Liban

« L’Initiative civile... » choisit la proportionelle pour l’émergence d’un État

OLJ
26/10/2013
« L’initiative civile pour l’émergence de l’État », un rassemblement citoyen, a appelé hier à l’adoption d’une loi électorale basée sur la proportionnelle comme pierre angulaire de la reconstitution des institutions.
Dans un communiqué publié hier, l’association préconise une démarche en sept points dont l’essentiel est l’adoption de la proportionnelle. Les sept points de la charte d’action civile sont : 1 – Chaque Libanais est éthiquement tenu de faire preuve de responsabilité dans ses choix politiques ; 2 – La sortie de crise de ce temps d’attente mortel se trouve dans l’établissement de la légalité ; 3 – La reconstitution du pouvoir, de sa légalité et de son efficacité réside dans sa restitution à ses propriétaires légitimes ; 4 – Le peuple est la source légitime du pouvoir, pas les partis, les courants, les mouvements ou les États étrangers ; 5 – Le peuple n’a d’existence complète et d’autorité qu’à travers les institutions constitutionnelles (...) loin de tout népotisme, de tout antagonisme communautariste et de toute référence à l’autorité d’un État étranger ; 6 – Le premier pas vers le rétablissement de la légalité consiste dans l’adoption d’une loi électorale basée sur la proportionnelle ; 7 – La proportionnelle est la clé de tout règlement. Son adoption devrait permettre d’organiser des élections dans un délai de quelques semaines, puis d’élire un président et de reconstituer un exécutif légal. La question des circonscriptions en est un complément.
Les signataires de la charte civique sont :
Ahmad Baalbacki, Arda Kamakji, Bassel Abdallah, Jamil Mroué, Jawad Adra, Joseph Hassib Béchara, Habib Sadek, Hassan Ghaziri, Hassan Hamadé, Hassan Awada, Hassan Mroué, Hussein el-Husseini, Khater Abou Habib, Khaled Kabbani, Rania Baroud, Raghid el-Solh, Rafic Khoury, Rafic Ali Ahmad, Riyad el-Assaad, Rima Chéhadé, Raymond Eid, Salam el-Zaatari, Sleiman Takieddine, Samir Abdel Malak, Samir Frangié, Chébib Diab, Charbel Nahas, Tarek Ammar, Talal el-Husseini, Arabi el-Andari, Ali Ghandour, Omar Dib, Imad Chebaro, Ghaleb Mahmasani, Ghassan Moukheiber, Farès Sassine, Farouk Jabr, Farid el-Khazen, Fahmié Charafeddine, Kamal Hamdane, Mohammad Hamdane, Marcel Sioufi, Massoud Daher, Moustapha Assaad, Makram Oueiss, Michel Khattar, Nadine Moussa, Nayla Geagea, Nayla Komeir, Nada Sehnaoui, Nasri el-Sayegh, Nehmé Mahfouz, Nawaf Kabbara, Wadad Halawani, Yara Nassar, Yahia Hakim.

À la une

Retour à la page "Liban"

Vos Commentaires

Chère/cher internaute,
Afin que vos réactions soient validées sans problème par les modérateurs de L'Orient-Le Jour, nous vous prions de jeter un coup d'oeil à notre charte de modération en cliquant ici.

Nous vous rappelons que les commentaires doivent être des réactions à l'article concerné et que l'espace "réactions" de L'Orient-Le Jour, afin d'éviter tout dérapage, n'est pas un forum de discussion entre internautes.

Merci.

 

SAKR LOUBNAN

TOUTES CES DAMES ET CES MESSIEURS, DONT ON NE PEUT DOUTER DE LA BONNE INTENTION, QUI DEMANDENT LA PROPORTIONELLE, IGNORENT-ILS QU'IL NE PEUT Y AVOIR D'ÉLECTIONS LIBRES DANS UN PAYS, QUEL QU'IL SOIT, TANT QU'UNE, OU PLUTÔT DEUX PARTIES, D'UNE DE SES GRANDES COMMUNAUTÉS SONT ARMÉES ET TIENNENT EN OTAGE LA LIBRE EXPRESSION DE LEURS CORÉLIGIONNAIRES ? POUR QUE LA PROPORTIONELLE, ET SURTOUT ELLE, PUISSE ÊTRE APPLIQUÉE... CHAQUE CITOYEN DANS CE PAYS DEVRAIT ÊTRE COMPLÈTEMENT LIBRE DE S'EXPRIMER... CE QUI N'EST PAS LE CAS AU LIBAN ! À MOINS QU'ON PARLE DE PROPORTIONELLE À L'INTÉRIEUR DE CHAQUE COMMUNAUTÉ... CELA CHANGERAIT LES CHOSES ! MAIS IL FAUT COMPRENDRE QUE DANS AUCUN PAYS DU MONDE LA PROPORTIONELLE N'EST APPLIQUÉE CAR CE SERAIT LIVRER LES PAYS AUX MAINS DES DÉMAGOGUES ET DES MANIPULATEURS DE CONSCIENCES DE TOUTES SORTES...

Dernières infos

Les signatures du jour

Décryptage de Scarlett HADDAD

Influence interne du Hezbollah : deux facteurs suscitent des inquiétudes

Les + de l'OLJ

1/1

Les articles les plus

x

Pour enregistrer cet article dans votre dossier personnel Mon Compte, vous devez au préalable vous identifier.

6

articles restants

Pour déchiffrer un Orient compliqué