X

Culture

Dialogue musical avec « Beirut Open Stage »

Concerts

Si la conférence de dialogue n'a pas réussi son pari, la jeune scène musicale a, elle, instauré un dialogue dimanche au Music Hall. Beirut Open Stage avait réuni une dizaine de groupes qui ont fait la fête jusqu'après minuit.

01/04/2014

« Ils sont venus. Ils sont tous là. » Après une année de pérégrinations musicales, les voilà tous sur la scène mythique du Music Hall pour mélanger les harmonies, fusionner les genres et chanter d'une seule voix.
La musique avant tout. Celle qui guérit, qui calme, qui enrichit et qui éclaircit les esprits. La musique qui ouvre des horizons nouveaux, qui resserre les rangs, qui crée des liens et qui brise les chaînes. Grâce à une organisation qui a nécessité des mois et qui n'a rien laissé au hasard, on décomptait à peu près plus de neuf cents billets vendus. Les groupes se succédaient les uns après les autres, avec quelques intervalles permettant au public (en majorité jeune, mais panaché quand même de quelques têtes blanches) d'effectuer quelques allers-retours. Pas de concours ni de concurrence, mais une conjugaison des rythmes... au temps présent. Les artistes ont pendant plus de quatre heures mis le feu à la salle.


De Spli't Second, avec l'interprète principale Cindy, à Adonis (véritable révélation avec déjà deux albums aux tonalités orientales et leur Stouh Adonis), en passant par le groove reggae de Jammit the Band. De Charlie Rayne, ce Bob Dylan en herbe, et « Dr » Ramly (puisque ce musicien est également médecin le jour), en passant par le groupe Safar et Loopstache et leur musique « cinglée ». Et, last but not least, les Postcards, les Who Killed Bruce Lee, avec l'excellent batteur Malek Rizkallah, qui ont interprété une de leurs chansons-phares, Pool Party, et le duo Wanton Bishops qui a tenu à faire une escale beyrouthine après une tournée mondiale, la scène musicale libanaise était véritablement une Beirut Open Stage. Elle a su casser la voix, et l'a portée... très haut.

À la une

Retour à la page "Culture"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

Dernières infos

Les signatures du jour

Un peu plus de Médéa AZOURI

L’arnaque à la libanaise

Les + de l'OLJ

1/1

Le Journal en PDF

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Soutenez notre indépendance!