Liban

Pas de stockage des ordures au port de Beyrouth, assure Salam

Les employés et ouvriers du port de Beyrouth ont suspendu hier un sit-in entamé dans la matinée afin de protester contre un projet de stockage des déchets de la capitale sur un terrain situé dans l'enceinte du port.
La suspension est intervenue après des assurances exprimées par le Premier ministre Tammam Salam. Le ministre de la Santé, Waël Bou Faour, a contacté M. Salam pour le mettre en garde contre les dangers d'un tel stockage, suite à quoi M. Salam et le ministre de l'Intérieur, Nouhad Machnouk, ont communiqué à M. Bou Faour leur décision de ne pas stocker d'ordures dans cette région.
Une réunion élargie s'était déroulée dans la matinée au port entre les responsables syndicaux pour discuter des mesures à adopter dans le cas où le gouvernement persisterait dans son plan. C'est durant cette réunion que la décision de M. Salam est parvenue aux protestataires. Un autre élément de surprise a été la visite du ministre de l'Économie, Alain Hakim, qui a lui aussi pris position contre le stockage des déchets au port, exprimant son soutien aux employés et sa volonté de faire face à cette « catastrophe environnementale ».
Toutefois, le président du syndicat des ouvriers et des employés du port, Béchara Asmar, a assuré que la suspension de la grève ne signifie pas son annulation, promettant un nouveau sit-in si le projet de stockage des déchets était remis sur la table.


Les employés et ouvriers du port de Beyrouth ont suspendu hier un sit-in entamé dans la matinée afin de protester contre un projet de stockage des déchets de la capitale sur un terrain situé dans l'enceinte du port.
La suspension est intervenue après des assurances exprimées par le Premier ministre Tammam Salam. Le ministre de la Santé, Waël Bou Faour, a contacté M. Salam pour...

commentaires (0)

Commentaires (0)