Rechercher
Rechercher

Liban - La bonne nouvelle du lundi

L’AUB s’associe à la NYU pour numériser des milliers d’œuvres arabes

Coupures d'électricité, crise économique, malaise social, clivages politiques accrus, tensions communautaires, vacance de la présidence, attentats... Face à l'ambiance générale quelque peu délétère, « L'Orient-Le Jour » se lance un défi : trouver une bonne nouvelle chaque lundi.

Photo tirée de la page Facebook des bibliothèques de l’AUB.

Les bibliothèques de l'Université américaine de Beyrouth (AUB) se sont associées avec l'Université de New York (NYU) dans leur projet Arabic Collections Online (Aco) visant à numériser plus de 100 000 œuvres en langue arabe. Établi sur cinq ans, ce projet financé par la NYU Abou Dhabi vise à mettre en ligne ces œuvres numérisées pour les rendre accessibles aux internautes du monde entier. Le projet regroupe déjà de nombreux établissements nord-américains, et l'AUB devient ainsi la première université en dehors des États-Unis à rejoindre ce large réseau. Ses bibliothèques contribueront à la numérisation de milliers de titres en langue arabe traitant de sujets divers.

« Nous sommes ravis de nous associer avec les bibliothèques des universités américaines, dont celles de New York, Columbia, Cornell et Princeton », indique Meho I. Lokman, responsable des bibliothèques de l'AUB, dans un communiqué publié sur le site Web de l'établissement beyrouthin. « Cette contribution importante permettra de mettre une grande collection d'œuvres arabes à la disposition de chercheurs à travers le monde », estime-t-il. À travers ce projet de numérisation, l'AUB espère « démocratiser l'accès aux œuvres académiques en langue arabe et promouvoir la recherche autour du monde arabe ».

Les bibliothèques de l'Université américaine de Beyrouth sont classées parmi les meilleures dans la région du Moyen-Orient et d'Afrique du Nord. L'établissement possède plus de 1,2 million de livres imprimés et numériques, ainsi que 10 000 œuvres rares, 10 000 magazines (dont 3 500 en arabe), 140 000 journaux et actes de colloques électroniques, 300 bases de données numérisées et plus d'un million de documents audiovisuels, dont certains datant de la fin du XIXe siècle.


Dans la même rubrique
Une énorme météorite découverte sur Mars baptisée Lebanon par la Nasa

La Libanaise Émilie Houwat, première lauréate de l'émission « I Am a NatGeo Photographer »

La cuisine libanaise fait sensation à Ibiza

Une Libanaise à l'honneur, à Washington, pour son engagement contre l'esclavage moderne

Avec la « Bathmobile », lavez votre voiture de façon écolo !


Les bibliothèques de l'Université américaine de Beyrouth (AUB) se sont associées avec l'Université de New York (NYU) dans leur projet Arabic Collections Online (Aco) visant à numériser plus de 100 000 œuvres en langue arabe. Établi sur cinq ans, ce projet financé par la NYU Abou Dhabi vise à mettre en ligne ces œuvres numérisées pour les rendre accessibles aux internautes du monde...

commentaires (0)

Commentaires (0)

Retour en haut