Rechercher
Rechercher

Syrie

Offensive de l'armée syrienne et du Hezbollah dans le sud du pays

Le régime aurait exécuté 10 de ses soldats accusés d'avoir collaboré avec les rebelles.

Des partisans du Hezbollah lors d'un défilé dans la localité de Jeb Chit, dans le sud du Liban. Mahmoud Zayyat/AFP

D'intenses affrontements entre des rebelles et des combattants pro-gouvernementaux ont fait des dizaines de morts au cours de la semaine écoulée dans le sud de la Syrie, a déclaré dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'armée du régime de Bachar el-Assad et des combattants du Hezbollah ont lancé une offensive de grande ampleur dans la région contre les groupes d'insurgés, dont le Front al-Nosra, branche syrienne d'el-Qaëda, mais aussi des rebelles non jihadistes. Cette offensive revêt une grande importance dans la mesure où elle concerne l'une des rares régions où des insurgés non jihadistes contrôlent encore des territoires. Plus de 50 insurgés ont été tués dans les combats, de même que 43 soldats de l'armée régulière et des milices alliées au régime, a indiqué l'OSDH.

Les médias officiels syriens et la chaîne de télévision du Hezbollah, al-Manar, ont fait état de ces combats dans le sud au cours des sept derniers jours, déclarant que l'armée de Bachar el-Assad reprenait des territoires jusqu'alors aux mains des "terroristes".  L'agence de presse syrienne Sana rapporte que les forces syriennes ont infligé "de lourdes pertes" à des "groupes terroristes" à Deraa, dimanche, après avoir tué de nombreux combattants ennemis et détruit leurs véhicules samedi.

(Lire aussi : Pour De Mistura, Assad est au cœur de la solution ; l'opposition hurle au scandale)

"Maintenant que le temps s'améliore, il va y avoir des raids de l'armée de l'air syrienne. Avec ces raids aériens, ils (les militaires) vont progresser au sol", a déclaré Rami Abdulrahman, qui dirige l'OSDH, organisation proche de l'opposition et basée en Grande-Bretagne, qui dispose d'informateurs suivant l'évolution de la situation sur le terrain.

En outre, selon l'OSDH, le régime a exécuté 10 de ses soldats accusés d'avoir collaboré avec les rebelles à Deraa et de leur avoir fourni des informations sur les déplacements du régime et de ses alliés.

"Le Hezbollah ne fait pas trop confiance aux soldats syriens car il y a eu plusieurs cas où des militaires avaient donné des informations aux rebelles", a indiqué à l'AFP Rami Abdel Rahmane, qui évalue à près de 5 000 le nombre de combattants du Hezbollah déployés en Syrie, c'est le parti chiite qui mène l'attaque dans le sud.


Lire aussi

De Beyrouth, Hariri se lance dans une diatribe contre Assad

Au-dessus de Kobané, le déluge de feu des bombardiers américains


D'intenses affrontements entre des rebelles et des combattants pro-gouvernementaux ont fait des dizaines de morts au cours de la semaine écoulée dans le sud de la Syrie, a déclaré dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). L'armée du régime de Bachar el-Assad et des combattants du Hezbollah ont lancé une offensive de grande ampleur dans la région contre les groupes...

commentaires (6)

"Offensive de l'armée syrienne et du héZébbb dans le sud du pays...." ! Comme c'est drolatique !

ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

10 h 47, le 17 février 2015

Tous les commentaires

Commentaires (6)

  • "Offensive de l'armée syrienne et du héZébbb dans le sud du pays...." ! Comme c'est drolatique !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    10 h 47, le 17 février 2015

  • Et dire qu'ils n'ont jamais entrepris des "offensives" since bientôt cinq décennies, ces pleutres, contre Äsraël !

    ANTOINE-SERGE KARAMAOUN

    07 h 59, le 17 février 2015

  • ET APRÈS LES CRIMES DU PILOTE JORDANIEN BRÛLÉ VIF ET L'IGNOBLE ET BESTIAL ÉGORGEMENT DE 21 COPTES EGYPTIENS... LES MILICES IRANIENNES ET LE HEZBOLLAH ... AUSSI BIEN QUE LE RÉGIME SYRIENS... FONT BIEN LEUR TRAVAIL DE NETTOYER LA RÉGION !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 22, le 16 février 2015

  • Allez y les gars. Faites ce qu aucun pays arabe n a osé faire. Casser les bactéries soignées et dorlotees par les usurpateurs de istarecel de babayahou et ses 40 voleurs.

    FRIK-A-FRAK

    12 h 40, le 16 février 2015

  • MAIS DEVRAIT-ON BLÂMER LE HEZBOLLAH DE LES COMBATTRE ? Y A-T-IL ENCORE DES REBELLES SYRIENS MODÉRÉS... ET PEUT-ON EN FAIRE LE TRIAGE ? QU'ON LES GARDE LOIN DE NOS FRONTIÈRES...

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    09 h 24, le 16 février 2015

  • COMMENT ON DEVIENT L'INVITANT DES CANNIBALES INVITÉS !

    L'EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 48, le 15 février 2015