Rechercher
Rechercher

Liban

Appel commun de personnalités islamiques de tous bords à « libérer l’islam de Daech »

Mohammad Sammak, initiateur de l’appel.

Un groupe de personnalités islamiques politiques et de la société civile, appartenant à divers horizons politico-communautaires, ont lancé hier un appel commun pour condamner les crimes contre l'humanité commis par Daech, notamment à l'encontre des chrétiens.
Lancée par Mohammad Sammak, le secrétaire général du Comité national de dialogue islamo-chrétien, l'initiative conspue l'organisation terroriste, qu'elle qualifie de « la pire des atteintes adressées à l'islam même » et du « pire danger auquel il est confronté depuis le début du XXIe siècle ».
Le texte appelle l'ensemble des autorités religieuses islamiques à « libérer l'islam des forces obscures qui l'ont spolié », et presse les pays arabes et la communauté internationale à prendre une initiative commune pour faire face aux exactions de Daech.
Les signataires ont également souligné que l'attaque contre les lieux de culte chrétiens équivaut à une attaque contre les lieux de culte musulmans.
Voici le texte quasi intégral de l'appel :
« Les chrétiens sont victimes, dans certains pays arabes, notamment en Syrie et en Irak, d'une campagne de persécution sans précédent dans l'histoire des sociétés arabes.
Le déracinement des chrétiens de leurs villes et villages, fruit de cette répression, ainsi que la confiscation de leurs maisons et de leurs biens, privés et publics, et la violation du sanctuaire de leurs églises et de leurs monastères constituent des crimes contre l'humanité, la religion et la nation.
Ces crimes barbares et tragiques au nom de l'islam constituent une atteinte à l'islam. C'est pourquoi nous, musulmans signataires, avons estimé que notre devoir humain, national et religieux nous impose de souligner ce qui suit :
Nous condamnons à haute voix et avec les mots les plus fermes ces crimes, leurs auteurs, ceux qui y incitent et ceux qui les exploitent.
Nous appelons l'ensemble des autorités religieuses islamiques dans le monde arabe à prendre l'initiative de libérer l'islam des forces obscures qui l'ont spolié et qui n'ont rien à voir avec les enseignements et l'esprit de cette religion.
Nous appelons les gouvernements arabes à assumer leurs responsabilités morales et constitutionnelles vis-à-vis des citoyens innocents agressés, dont les sanctuaires ont été violés et les biens spoliés par des forces perverses et vandales qui n'ont rien à voir avec l'humanité et la religion.
Nous appelons les associations de la société civile à prendre l'initiative d'offrir des aides humanitaires à nos frères chrétiens agressés, en attendant la libération de leurs villes et villages de la poigne des sauvages de Daech et la restitution de leurs biens.
Nous appelons les gouvernements des pays amis à ne pas faciliter l'émigration de nos frères chrétiens opprimés. Si nous apprécions l'aide morale et humanitaire qui leur est offerte, nous estimons que ce qui est requis, c'est de frapper d'une main de fer les agresseurs et non pas les aider à réaliser leurs objectifs en déchirant le tissu des sociétés arabes plurielles.
Nous appelons l'Organisation de la coopération islamique et la Ligue arabe à coordonner avec l'Onu et le Conseil de sécurité pour une initiative internationale commune qui ferait face à ce phénomène terroriste dangereux, qui constitue une menace à la sécurité et la paix internationales.
En tant que musulmans signataires, nous considérons que les prétentions de Daech à défendre l'islam sont la pire des atteintes adressées à l'islam même. Il s'agit du pire danger auquel il est confronté depuis le début du XXIe siècle.
Nous considérons également que les agressions contre nos parents et nos frères chrétiens constituent une agression contre nous. Les violations des sanctuaires de leurs églises sont une violation de nos mosquées.
Chrétiens et musulmans en Orient ont créé une culture unique. Ils sont capables de fonder leur avenir ensemble en accompagnant la civilisation humaine, avec toutes ses valeurs et sa moralité. »


Un groupe de personnalités islamiques politiques et de la société civile, appartenant à divers horizons politico-communautaires, ont lancé hier un appel commun pour condamner les crimes contre l'humanité commis par Daech, notamment à l'encontre des chrétiens.Lancée par Mohammad Sammak, le secrétaire général du Comité national de dialogue islamo-chrétien, l'initiative conspue...

commentaires (3)

IL SERAIT PLUS SÉRIEUX SI PAREIL APPEL AURAIT ÉTÉ AUSSI LANCÉ PAR TOUS LES HAUTS RANGS DES ENTURBANÉS ET SUIVI D'ACTIONS ET NON DE PAROLES !

L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

18 h 15, le 06 septembre 2014

Tous les commentaires

Commentaires (3)

  • IL SERAIT PLUS SÉRIEUX SI PAREIL APPEL AURAIT ÉTÉ AUSSI LANCÉ PAR TOUS LES HAUTS RANGS DES ENTURBANÉS ET SUIVI D'ACTIONS ET NON DE PAROLES !

    L,EXPRESSION DE LA LIBRE ANALYSE

    18 h 15, le 06 septembre 2014

  • Le message subliminal est une condamnation de l'alliance daech/sionisme . Ces 2 partis detruisent l'islam .

    FRIK-A-FRAK

    13 h 52, le 06 septembre 2014

  • Bravo, les musulmans du Liban ! Tout le pays est fier de vous. Merci, Dr Mohammad As-Sammak.

    Halim Abou Chacra

    12 h 22, le 06 septembre 2014

Retour en haut