانة الفساد#سكر_الدكانة#طلعت_ريحتكم#بدنا_نحاسب#مستمرون#حلوا_عنا#يسقط_حكم_الازعر#youstink#حركة_القرفانين#شباب_ضد_النظام#sakkera#sakkereldekkene

Posted by Sakker El Dekkene on Friday, September 11, 2015

 

 

"Qu'attends-tu, toi Libanais, lèves-toi et ferme l'épicerie ("Chou natir ya lebnéné, oum sakkir hal dekkané"). Voilà comment Tania Saleh reprend le slogan de "Sakker el-Dekkané" pour secouer les citoyens qui hésitent toujours à manifester leur ras-le-bol. Peut-être que le message en musique ne tombera pas dans l'oreille d'un sourd.

 

 

Pour mémoire
La fraude est une chose normale qu'encouragent certains professeurs », constate Sakker el-Dekkané

Sakker el-Dekkené a recensé 1 600 cas de corruption en quelques mois

Plus de 50 % des Libanais disposés à corrompre un agent public

À la une

Retour à la page "Sur le net"

Dernières infos

Les + de l'OLJ

1/1

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Des législatives internes et des enjeux externes

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

X
Déjà abonné ? Identifiez-vous
Vous lisez 1 de vos 10 articles gratuits par mois.

Pour la défense de toutes les libertés.